Introduction

Le MTT Ideal est un smartphone à la fois résistant et étanche, le tout avec la volonté de proposer un design proche d’un smartphone traditionnel.

MTT Ideal[/caption]

Quand on parle de smartphones, les premières marques qui nous viennent à l’esprit ne sont pas forcément celles qui se sont spécialisées dans les appareils résistants. Pourtant, celles-ci se sont multipliées ces derniers temps pour proposer des terminaux à des utilisateurs bien ciblés tels que les professionnels du bâtiment ou les sportifs extrêmes.

En France, la marque Crosscall a commencé à se faire un nom et a récemment dévoilé son Trekker-X3. Mais un autre acteur national veut aussi se faire une place dans ce segment du marché. Il s’agit de MTT — pour Mobile Tout Terrain. Celle-ci prétend ainsi être le spécialiste des smartphones étanches et durcis.

Nous avons eu l’occasion de mettre la main sur son dernier-né, le MTT Ideal, qui promet d’être un smartphone solide et étanche, sans faire de concession sur l’aspect design de l’appareil, à l’image d’un HiSense Rock. Nous l’avons testé.

MTT Ideal

Fiche technique

Modèle MTT Ideal
Version de l'OS Android 6.0 (Marshmallow)
Taille d'écran 5 pouces
Définition 1280 x 720 pixels
Densité de pixels 294 ppp
SoC MediaTek MT6737T à 1,5GHz
Mémoire vive (RAM) 3 Go
Mémoire interne (flash) 32 Go
MicroSD Oui
Appareil photo (dorsal) 13 Mégapixels
Appareil photo (frontal) 5 Mégapixels
Bluetooth 4.0
SIM nano SIM
NFC Oui
Ports (entrées/sorties) microUSB
Batterie 3000 mAh
Dimensions 145,4 x 75 x 10,3 mm
Poids 180 grammes
Prix 249 euros
Fiche produit

Un design salissant et des contours noirs trop épais

Visuellement, le MTT Ideal n’est pas moche… Tant que l’on a pas posé ses doigts dessus. C’est la première chose qui m’a frappé : une fois que l’on utilise le smartphone, l’écran marque de manière importante. Et le fait le plus gênant, c’est que la surface est difficile à nettoyer. Il faut bien frotter avec un chiffon. Si vous essayer d’effacer les traces avec votre manche ou votre pull, cela ne sert pas à grand-chose.

Mais comme je le disais plus haut, le MTT Ideal n’est fondamentalement pas laid. N’allons pas jusqu’à dire qu’il incarne élégance et finesse, mais il serait largement exagéré de dire qu’il dérange à l’œil ou dans la main. Avec sa façade noire, on ne distingue pas les tranches supérieure et inférieure de l’écran éteint — quand celui-ci n’est pas sale.

MTT Ideal

MTT Ideal

En parlant des tranches, on regrette que celle du bas soit aussi épaisse alors qu’elle ne sert à rien pour l’utilisateur puisqu’elle ne propose ni bouton capacitifs ni lecteur d’empreintes. Il s’agit juste d’une large bande noire. Les bords latéraux sont également bien gros. Résultat : le ratio surface-écran est assez mauvais. L’écran de 5 pouces parait de ce fait plus petit qu’il ne l’est vraiment.

Quant au dos, il est recouvert de plastique qui donne l’impression d’être antidérapant avec tous les petits points de renfoncement dont il est orné. L’effet a laissé une impression négative à l’un de mes collègues. En effet, quand je lui ai demandé ce qu’il en pensait, la sentence est tombée nette et sans ambiguïté : « c’est moche ». Pour ma part, je dois avouer que je suis loin de me pâmer devant ce design assez sommaire. Mais j’ai trouvé qu’il avait au moins le mérite de bien tenir dans la main grâce à une bonne adhérence qui minimise les chances de faire tomber le téléphone par mégarde. Par ailleurs, le capteur photo à l’arrière ne dépasse pas.

MTT Ideal

MTT Ideal

MTT Ideal

Les côtes du téléphone, pour leur part, sont relativement bien arrondies et renforcées par de fines plaques métalliques fixées par des vis torx — trois pour chacune. Cette touche de métal rappelle que le MTT Ideal est présenté par son fabricant comme étant un téléphone très solide, résistant aux chocs. Précisons tout de même qu’aucune certification ne garantit ce que prétend l’entreprise en termes de sécurité. Autrement dit, il n’y a que MTT pour dire que son Ideal est robuste après l’avoir soumis à des tests de chute d’1,20 mètre. À ce propos, l’écran est protégé par du Gorilla Glass 3.

Il est en revanche certifié IP68, ce qui lui garantit d’être parfaitement étanche. Pensez toutefois à toujours bien fermer les caches qui protègent le port micro-USB (en bas), la sortie jack (en haut) et le tiroir pour ranger nano-SIM et microSD (à gauche). Les boutons d’allumage et du volume sont situés à droite.

MTT Ideal

MTT Ideal

MTT Ideal

Écran : des couleurs décevantes mais une bonne luminosité

Comme cela a été mentionné plus haut, l’écran IPS du MTT Ideal a une diagonale de 5 pouces en HD. Pour un écran de cette taille, cette définition modeste ne pose pas de problème particulier. Personnellement, les couleurs m’ont paru, dans l’ensemble, beaucoup trop bleutées, et certaines ressortent de manière très flashy. C’est bof. Mais après un tour dans l’onglet MiraVision dans les paramètres d’affichage, j’ai pu régler un petit peu mieux mon écran pour être moins dérangé par ces couleurs. Pour cela, il faut bien penser à passer en « Mode utilisateur » dans cette fonctionnalité, au lieu de « Standard » ou « Brillant ».

MTT Ideal

Par ailleurs, il faut souligner la bonne luminosité maximale dont fait preuve l’écran avec un seuil qui tourne autour des 540 cd/m². Il ne pose donc aucun problème dans les endroits très éclairés.

Des raccourcis par le geste

En termes d’interface, le MTT Ideal tourne avec une version d’Android 6.0 Marshmallow, très proche du stock. Rien de très particulier à signaler, hormis les « Paramètres smart ». Ces derniers permettent d’activer le Double Tap pour réveiller le téléphone, une fonctionnalité bizarrement appelée « Lumière intelligente ». Il est également possible de paramétrer quelques gestes qui permettront de contrôler ou de lancer certaines applications à partir de l’écran éteint. Par exemple, en déplaçant le doigt dans un sens en particulier, ou en traçant une lettre de l’alphabet, on peut contrôler la lecture de sa playlist musicale ou le volume du son, ou encore lancer une application au choix.

Interface du MTT Ideal

Il existe également des contrôles « aériens » qui permettent de naviguer entre les différentes pages juste en passant sa main au dessus du téléphone, sans le toucher. Je n’ai pas très bien compris ce concept de pages et, concrètement, je n’ai pu utiliser cette fonctionnalité que sur les différentes fenêtres de l’Accueil, et ce n’était pas très pratique. D’autant plus qu’elle ne fonctionne pas parfaitement bien.

À part ça, la navigation manque un peu de fluidité, ce qui détériore un peu l’expérience utilisateur. Enfin, quelques applications ont été préinstallées, telles que Foursquare, LinkedIn ou encore Deezer. Mais elles peuvent être supprimées.

Un capteur photo sans folie

Le capteur de 13 mégapixels du MTT Ideal sait prendre des photos correctes quand les conditions de prises de vue sont bonnes. Les couleurs et le niveau de détails restent assez bons sans être époustouflants comme on peut le voir sur cette photo ci-dessous.

Par contre, il suffit de faire la mise au point sur un élément qui est plus exposé à la lumière que le reste du paysage pour voir que les bords de l’image perdent beaucoup en informations. Dans cet exemple, la mise au point a été faite sur l’arche, qui reste bien détaillée, par contre, sur la droite de l’image, la qualité est fortement dégradée.

Sur les objets rapprochés, le niveau de détails n’est pas catastrophique, mais le sujet de la photo manque de relief et ses contours se distinguent moyennement.

Enfin, dans des conditions plus complexes, avec un environnement assez sombre comme cette cage d’escalier, les images sont tout de suite très bruitées. Notons aussi que la mise au point ne se fait pas immédiatement.

Des performances modestes

Bon, qu’on se le dise. Le MT6737T de MediaTek qui fait tourner le MTT Ideal n’est pas vraiment réputé pour tenir la durée sur les jeux vidéo gourmands. Le processeur dispose de quatre cœurs, est cadencé à 1,5 GHz et peut s’appuyer sur 3 Go de RAM.

Pour les tâches de tous les jours, il fait le travail correctement. Mais dès qu’il faut pousser un peu plus loin le niveau des performances, on sent bien que l’on n’a pas affaire à un SoC de dernière génération. En effet, on compte plusieurs ralentissements sur les jeux gourmands quand il faut enchaîner entre les sessions de jeu et les menus. Néanmoins, comme vous vous en doutez très certainement, on n’attend pas forcément beaucoup mieux du MTT Ideal sur ce plan-là. Ce dernier se contente d’assurer le minimum.

  Huawei P8 Lite 2017Honor 6X
Ecran720p1080p1080p
SoCMT6737TKirin 655Kirin 655
AnTuTu40 270 points56 890 points 56 740 points
PCMark4 492 points4 379 points 4 998 points
3DMark Ice Storm Unlimited General6 803 points11 405 points 11 896 points
3DMark Ice Storm Unlimited Graphics6 118 points10 907 points 11 483 points
3DMark Ice Storm Unlimited Physics11 188 points13 575 points13 612 points
GFXBench (Manhattan offscreen / onscreen)4 / 8,7 FPS7,8 / 8,5 FPS7,8 / 8,4 FPS
GFXBench (T-Rex offscreen / onscreen)11 / 19 FPS18 / 19 FPS19 / 19 FPS

Dans les benchmarks, on peut voir qu’il s’en sort un peu moins bien, globalement, que les Huawei P8 Lite (2017) et Honor 6X, qui se situent sur une gamme de prix similaire.

Une batterie dans la moyenne

En termes d’autonomie, la batterie du MTT Ideal dispose d’une capacité de 3 000 mAh. Pour l’écran du téléphone, cela semble largement suffisant. Dans la pratique, j’ai trouvé que le smartphone faisait preuve d’une endurance assez correcte, permettant de tenir plus d’une journée en utilisation assez poussée.

Au-delà, la batterie montre ses limites et il faut recharger le téléphone. Et il faut être patient, la charge rapide n’est pas supportée.

Prix et disponibilité

Le MTT Ideal est disponible depuis décembre et se vend 299 euros sur le site du constructeur.

Note finale du test 4/10
Meh... C'est ainsi que l'on peut résumer l'impression laissée par le MTT Ideal. Ce dernier bénéficie d'une étanchéité parfaite et c'est malheureusement sa seule vraie qualité. Son design, censé être très élégant, n'est pas particulièrement réussi. Notamment à cause d'un mauvais ratio entre la taille de l'écran et la surface avant. On regrette aussi son aspect trop salissant.

En dehors de cela, difficile de trouver quelque chose de vraiment distinctif sur le MTT Ideal. Sans être mauvais, il reste assez insipide et ne marque pas de son empreinte l'expérience utilisateur.

Tout est toujours moyen.
  • Points positifs
    • Une étanchéité à toute épreuve
    • Une prise en main correcte
    • Des raccourcis gestuels
  • Points négatifs
    • Écran salissant
    • Mauvais ratio entre l'écran et la dalle
    • Des performances timorées