Hier lors de sa conférence, Microsoft a présenté la prochaine mise à jour de Windows 10 appelé Creators Update. Comme Anniversary Update sortie cet été, cette mise à jour améliorera la connexion entre Windows et Android.

hero-mypeople-image-1-1024x576

Depuis l’Anniversary Update de Windows 10 sorti cet été, il est possible de synchroniser nativement les notifications de son smartphone sous Android ou Windows grâce à la présence de Cortana sur tous ces appareils. Il est même possible de répondre ou d’envoyer un SMS, mais jusqu’à présent le système ne permettait pas de synchroniser les SMS qui disparaissaient en même temps que leurs notifications sur l’ordinateur et il était impossible d’envoyer des SMS.

 

Envoie et archivage des SMS

Avec la prochaine mise à jour de Windows 10 qui sortira au début de l’année 2017, Microsoft va intégrer la synchronisation des SMS directement à Skype. Il sera donc possible de consulter l’historique des SMS de son smartphone depuis Skype sous Windows et même d’envoyer directement des SMS depuis l’ordinateur ! De quoi concurrencer sérieusement les iMessage d’Apple qui sont lisibles depuis les Mac.

Cet ajout a été annoncé en même qu’une nouvelle fonctionnalité appelée « My People ». Il s’agit d’une barre contenant nos contacts favoris et intégrés directement à la barre des taches de Windows. On peut ensuite envoyer facilement un SMS, un message instantané ou un mail d’un clic sur l’image du contact. Microsoft a également simplifié le partage de contenu et il sera possible de glisser un fichier et le déposer sur un contact pour transmettre le fichier par Skype ou par mail.

 

Une fonctionnalité incompatible avec l’iPhone

La synchronisation des SMS et des notifications ne sera compatible qu’avec Windows 10 Mobile et Android. Ces fonctions ne seront donc pas proposées sur l’iPhone d’Apple sous iOS. Il ne s’agit pas d’un manque de volonté de la part des ingénieurs de Redmond, mais tout simplement d’une limitation du système d’Apple qui n’autorise pas une application tierce à accéder aux notifications de l’appareil ou à lire les SMS.

La solution pour Apple serait probablement de signer un partenariat avec Microsoft pour intégrer nativement la synchronisation au sein d’une future version d’iOS, mais rien ne laisse penser que ce sera la volonté de la firme de Cupertino, même si elle semble s’ouvrir aux écosystèmes concurrents.