Introduction

Neffos est la marque de smartphones de l’entreprise chinoise TP-Link, plus connue pour ses accessoires connectés comme les routeurs ou encore les ampoules. La gamme a été dévoilée lors de l’IFA 2016 : Y5, C5, C5 Max, X1 et X1 Max. Si les Y5 et C5 sont plutôt des appareils d’entrée ou de milieu de gamme, celui que nous avons testé, le X1, est le plus costaud de cette série de smartphones Neffos. Alors à moins de 200 euros, que vaut ce dernier né de TP-Link dans un marché déjà très concurrentiel ?

Fiche Technique

Modèle TP-LINK Neffos X1
Version de l'OS NFUI 1.0
Interface NFUI
Taille d'écran 5 pouces
Définition 1280 x 720 pixels
Densité de pixels 294 ppp
SoC Helio P10 Octa-core à 1,8GHz
Puce Graphique (GPU) ARM mali-T860MP2 550MHz
Mémoire vive (RAM) 2 Go
Wi-Fi Oui
Bluetooth
SIM 2x nano SIM
NFC Oui
Ports (entrées/sorties) microUSB
Batterie 2250 mAh
Dimensions 142 x 71 x 7,95 mm
Poids 135 grammes
Couleurs Gris
Prix 200 euros
Fiche produit

Une bonne finition, mais peu agréable en main

Le design de ce Neffos X1 est soigné, et ce même dans les détails. Pour un smartphone d’entrée de gamme, c’est plutôt convaincant. Sa façade avant est noire avec les habituels boutons capacitifs sur sa partie inférieure. Les trois actions disponibles sont matérialisées par des icônes grisées.

L’arrière est entièrement métallique. Le capteur d’empreintes est lui placé un peu trop bas, résultat j’ai souvent tendance à le rater du premier geste et à glisser sur le flash. Il est cependant réactif, avec une estimation de 0,2 seconde.

Les bords du téléphone sont biseautés, la finition est métallique et l’appareil est plutôt fin avec ses 7,95 mm d’épaisseur. Le port micro-USB est placé sur le côté inférieur de l’appareil, entre les deux sorties haut-parleur. La prise jack est quant à elle située sur le bord supérieur et l’emplacement pour micro SD et nano SIM se trouve sur la tranche gauche.

Le slider rugueux à gauche peut être glissé pour mettre en mode silencieux l’appareil, à l’instar de ce que propose déjà OnePlus, ce qui est assez pratique. Une fois en main cependant, l’appareil n’est pas des plus agréables. Ses bords sont très durs et anguleux, voire coupants, tout comme ses boutons placés sur la tranche droite.

Un écran décevant

L’écran du TP-Link Neffos X1 utilise la technologie IPS pour son écran 2,5D de 5 pouces. Sa définition de 1280 x 720 pixels soit 294 ppi. Les couleurs sont plutôt bonnes et les larges angles de visions sont appréciables.

Cependant, pour ce qui est de la luminosité et du contraste, le résultat est moins probant. La luminosité est basse avec seulement 351 cd/m² et le contraste médiocre (709:1), ce qui au jour le jour se ressent lorsque le soleil est trop lumineux ou au contraire quand l’environnement est trop sombre.

NFUI, du bon et du moins bon

Sur la partie logicielle maintenant, le Neffos X1 compose avec la version 6.0 Marshmallow d’Android. Peu de surprises accompagnent le smartphone donc, mais l’interface du constructeur, appelée NFUI 1.0, apporte quelques subtilités. Par exemple, le temps restant pour atteindre les 100 % lors de la charge est indiqué.

Également, quelques éléments se démarquent comme le design et notamment ses icônes et fonds d’écran ainsi que son ergonomie qui diffèrent quelque peu. NFUI ne propose en effet pas de tiroir d’applications, ce qui n’arrange pas tellement l’ergonomie. Cependant, la navigation se fait de façon fluide.

Des performances honorables

Son processeur est un octo-cœur Helio P10 signé MediaTek (MT6755M) et composé de deux fois quatre cœurs Cortex A53 respectivement cadencés à 1,8 GHz et 1 GHz. Cela lui permet de faire tourner convenablement une bonne partie des applications et des jeux mobiles. En clair, le Neffos X1 n’est certes pas un monstre de performances, mais il s’en sort plutôt bien et se situe dans la bonne moyenne des smartphones d’entrée de gamme.

Le X1 existe avec 2 Go de RAM avec 16 Go de mémoire flash ou 3 Go de mémoire vive avec 32 Go de mémoire interne pour 20 euros de plus. Ses 10 Go d’espace de stockage utilisables sont extensible par le biais d’une carte microSD (jusqu’à 128 Go supplémentaires).

 TP Link Neffos X1Honor 5CHonor 5XHuawei P9 Lite
SoCHelio P10Kirin 650Snapdragon 616Kirin 650
AnTuTu44 795 points52 548 points36 647 points53 530 points
PCMark4 055 points5 262 points3 847 points5 337 points

Appareil photo

L’appareil photo propose 13 mégapixels à l’arrière et 5 mégapixels pour la face avant. Ces capteurs sont fournis par Sony, ce qui est souvent une bonne nouvelle à condition que l’intégration logicielle soit bien faite. L’APN compose avec une ouverture f/2 et un mode HDR qui avouons-le, n’apporte peu ou pas d’amélioration aux photos et on se retrouve vite avec des scènes cramées ou en partie sous-exposées en plus d’être d’une définition à peine potable.

Photo sans mode HDR

Photo avec mode HDR

Pour ce qui est du capteur de 13 mégapixels, le résultat se corse rapidement dès que la lumière vient à manquer. Les clichés sont alors sombres, même flous, et avec du bruit apparent. C’est peu convaincant, surtout lorsqu’on le compare à un Honor 5C par exemple, qui, lui, propose un appareil photo de très bonne facture pour son prix. 

Connectivité

Côté connectivité, le Neffos X1 opte pour une compatibilité 4G LTE, et des normes assez standard comme le Bluetooth 4.1 ou le Wi-Fi 2,5 GHz et 5 GHz. L’appareil comporte un double port pour cartes nano-SIM. Pour ce qui est des communications, pas de problème en particulier à faire remonter, les appels et connexions se sont bien déroulés en région parisienne.

Autonomie

Si vous êtes à la recherche d’un smartphone qui a de l’endurance, ce n’est pas avec le Neffos X1 que vous trouverez votre bonheur. Sa batterie de 2250 mAh ne tient qu’une journée à peine, surtout si vous avez une utilisation soutenue et multiservice : navigation, appareil photo, communication, jeux vidéo… Bref, il est peu endurant et ne bénéficie ni de charge rapide, ni du système USB Type-C, mais d’un port micro USB. 

Prix

Neffos propose son smartphone pour 199 euros, ou 219 euros pour la version 3 Go de RAM et 32 Go de mémoire Flash.

Test TP-Link Neffos X1 Le verdict

design
6
Loin d’être grossier, le design de ce Neffos est assez agréable à l’oeil. Cependant, une fois en main, ses bords coupants notamment procurent une sensation déjà beaucoup moins plaisante.
écran
6
Avec un contraste plus que médiocre et une luminosité à la ramasse pour une utilisation en extérieur, l’écran n’est pas le point fort de ce Neffos. Heureusement que ses angles de vision restent respectables.
autonomie
5
Avec une utilisation mixte, l’appareil se retrouve rapidement déchargé et ne tient même pas une journée.
logiciel
6
L’interface constructeur propose quelques petits plus, mais aussi quelques moins… comme la disparition du tiroir d'applications.
caméra
4
Les photos de ce smartphone ne sont pas spectaculaires, d’autant plus quand la lumière vient à manquer.
performances
7
Pour la place qu’il occupe dans le marché, le Neffos X1 n’a pas à rougir de ses performances. Il fait tourner, de façon fluide, les applications et jeux compatibles.
Note finale du test 5/10
Le Neffos X1 a l’avantage de proposer un design soigné pour un smartphone sous la barre des 200 euros. Côté performances, il remplit justement son rôle et permet d’exécuter avec facilité les applications et certains jeux. Cependant, le Neffos X1 accuse de quelques défauts importants.

Son écran souffre tout de même d’un contraste peu satisfaisant et d’un manque de luminosité flagrant. Quant à son appareil photo, les clichés sont moyens surtout en basse luminosité où ils deviennent réellement médiocres. Enfin, sa basse autonomie est un vilain défaut surtout si vous êtes du genre à multiplier les fonctionnalités sur votre mobile.

Bref, le résultat n’est pas catastrophique, mais face à un Honor 5C par exemple, difficile de rivaliser pour TP-Link avec son Neffos X1.
  • Points positifs
    • Design soigné
    • Performances correctes pour son prix
  • Points négatifs
    • Autonomie légère
    • Luminosité basse et contraste moyen
    • Photos médiocres