Le PDG de la branche américaine de Huawei s’est lâché lors d’une interviewsur Microsoft et son système d’exploitation mobile Windows Phone. Il considère que l’OS n’a permis à aucun constructeur de gagner de l’argent.

Le Huawei Ascend W1, sous Windows Phone.

Le Huawei Ascend W1, sous Windows Phone.

Alors qu’il répondait aux questions d’un journaliste du Seattle Times, le patron de la branche américaine de Huawei, Joe Kelly, s’est exprimé sur les ambitions de la firme, et en a profité pour mettre un petit coup de surin à Windows Phone. L’homme explique notamment que Huawei n’a pas gagné d’argent avec Windows Phone, et que d’ailleurs « personne n’en a gagné ». Une mauvaise publicité pour Windows, qui laisse entendre que l’intérêt de l’OS est autre que financier. Et du coup, les intentions du constructeur chinois envers Microsoft sont assez claires : il ne devrait pas y avoir de prochain smartphone Huawei sous Windows Phone.

Au lieu de cela, la marque compte se consacrer à Android et espère se faire plus connaitre sur le territoire américain, où l’attention est principalement monopolisée par Apple et Samsung. Huawei n’est pas si connu que cela aux Etats-Unis, alors qu’il est le troisième constructeur mondial, et a proposé des produits de haut rang en cette année 2014. La cuvée 2015 devrait d’ailleurs être du même acabit avec les possibles sorties des Ascend Mate 8, Ascend P8 et Ascend D8. Justement, l’autre raison à cet abandon de Windows Phone c’est que Huawei a dernièrement consacré son énergie aux smartphones plus haut de gamme, alors qu’il reproche à Windows Phone de se concentrer sur les smartphones d’entrée et de milieu de gamme.