HiSense propose sur le marché français un téléphone à moins de 300 euros qui résiste aux chocs et à l’eau. Le tout en proposant un design assez élégant et relativement fin. Il s’agit du HiSense Rock et nous l’avons pris en main au MWC 2017.

`

Le Chinois HiSense s’est déjà fait un nom dans le domaine des téléviseurs et des réfrigérateurs. L’entreprise occupe d’ailleurs respectivement les troisième et cinquième places des plus grands fabricants mondiaux dans ces deux secteurs. Cependant, la marque est encore assez novice dans le marché des smartphones.

Cela ne l’empêche pas d’adopter une technique assez étonnante pour une marque chinoise. Contrairement à la plupart de ses compatriotes, HiSense ne se lance pas dans la téléphonie mobile en proposant des produits en dessous de la barre des 100 euros. Depuis ses débuts dans ce milieu particulier, en 2015, la firme préfère se concentrer sur de la montée en gamme (à partir de 150 euros), sans aller concurrencer les principaux flagships. 

HiSense Rock : résistance et élégance

Il est trop tôt pour savoir si cette stratégie va se révéler payante. Néanmoins, HiSense propose déjà un téléphone intéressant qui veut allier résistance et élégance pour moins de 300 euros : le HiSense Rock. Nous l’avons pris en main pendant le MWC 2017.

Le nom du téléphone n’a pas été choisi au hasard. Ce dernier se veut aussi solide qu’un roc (façon de parler) et bénéfice, à ce titre, de la certification IK04. Autrement dit, le HiSense Rock résiste aux chocs de 0,5 joules. Ses angles sont protégés par du plastique renforcé et le reste du châssis est en métal.

L’écran, quant à lui, est protégé par du Gorilla Glass 4 et le téléphone a l’avantage d’être parfaitement étanche, car il est garanti IP68.

Le HiSense Rock gît dans l’eau verte et sale.

Sauf que, d’habitude, lorsque l’on est confronté à un solide smartphone, on a toujours tendance à le trouver un peu trop épais. C’est le cas du Trekker-X3 de Crosscall par exemple et ses bords de 14,3 millimètres. Or, le HiSense Rock a une épaisseur de seulement 7,95 millimètres et promet au moins la même résistance.

En main, le téléphone est agréable. Certes, il n’atteint pas le confort des modèles les plus aboutis du marché mobile, notamment à cause de ses bords très légèrement trop angulaires. Cependant, au vu de son prix, c’est un détail pour lequel on ne lui tiendra pas rigueur. Le HiSense reste élégant et bien travaillé en termes de design.

Pendant notre petit test, nous nous sommes amusés à le laisser tomber plusieurs fois sur le sol et dans l’eau. Le terminal ne s’abîme pas et continue de fonctionner sans problème. Quoique… Après lui avoir fait prendre un bain, il faut penser à bien le sécher, car l’écran galère un peu à détecter le doigt.

HiSense promet pourtant qu’il est possible d’utiliser le Rock avec un gant ou des doigts mouillés. On en doute un peu et il nous faudrait un test plus approfondi pour pouvoir nous faire une vraie opinion à ce sujet.

Des caractéristiques satisfaisantes

Sur le reste des caractéristiques, le HiSense Rock tourne sous Android 7.0 Nougat combiné à l’interface maison Vision qui fait disparaitre le tiroir d’applications. L’écran IPS Full HD dispose d’une diagonale de 5,2 pouces tandis qu’à l’intérieur du téléphone, on trouve un processeur Qualcomm à huit cœurs et 3 Go de RAM.
Pour la photo, la définition du capteur arrière est de 16 mégapixels contre 5 mégapixels pour les selfies. Quant à la batterie, elle a une autonomie de 3 000 mAh rechargeable via micro-USB. Il est un peu dommage de ne pas voir un USB Type-C sur un smartphone de 2017.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Prix et disponibilité

Le HiSense Rock est déjà disponible en France auprès de certains distributeurs depuis environ une semaine. Vous le trouverez notamment chez Boulanger à 299 euros. Boulanger.