Xiaomi vient d’annoncer le Ninebot Mini, un gyropode fabriqué par l’entreprise chinoise Ninebot qui a racheté l’entreprise Segway en début d’année. Au programme : un gyropode compact, loin de l’image habituellement véhiculée par les Segway.

Ninebot mini

Ninebot est une entreprise chinoise dans laquelle Xiaomi a massivement investi en avril dernier, avec un joli chèque de 80 millions de dollars. Ninebot prévoit de décliner le Mini en différentes versions : C pour la Chine, X pour Xiaomi et E pour l’Europe. Xiaomi a donc tout naturellement présenté hier la version X du Ninebot Mini, dépourvu de technologies Segway comme le précisent nos confrères du site Les Numériques, contrairement aux versions E et C. Le Ninebot Mini est plutôt léger (12,8 kg) et compact puisque le guidon arrive cette fois-ci à hauteur des genoux. Le Ninebot Mini X est pilotable par l’intermédiaire du smartphone pour le garer. Plutôt pratique. Il est également possible de recevoir des notifications sur le smartphone si le gyropode est en mouvement lorsqu’il est censé être garé.

T1OXYgBshT1RXrhCrK

Du point de vue technique, le Ninebot Mini intègre deux moteurs de 800 W et une batterie de 320 Wh ce qui donne, au final, une vitesse maximale de 18 km/h et une autonomie annoncée de 30 km. Il faudra ensuite 4 heures pour recharger le Ninebot Mini. Petite précision : le gyropode pourra grimper une côte de 15°. Ces chiffres concernent la version européenne du gyropode, qui sont plus intéressants que les performances de la version présentée par Xiaomi. Ninebot France annonce que le Ninebot Mini E sera disponible au premier trimestre 2016 pour environ 1 000 euros. C’est « un peu » plus que les 1 999 yuans (environ 276 euros) réclamés par Xiaomi pour le Ninebot Mini X.