Les grosses annonces de l’IFA 2017 sont désormais passées et il est temps de dresser un bilan des annonces qu’il ne fallait pas rater cette semaine. LG V30, Sony Xperia XZ1 Compact, VR, enceintes connectées et Wiko View.

LG V30

Pour peu que vous ayez ouvert Twitter ou un site d’informations high-tech, il est impossible que vous soyez passé à côté du LG V30. Véritable tête d’affiche du Messe Berlin cette semaine, le LG V30 a cristallisé l’essentiel de l’attention des journalistes présents sur place.

Et pour cause ! Le constructeur coréen a écouté sa communauté et a décidé de proposer dans un terminal le meilleur du G6 et du V20 tout en apportant quelques nouveautés, comme l’écran OLED. Résolument premium dans ses composants, sexy dans sa forme, recherché dans ses ajouts (avec notamment son quad DAC) et proposé à un prix inférieur que le Galaxy Note 8, la phablette a tout pour plaire si aucun obstacle ne se met sur sa route (le Galaxy Note 7 nous a prouvé que cela pouvait arriver).

Outre sa présentation officielle, nous avons écrit plusieurs articles sur le sujet afin de bien mettre en lumière ses nombreuses qualités. Jetez-y un œil.

En savoir plus : LG V30 : caractéristiques, tests, prix et date de sortie

 

Sony XZ1 Compact

 

Bien que Sony ne propose pas les smartphones les plus homogènes du marché, chaque salon est l’occasion pour le constructeur de prouver qu’il a ce petit je-ne-sais-quoi en plus pour tenter de se démarquer. Pour cet IFA 2017, son plus gros atout est son Xperia XZ1 Compact, alliant composants haut de gamme et petit gabarit.

C’est désormais officiel, Sony propose un smartphone avec un Snapdragon 835, 4 Go de RAM, un appareil photo de 19 Mégapixels, de l’USB-C, du Bluetooth 5.0, Android 8.0 Oreo… mais le tout avec un écran de seulement 4,6 pouces. De quoi ravir tous ceux qui aiment les petits téléphones. Et encore, imaginez s’il était borderless

En savoir plus : Prise en main des Sony Xperia XZ1 et XZ1 Compact : à chacun...

 

La réalité mixte au cœur du salon

Microsoft a annoncé sa nouvelle plateforme de réalité mixte, Windows Mixed Reality. Il s’agit là d’un support tant matériel que logiciel servant de canevas aux constructeurs afin qu’ils puissent proposer leur propre solution.

L’IFA a donc été le théâtre de la révélation de plusieurs de ces casques, comme celui d’Asus, ou encore celui de Lenovo avec son expérience Star Wars.

Alors oui, la réalité virtuelle ne fait plus rêver autant qu’avant, mais avec un prix démarrant autour de 400 dollars et une simplicité d’utilisation bien plus accessible, ces casques ont de quoi faire trembler le HTC Vive et redonner un coup de fouet à un marché qui stagne un peu depuis un an. Sans dire que cela pourrait devenir un objet courant et indispensable, le casque VR pourrait bien devenir bien plus populaire, et ça c’est toujours bon à prendre.

 

Les enceintes connectées

Outre la VR, l’autre tendance de ce salon visait nos salons. Vous l’aurez compris — surtout si vous avez lu le titre de cette catégorie –, il s’agit des enceintes connectées.

Alors que jusqu’à présent l’idée était que chaque enceinte disposait de son propre assistant, nous avons assisté (sans mauvais jeu de mot) au développement des enceintes connectées embarquant Google Assistant. De nombreux modèles ont été présentés, de TicHome, Panasonic, Anker, Sony, JBL et Harman Kardon.

Certaines de ces enceintes connectées sont également compatibles avec d’autres assistants (Amazon Alexa ou Cortana) et chacune présente son propre intérêt, depuis la batterie pour une utilisation plus nomade à la résistance à l’eau en passant par une amélioration de la qualité sonore.

Bref, les enceintes connectées disposant d’une intelligence artificielle sont le nouvel Eldorado des constructeurs et on pourrait bien voir naître dans les prochaines années, voire les prochains mois, des produits réellement novateurs en la matière.

 

Wiko View

Pendant des années, Wiko s’est contenté de proposer des smartphones à petit prix, sans se démarquer outre mesure. Cette année cependant, on sent que la marque française cherche à se renouveler et apporter de la nouveauté sur le marché, ou tout du moins dans son catalogue, ce qui est une très bonne chose. Après le Wiko WIM à Barcelone en début d’année, c’est au tour du Wiko View de créer la (bonne) surprise.

Décliné en trois modèles (Wiko View, Wiko View XL et Wiko View Prime), ce smartphone se paye le luxe d’arbore un écran 18:9 aux bordures réduites. Rien de surprenant jusque là me direz-vous, mais là où le Marseillais surprend, c’est que ces trois terminaux sont proposés entre 180 et 270 euros seulement.

Après les flagships et le milieu de gamme, c’est donc au tour de l’entrée de gamme de profiter de ce nouveau design. Ne cherchez plus, vous avez là la nouvelle forme de nos smartphones.

En savoir plus : Prise en main du Wiko View Prime : le ratio 18:9 axé sur les...