Déjà officialisé il y a quelques semaines, le Honor 5X (ou Play 5X) fait aujourd’hui une nouvelle sortie remarquée. La marque chinoise montre sa volonté de s’exporter aux États-Unis, où elle n’est pas encore présente, par le biais de cet appareil.

honor5x_cn_id09

Si l’on parle essentiellement du Honor 7 depuis sa sortie, l’été dernier, notamment en raison de son rapport qualité-prix convaincant, la marque dérivée de Huawei n’en continue pas moins de travailler sur d’autres téléphones destinés à enrichir sa gamme de produits. C’est notamment le cas du Honor (Play) 5X, officialisé en Chine il y a tout juste un mois, et qui devrait prochainement venir remplacer le Honor 4X, représentant actuel du milieu de gamme pour la marque.

Honor n’est pour l’heure présent qu’en Asie et en Europe, où il faisait son entrée il y a un an. Cependant, le 5X vient d’être repéré dans les colonnes de la FCC, cet organisme de certification des télécoms américain, témoignant d’une nouvelle ambition pour la firme : commercialiser ses produits aux États-Unis. On ne doute pas que l’Europe sera également concernée par le smartphone, même si, pour l’heure, rien n’a encore été annoncé pour le cas du Vieux Continent.

honor5x_cn_id08

Des caractéristiques solides

Rappelons que le Honor 5X représente une montée en gamme notable par rapport au 4X, puisque la coque en plastique du modèle que nous connaissons laisse la place à un boîtier métallique unibody. On y retrouve un écran de 5,5 pouces Full HD, non pas un Kirin mais un Qualcomm Snapdragon 615 qui a fait ses preuves depuis quelques mois, 2 ou 3 Go de RAM et 16 Go de stockage (avec port microSD). Côté photo, on trouve un appareil de 13 mégapixels au dos. Le tout est alimenté par une batterie de 3000 mAh et, dans la lignée du Honor 7, le téléphone est doté d’un lecteur d’empreintes digitales. Son prix, lui, n’est pas encore officiel en euros, mais devrait se situer en deçà de 200 euros pour sa mouture 2 Go (140 euros à la conversion brute, sans taxes).