Depuis l’arrivée des mises à jour des smartphones et tablettes vers Android 5.0 et Android 5.1 Lollipop, de nombreux utilisateurs se plaignent d’une baisse d’autonomie. Un petit tour sur l’outil de suivi des bugs d’AOSP permet de se rendre compte de l’étendue du problème qui touche tous les terminaux sous Lollipop. En cause : un bug dans la gestion des connexions cellulaires.

android l project volta google io 2014 image 02

Sur l’outil de suivi des bugs d’AOSP (Android Open Source Project), on trouve une discussion très intéressante, alimentée par pratiquement 500 messages. Intitulée « Réseau cellulaire : perte d’autonomie dans toutes les applications Internet » (« Mobile radio active » battery drain in all internet apps), cette discussion fait intervenir de nombreux développeurs et utilisateurs confrontés au même souci : une perte flagrante d’autonomie due à un bug dans la gestion des réseaux cellulaires. Lors de la présentation de Lollipop, Google avait dévoilé le Projet Volta, qui était censé améliorer l’autonomie des terminaux. À l’époque, les développeurs présents à la session de présentation avaient rapporté que les modems resteraient en activité pas plus de 30 secondes après leur dernière requête. Mais voilà, il semblerait que les modems sous Lollipop maintiennent une connexion cellulaire active pendant de longues minutes, causant alors une forte baisse d’autonomie.

Les développeurs sont catégoriques : toutes les applications ayant un accès au réseau ne referment pas leur connexion après la requête. La faute ne provient pas des applications puisque même avec un code propre (en utilisant les commandes close connections et release wake lock), l’utilisation du réseau cellulaire est disproportionnée. Il n’est pas rare de voir le modem rester actif 5 minutes (en mode high power state) après la fin de la requête. Le problème touche aussi bien toutes les versions d’Android 5.0 que les versions d’Android 5.1 Lollipop. Tous les terminaux sont concernés, des Nexus 6 sans interface constructeur aux Galaxy S6 avec la surcouche TouchWiz propre à Samsung. De plus, toutes les applications tierces, mais également toutes celles de Google (comme les Play Services ou Chrome) semblent concernées. Le bug paraît donc provenir de la gestion du modem au plus bas niveau du code source d’Android, au sein d’AOSP.

Android-Lollipop-battery-leak

On espère alors que Google prendra au sérieux ce bug et le corrigera rapidement avec une nouvelle version d’Android comme le géant l’a fait pour les problèmes de fuite de mémoire qui semble avoir été corrigée avec Android 5.1.1. Mais il aura fallu plus de 7 mois à Google pour régler le souci de mémoire. Il est maintenant grand temps de s’occuper de ce problème d’autonomie.