Le Huawei Ascend P2 est le parfait smartphone Android « milieu de gamme » sur le papier. Un design minimaliste, un écran 4,7 pouces en définition 720p, un processeur quadruple-coeur, un capteur 13 mégapixels et une compatibilité 4G (LTE). Pour 399 euros nu, faut-il craquer pour ses caractéristiques ou se méfier d’un constructeur en manque de notoriété ?

DSC05029

Le constructeur chinois a renouvelé sa gamme de smartphones Android lors du CES (janvier 2013) et du MWC (février 2013) en présentant une gamme complète de smartphones Android. Pour s’y retrouver, la gamme Huawei est composée de quatre lettres :

  • D pour les appareils haut de gamme (le D2 a été présenté au CES 2013)
  • P pour les appareils milieu de gamme
  • G pour un bon rapport qualité/prix avec des smartphones aux alentours de 100 euros
  • Y pour les appareils l’entrée de gamme avec des smarphones à moins de 100 euros

Enfin, l’Ascend Mate, un smartphone OVNI avec son écran de 6,1 pouces qui fera l’objet d’un test sur FrAndroid d’ici quelques jours.

Lors du CES 2013, un énorme salon américain dédié à la mobilité, Huawei en a profité pour présenter le successeur de son modèle phare : l’Ascend P1. Ce dernier avait été présenté lors du CES 2012 et intégrait les mêmes composants que le Samsung Galaxy Nexus.

Entre temps, Huawei a gagné en notoriété et a continué à améliorer ses relations avec les opérateurs mobiles. Par exemple, ce fameux P2 sera référencé chez Orange avec une mise en avant spéciale. Bref, le Huawei Ascend P2 est la prochaine étape pour Huawei dans sa mission de faire progresser sa présence dans le monde de la téléphone et celui d’Android.

Le « look »

DSC05006

L’Ascend P2 tient beaucoup du P1, avec un look similaire, on retrouve l’élégant cadran noir brillant. Avec un cadre relativement mince, les dimensions sont très correctes (136 x 67 x 8,4 mm), le poids également : 122 grammes.

On regrette néanmoins la finition « tout en plastique », cela ne lui enlève pas ses qualités, le P2 possède un design minimaliste et élégant. Malgré tout, le plastique utilisé ne donne pas le même effet que le P1, un plastique « mat » avec une meilleure prise en main mais un toucher beaucoup moins agréable que le P1.

DSC05018

Le châssis est étanche, ce qui a une conséquence qui sera assez fâcheuse pour une partie d’entre vous : la batterie n’est pas amovible.

Avec seulement 8,4 mm, le P2 est tout de même plus épais que le P1, il faut dire que ce dernier était particulièrement fin.

DSC05011

DSC05012

DSC05013

DSC05016

DSC05017

DSC05023

Huawei Ascend P2

 

 

L’écran

L’écran évolue beaucoup. La taille passe de 4,3 à 4,7 pouces, la technologie Super AMOLED laisse place à du LCD IPS, et la définition monte de 960 x 540 pixels à 1280 x 720 pixels. Cette combinaison donne une densité de pixels de 315 ppi, tout à fait acceptable. A une distance moyenne des yeux (20 centimètres), vous ne verrez pas la différence avec les écrans 1080p qui équipent les derniers smartphones haut de gamme.

Les angles de vision sont également plutôt bons, jusqu’à 85 degrés, et la luminosité très correcte (jusqu’à 500 nits de luminosité de l’écran). Enfin, l’écran est traité Gorilla Glass 2, ce qui lui garantit une certaine résistance aux rayures.

Une petite spécificité pour cet écran : il intègre la technologie Magic Touch. Vous allez donc, comme le Nokia Lumia 920, utiliser l’écran tactile avec des gants. Cela fonctionne parfaitement avec des gants en cuir, néanmoins les gants en laine restent sans effet.

Les performances

Le P2 ne dispose plus d’une architecture Texas Instruments comme le précédent modèle, Huawei a opté pour une architecture maison : la K3V2. Il s’agit d’un processeur quadruple coeur cadencé à 1,5 GHz accompagné par 1 Go de mémoire RAM, le même SoC qui équipe les modèles «haut de gamme» de Huawei dont l’Ascend D2. Cette architecture se positionne bien vis-à-vis des SoC Qualcomm ou NVidia, néanmoins vous risquez de rencontrer quelques soucis sur les jeux les plus gourmands qui risquent de manquer d’optimisations – ce n’est pas un problème de puissance… Car cette architecture n’a réellement rien à envier aux autres Snapdragon ou Tegra.

emotion-android-huawei-ascend-p2-frandroid-2 emotion-android-huawei-ascend-p2-frandroid

Une des particularités du P2 est sa compatibilité 4G (LTE) catégorie 4.  Qu’est ce que c’est ? La plupart des smartphones 4G sont de catégorie 3 qui permet d’atteindre 100 Mbps en débit descendant, la catégorie 4 permet des débits descendants jusqu’à 150 Mbps. La bonne nouvelle est que le réseau d’Orange France permet de profiter de cette catégorie de LTE. Nous avons pu tester la différence entre un Samsung Galaxy S4 et l’Ascend P2 près d’Opéra (Paris), la différence n’était pas flagrante. Néanmoins cette spécificité permet  à Huawei d’annoncer « le téléphone le plus rapide au monde ». Cela permet également à Huawei de démontrer ses compétences « réseau », en effet Huawei collabore avec des nombreux opérateurs dans le monde pour le déploiement de la 3G et de la 4G.

La batterie est particulièrement véloce : 2420 mAh. Grâce à une optimisation réussie du système, le P2 atteint une autonomie très correcte et supérieure à la moyenne. Cette capacité de batterie a eu une répercussion : le P2 ne peut plus se vanter d’être aussi mince que pouvait l’être le P1. Néanmoins avec 8,6 mm d’épaisseur et une batterie de 2420 mAh, le compromis est équilibré.

Notez que le P2 intègre une puce NFC pour profiter des fonctionnalités de plus en plus présentes de cette technologie sans contact. Enfin, le P2 embarque 16 Go de mémoire interne, sans aucun slot microSD.

DSC05022

Android et l’interface Emotion UI

Le Huawei Ascend P2 tourne sur la dernière version d’Android, Jelly Bean en version 4.1.2. Huawei propose désormais une interface unique : Emotion UI (version 1.5). Cette interface pourrait en surprendre plus d’un : point de menu d’applications, toutes les icônes se trouvent sur les bureaux aux côtés des widgets et des autres éléments. Un choix qui pourrait rebuter les puristes Android, mais qui n’est sans rappeler l’interface MIUI. D’ailleurs, vous pouvez également personnaliser l’interface jusqu’aux icônes. Les widgets peuvent, pour la plupart, être re-dimensionnés.

emotion-android-huawei-ascend-p2-frandroid-4 emotion-android-huawei-ascend-p2-frandroid-3

Vous pourrez même personnaliser les transitions entre bureaux, des transitions classiques jusqu’au plus bling bling. Par exemple, « perspective » qui vous rappellera les périodes les plus noires des interfaces Linux et leur effets « 3D ».

emotion-android-huawei-ascend-p2-frandroid-8 emotion-android-huawei-ascend-p2-frandroid-9

L’ensemble de ses outils permet donc de personnaliser complètement l’interface de son smartphone afin de la rendre unique. De ce côté, la promesse de Huawei est tenue.

emotion-android-huawei-ascend-p2-frandroid-6 emotion-android-huawei-ascend-p2-frandroid-5

L’Ascend P2 possède également de nombreuses applications qui viennent compléter intelligemment l’offre de base d’Android. Par exemple, un outil de sauvegarde qui vous permettra de mettre à l’abris vos données mais également de les transférer rapidement sur un autre téléphone.

Le set multimédia est également complet : au delà de la compatibilité DIVX, on retrouve une application DLNA qui permet de profiter du partage multimédia au sein d’un même foyer. Pratique, surtout que la plupart des box, des consoles HD ou des téléviseurs actuels intègrent une compatibilité DLNA.

emotion-android-huawei-ascend-p2-frandroid-7

Le clavier numérique a également été revu, il n’intègre aucune « nouveauté » néanmoins il est suffisamment efficace. Enfin, sur Android rien ne vous empêche d’opter pour un clavier alternatif sur le Google Play.

Screenshot_2013-05-22-21-03-03

Photos et vidéos

L’Ascend P2 intègre une lentille Sony de 13 mégapixels à l’arrière capable de filmer en 1080p (1920 par 1080 pixels).

Le P2 possède une touche dédiée à la photo sur la tranche droite, ce qui vous donne la possibilité de lancer facilement l’application Caméra de sorte que vous pouvez prendre rapidement une photo.

ipp

ipp

Zoom logiciel

Bien que l’application peut prendre un peu de temps à charger, le déclencheur est beaucoup plus sensible et j’ai pu prendre des photos en succession rapide sans aucun soupçon de ralentissement. Les modes de photographie ne manquent pas, dont le fameux mode HDR. Enfin, Huawei a intégré un logiciel de reconnaissance faciale qui permet de facilement organiser des photos dans la galerie par contact.

En vidéo, l’Ascend P2 se débrouille relativement bien.

Verdict

DSC05009

 

Test Huawei Ascend P2 Le verdict

écran
8
Le Huawei Ascend P2 dispose d'un écran de bonne qualité grâce à sa définition d'écran : 720p HD. La technologie Magic Touch est un élément de différentiation très intéressant dans cette gamme de prix.
caméra
8
L'appareil photo de ce téléphone se défend bien par rapport à la concurrence. On apprécie le bouton dédié pour le "déclencheur".
performances
7
Cette architecture quadruple-coeur n’a réellement rien à envier aux autres Snapdragon ou Tegra.
logiciel
8
Android avec l'interface Emotion UI est une bonne formule. On retrouve de l'Android avec un poil de personnalisation ainsi que quelques outils très pratiques.
autonomie
8
Grâce à une optimisation réussie du système, le P2 atteint une autonomie très correcte et supérieure à la moyenne. Cette capacité de batterie a eu une répercussion : le P2 ne peut plus se vanter d’être aussi mince que pouvait l’être le P1.
Note finale du test 8/10
Comme l’Ascend P1, le P2 est une bonne surprise. Huawei gagne en puissance, en performances, en finition... avec un positionnement prix très intéressant - 399 euros «nu». Le Huawei Ascend P2 profite des caractéristiques et des fonctionnalités que l’on retrouve sur les smartphones «haut de gamme» de l’année 2012 comme le Galaxy S3 ou le HTC One X.

De plus, le Huawei Ascend P2 vous permettra de profiter de la 4G (LTE) de catégorie 4, ce qui vous garantit les meilleurs débits sur cette nouvelle génération de réseau sans fil

Proposé chez Orange, l’Ascend P2 se positionne face au Sony Xperia SP ou encore au HTC One SV. Dans ce segment, le Huawei Ascend P2 semble être une des meilleures propositions : qualité/prix/performances.