Google est un géant de la recherche, mais nous savons désormais que c’est loin d’être un géant du e-commerce. La mise en vente du Nexus 4, le 13 novembre dernier, en est le parfait exemple. Google n’a pas su gérer correctement le flux de commandes, ils ont également montré de réelles faiblesses avec leur solution du paiement Google Wallet (qui n’a pas eu une erreur de commande ?).

Sachez que si vous avez commandé votre Nexus 4 dans les 30 premières minutes, vous devriez le recevoir très rapidement. Les premières commandes sont expédiées. Pour les autres, il faudra attendre encore quelques semaines (Google vous offre les 9,99 euros de frais de port). Enfin, pour ceux qui (comme nous) n’ont pas réussi à commander un Nexus 4, il faudra s’armer de patience. Le plus étonnant, c’est sûrement la réaction de Google : à travers plusieurs responsables, ils se sont dit « étonnés » par cet engouement. Comment ne pouvaient-ils pas prévoir que la demande serait si forte ? En annonçant un androphone haut de gamme au prix d’un téléphone moyen de gamme, il fallait bien entendu s’attendre à une demande très forte. 

Quels problèmes ? En effet, avec cet afflux de commandes, Google n’a pas su préparer, enregistrer et archiver les commandes correctement, sans oublier les commandes mal classées, les retards d’exécution et de paiement, les erreurs de saisie (qui vont se traduire par des livraisons incorrectes et des retours coûteux) et enfin les gros problèmes de stock et une communication boiteuse. Le résultat étant des clients insatisfaits.

J’imagine que les cerveaux de Google sont entrain de revoir une grosse partie de l’infrastructure. En attendant, les prix atteignent des montants ridicules sur eBay, où des petits malins s’amusent à vendre des Nexus 4 (qu’ils n’ont toujours pas entre les mains). Bref, résistez et patientez !