Qui ne connait pas The Lego Company (TLC) ?

Peu de monde je vous l’accorde. Cette entreprise existe depuis 1935 et 75 % des foyers européens possèdent en leur sein au moins un set de LEGO. La brique telle que tout le monde la connaît a été créée en 1958 et depuis ce jour LEGO n’a cessé de grandir, de construire et de faire rêver. A ce jour le nombre de set reste incalculable et LEGO prend enfin l’initiative de faire appel à ses plus grands fans : Les AFOLs (Adults Fan Of Lego).

Antoine C. un passionné de ces petites briques, nous a pondu un article très détaillé sur la fabrication d’un véritable bugdroid (mascotte d’Android) en lego. Voici son histoire.

En effet en 2008 TLC lance un nouveau projet nommé CUUSOO (http://lego.cuusoo.com).

Le concept est simple et ouvert à tous puisqu’on voit sur ce site à peu près tout et n’importe quoi. Ce qui d’ailleurs est un peu dommage car de nombreux projets très ambitieux sont éclipsés par la masse. Heureusement des projets audacieux arrivent au graal qui se résument à l’obtention de 10 000 « support ».

Un support équivaut au vote effectué à partir d’une adresse e-mail particulière, malheureusement le désavantage est qu’il est nécessaire de s’inscrire sur le site (ce qui ne prend pas beaucoup de temps mais cela rebute plus d’une personne, il ne faut pas le nier) pour ensuite apporter son support au projet qui vous fait tant saliver.

Pour vous en exclusivité le projet d’un AFOL bien avisé puisqu’il concerne notre cher mascotte, j’ai nommé BugDroid ! =)

Magnifiquement réalisé, stable, peu de pièce nécessaire, en résumé toutes les raisons d’aboutir à un véritable produit. Pour une moyenne de 0,15$/pièce en sortie d’Usine, cela reviendrait pour ce modèle la modique somme de 30 dollars environ soit environ 22 euros au taux de change du moment.

Mais ce n’est pas tout, en effet une fois les 10 000 support atteint, TLC ne lance pas la production de votre projet. Loin de là, il évalue sa faisabilité en terme de rendement et de recette escomptée et surtout pour le plus grand malheur de tous en terme de licence.

Car c’est là la plus grosse difficulté dans le monde du jouet.

En effet le projet de Mario pour exemple (http://lego.cuusoo.com/ideas/view/16093) a été interrompue par LEGO expliquant à son créateur que la licence de MARIO était détenue par un autre fabriquant de jouet pour et que par conséquent ce projet ne pourrait pas aboutir tant que la licence ne leur serait pas accessible. Toujours une histoire de licence.

Plutôt gentil TLC donc ?

Bravo Antoine, comme lui vous pouvez nous proposer des articles par e-mail. Antoine a proposé deux projets LEGO : un Helicopter, ainsi qu’une salle de concert. Votez pour lui !