Le OnePlus X ne sera disponible que dans une seule version, noire avec 16 Go de stockage, pour sa mouture Onyx. Mais pour 100 euros de plus, un OnePlus X Ceramic sera proposé aux plus fortunés. Petit tour des différences entre les deux modèles.

Edit 6/11 : Dans notre interview de Carl Pei au web summit, il reviens notamment sur le design.

Edit 10/12 : Cette version Ceramic du OnePlus X est disponible à partir d’aujourd’hui sur invitation. Il sera donc compliqué de mettre la main dessus, et on ne sait pas non plus si beaucoup d’exemplaires sont à disposition. Rendez-vous sur la page Google+ de OnePlus pour plus d’informations.

opx-ony-ceramic

À gauche, le OnePlus X Onyx et à droite, sa version Ceramic

Le OnePlus X sera disponible la semaine prochaine – pour ceux qui parviennent à se procurer une invitation – dans sa version standard, c’est-à-dire Onyx, dont la coque arrière est vitrée. Quelques semaines plus tard sortira une deuxième mouture du téléphone, le OnePlus X Ceramic. Comme son nom l’indique, sa coque sera constituée de céramique technique, un matériau vu à quelques (rares) reprises sur des smartphones, telle une édition limitée du Huawei Ascend P7, il y a près d’un an.

À lire : Prise en main du OnePlus X Onyx

OnePlus ne veut plus simplement se présenter comme une marque pour technophiles, ou du moins pour mobinautes avertis. La firme chinoise cherche à entrer dans le cercle de la tendance, à faire de ses smartphones des accessoires aussi performants que design. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que comme son OnePlus 2, son OnePlus X (Onyx toutefois) sera commercialisé en avant-première chez Colette, qu’elle considère comme le temple du design parisien. Et Carl Pei, avant de parler technique et même fiche technique, d’insister sur les éléments de design de son nouveau joujou.

opx-ceramic-8

Une série limitée à 10 000 exemplaires

Son OnePlus X Ceramic restera une édition limitée, disponible uniquement en Europe et en Asie (et pas aux États-Unis, donc) à partir du 24 novembre prochain. Bien conscient qu’il n’en vendra pas des palettes, vu son prix pour le coup franchement élevé par rapport à son homologue Onyx, il sera fabriqué à 10 000 exemplaires. On s’en doute, si ses premières unités, facturées 369 euros (contre 269 euros pour le OnePlus X Onyx), trouvent preneurs.

 

opx-ceramic-3

Les différences, esthétiquement parlant, sont minces entre les deux versions du téléphone. Le smartphone Ceramic arbore une coque d’un noir moins profond, et ses tranches sont un peu plus biseautées. En revanche, on perçoit réellement les nuances une fois l’appareil dans la main. Il est nettement plus lourd, puisqu’il pèse 160 grammes contre 138 grammes pour son compère Onyx, ce qui en fait un appareil particulièrement dense. La sensation, plus froide également, est agréable : on a le sentiment d’avoir un appareil particulièrement travaillé entre les mains.

OnePlus n’oublie pas d’insister sur ce point de son côté, évoquant un “processus de fabrication d’un total de 25 jours”, incluant la cuisson, le refroidissement et un polissage au diamant. Si la céramique est utilisée, c’est notamment pour la noblesse du matériau, mais aussi pour sa solidité : la marque précise ainsi que son matériau est résistant aux rayures et qu’il obtient une note de 8.5 sur l’échelle de Mohs. Celle-ci sert à évaluer la dureté des minéraux, où le diamant obtient le score maximum (10) et une pierre telle que la topaze, un 8. Pas sûr que l’argument suffise à convaincre une large cible de dépenser 100 euros de plus dans un terminal certes équilibré, mais dont seul le design justifiera le prix.

opx-ceramic-10
opx-ceramic-13
opx-ceramic-14