Orange répond à SFR en déployant ses premiers relais délivrant 680 Mb/s en 4G+.

En attendant de lancer la 5G, les opérateurs poussent la 4G au maximum de ses capacités. Ces derniers mois, des opérateurs lancent ainsi de la 4G à 1 Gb/s aux quatre coins du monde : en Australie, à Monaco et cette semaine encore au Royaume-Uni (nous vous livrerons plus d’infos à ce sujet dès ce weekend), d’abord sur quelques relais, en attendant un déploiement national à long terme.

En France, les opérateurs augmentent les débits plus progressivement. SFR a ainsi lancé au mois de mai de la 4G à 500 Mb/s sur une dizaine de relais à Clermont-Ferrand.

Et Orange a lancé aujourd’hui à Villefranche-sur-Saône de la 4G à 680 Mb/s.

À lire aussi : 5G, 4G+, VoWiFi… SFR comble enfin son retard

Comment fonctionne la 4G à 500 Mb/s ?

Pour atteindre de tels débits, Orange met en œuvre les mêmes techniques que pour la 4G à 1 Gb/s :

  • la modulation 256QAM, au lieu de l’habituelle 64QAM, avec laquelle on passe de 3 à 4 bits par seconde et par Hertz
  • le multiplexage MIMO 4×4, qui multiplie les flux pour doubler les débits par rapport à l’habituel MIMO 2×2
  • l’agrégation de plusieurs bandes de fréquence

En l’occurrence, Orange additionne 10 MHz en MIMO 2×2 sur la bande des 800 MHz, 20 MHz en MIMO 4×4 sur celle des 1800 et 20 MHz supplémentaires en MIMO 2×2 sur celle des 2600 (ou inversement). Ce qui, en 256QAM, donne un total de 682,5 Mb/s.

Pour atteindre 1 Gb/s en France, compte-tenu des licences 4G plus éclatées que dans d’autres régions du monde, il faudra exploiter 10 MHz supplémentaires sur une quatrième bande de fréquences, sur celle des 700 MHz ou des 2 100 MHz.

À lire aussi : Fréquences 4G : comment assortir au mieux téléphone et...

Le Sony Xperia XZ Premium

Un seul smartphone compatible

Quoi qu’il en soit, le seul smartphone compatible à ce jour demeure le Sony Xperia XZ Premium, avec sa puce Qualcomm Snapdragon 835 intégrant un modem Snapdragon X16 et les antennes nécessaires. Le Samsung Galaxy S8 est lui aussi équipé, mais Samsung n’a pas encore activé le MIMO 4×4 et le 256QAM.

En « conditions réelles », nPerf a mesuré pour le compte d’Orange des débits « dépassant 500 Mb/s ». Rappelons néanmoins que 675 Mb/s est le débit que se partagent tous les terminaux téléchargeant simultanément. Les clients n’atteindront pas ce débit aux heures de pointes, toutefois, plus la bande passante d’un relais est élevée, plus les débits sont élevés.

De plus, les smartphones les plus rapides contribuent à libérer de la bande passante pour les moins rapides, comme Orange le rappelle dans son communiqué et comme nous l’expliquions dans le dossier ci-dessous.

À lire aussi : 5G : voici le logo officiel

À lire sur FrAndroid : Mais à quoi sert la 4G à 1 Gb/s ?