Google Now pourrait prochainement se décliner en une version plus légère qui n’aurait pas besoin de connexion de données pour répondre à des requêtes simples.

google-now

Alors que la Google I/O approche à grands pas, le contenu de la grand-messe de Google commence à faire parler de lui. Au rayon des certitudes, il y a évidemment la présentation d’un Android N qui a déjà révélé la plupart de ses secrets, mais pour le reste, la discrétion est encore de mise. Il se dit aujourd’hui que la firme de Mountain View pourrait également présenter les prémices de la prochaine version de Google Now, son assistant vocal, qui pourrait alors fonctionner sans besoin d’une connexion Internet.

L’équipe en charge des recherches sur la reconnaissance vocale a ainsi déposé des documents relatifs à leurs avancées concernant ce domaine. Google Research a semble-t-il travaillé sur une mise à niveau de son système de dictée, sur les commandes vocales et d’autres fonctionnalités. Google proposerait ici de stocker les informations sur le terminal plutôt que sur le serveur, permettant ainsi un accès hors connexion aux fonctions de reconnaissance. Mais c’était jusqu’à présent la taille d’un tel système qui posait problème (et qui expliquait qu’il soit stocké sur les serveurs).

Google Now bluestack

Google Research, en compressant le tout et en se contenant d’un système répondant à des requêtes “simples” a réussi obtenu un assistant qui prend seulement 20,3 Mo de stockage sur le Nexus 5 qui a servi aux tests. Ce système aurait obtenu un taux d’erreur de 13,5 % (document PDF) et se montrerait “sept fois plus rapide que les systèmes actuels”.

Google prévoit visiblement de présenter son système à la 41e Conférence internationale sur l’Acoustique, la Parole et le Traitement de Signaux, qui se déroulera le 20 mars à Shanghai.