Samsung optimise ses capteurs photo pour mobiles en réduisant leur taille. Un ingénieux système physique permet néanmoins de prodiguer la même qualité finale pour l’utilisateur.

samsung-S5K3P3-capteur-photo

Peu à peu, les smartphones tendent à totalement remplacer les appareils photo numériques compacts, ce qui pousse les constructeurs à travailler ce point avec un soin tout particulier. Il est vrai que désormais, la qualité de prise de vue d’un smartphone est un argument de vente de poids… tout comme ses dimensions. Se basant sur ces deux constats, Samsung a mis au point un nouveau capteur photo baptisé S5K3P3. Ce capteur propose des caractéristiques à première vue normales, puisqu’il s’agit d’un capteur CMOS de 16 Mégapixels, comme il est courant d’en voir sur les smartphones actuels. Sa principale innovation provient de sa taille puisque Samsung a réussi à réduire la dimension des pixels à seulement 1 micromètre (contre 1,12 µm habituellement), réduisant ainsi son épaisseur de 20 % environ.

Une qualité équivalente

Habituellement, dans le domaine de la photographie, qui dit plus petit capteur dit également moindre qualité, puisque la lumière atteint en toute logique une surface plus réduite. Pour autant, le géant sud-coréen affirme que cette réduction de taille n’engendre pas une perte de qualité grâce à sa technologie ISOCELL. Celle-ci consiste à ajouter une barrière physique pour séparer chaque pixel afin d’éliminer le principe de diaphonie (la couleur d’un pixel se répercutant sur ses voisins) et d’améliorer ainsi la sensibilité lumineuse du capteur. Samsung affirme donc obtenir « une plus grande fidélité des couleurs, même en basse luminosité » avec son S5K3P3.

L’objectif n’est pas nouveau puisqu’en mai déjà, le géant asiatique annonçait pouvoir atteindre une taille de 1 µm pour ses pixels tout en gagnant en qualité grâce à un agencement RWB (rouge blanc bleu) des photosites en lieu et place du traditionnel RGB (rouge vert bleu). Dans son communiqué de presse du jour, Samsung n’évoque toutefois pas ce point.

Le capteur S5K3P3 est disponible dès aujourd’hui pour les constructeurs qui souhaiteraient l’intégrer à leur prochaine génération de mobiles, Samsung annonçant la production de masse de ce fameux capteur. Les smartphones pourront donc être encore un peu plus fins, le module photo n’étant plus une contrainte à ce niveau.