Le fabricant taïwanais vient de présenter lors d’une conférence à Londres et New York le tout nouveau HTC One. Ce nouveau superphone sous Android est équipé d’un écran de 4,7 pouces avec une définition FullHD ainsi qu’un capteur UltraPixel. 

c_DSC04209

HTC One intègre également la nouvelle interface HTC Sense 5 (ou plutôt « New Sense ») qui introduit une nouvelle approche du contenu : avec HTC BlinkFeed ou encore HTC Zoe. Est-ce que cela sera suffisant pour résister à l’assaut de Sony et Samsung ? Nous avons eu l’occasion de prendre en main ce nouveau HTC One, voici nos impressions.

Vidéo de prise en main

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

HTC One : un « superphone »

Le HTC One intègre une coque unibody en aluminium brossé, avec microUSB et un port casque (jack 3,5 mm). L’ensemble est assez similaire au dernier BlackBerry Z10 et bien sûr à l’iPhone 5 : les bords sont arrondis, minces (seulement 8 mm), l’aspect métallique… On retrouve l’ADN HTC à l’arrière du téléphone avec une coque bombée très agréable pour la prise en main. De plus, les bords sont biseautés pour un meilleur confort (moins coupant en main).

c_DSC04210

Au-dessus et en dessous de l’écran, on retrouve deux haut-parleurs pour pouvoir diffuser un son stéréo. HTC a nommé cette technologie BoomSound : ils utilisent un amplificateur dédié afin de proposer une expérience sonore améliorée. Nous n’avons pas pu tester cette fonctionnalité néanmoins nous avons quelques doutes sur l’intérêt de cette technologie sur un smartphone, nous préférerions que le HTC One soit vendu avec de très bons écouteurs Beats.

c_DSC04229

c_DSC04216

Sur le dessus du téléphone, on retrouve un port infrarouge qui permet de contrôler à distance une grande majorité de téléviseurs en tant que télécommande universelle. HTC propose également l’application HTC Sense TV pour profiter du programme TV tout en pouvant contrôler son téléviseur.

c_DSC04211

Un des atouts du HTC One est bien sûr son écran 4,7 pouces en définition FullHD (1920 par 1080 pixels). Cette définition d’écran est similaire au Sony Xperia Z et permet d’atteindre 468 pixels par pouce. Effectivement, cet écran ne semble pas avoir de défaut après quelques minutes de prise en main. Néanmoins, nous aurons besoin d’effectuer des tests plus poussés en le comparant à d’autres technologies.

c_DSC04212

c_DSC04222

Le HTC One est propulsé par une architecture Qualcomm Snapdragon 600 (S600), une des dernières architectures présentées lors du CES 2013 en janvier dernier. Cette architecture est en quadruple coeur cadencée à 1,7 Ghz et équipée d’une puce graphique Adreno 320, le tout est épaulé par 2 Go de mémoire RAM. Côté mémoire, le HTC One intègre 32 Go de mémoire interne sans aucun slot microSD.

c_DSC04213

c_DSC04214

Enfin une batterie de 2300 mAh et 143 grammes ; les dimensions sont de 137,4 x 68,2 x 9,3 mm (4 mm sur les bords).

Pour conclure sur cette partie, HTC nous a présenté un smartphone très difficilement critiquable sur l’aspect visuel : des matières de qualité, une fabrication intelligente et des composants haut de gamme.

c_DSC04217

c_DSC04230

c_DSC04218
c_DSC04220

HTC UltraPixel : seulement « 4,3 mégapixels », mais il ne faut pas s’y fier…

HTC avait promis une « nouvelle expérience photographique et sonore ». Après avoir présenté la technologie sonore avec deux haut-parleurs et deux microphones, HTC avait une grosse annonce concernant le capteur photo.

c_DSC04231

Au lieu d’augmenter le nombre de mégapixels, HTC a développé une technologie nommée HTC Ultra Pixel. Fini les « 13 mégapixels et plus », les photos produites par ce capteur ne seront que d’environ 4,3 mégapixels. Néanmoins, ce capteur UltraPixel intègre une nouvelle approche des photosites. Ce capteur capture sur trois couches les trois couleurs primaires RVB (Rouge / Vert / Bleu) pour chaque pixel de l’image finale, assurant ainsi la saisie de la totalité et de l’intégralité de l’information colorée. Contrairement aux autres technologies dont la technologie PureView, il n’y a pas besoin d’interpolation. Résultat : HTC annonce ainsi +300% de luminosité en comparaison aux capteurs des smartphones concurrents.

c_DSC04234

Tout comme le Xperia Z, le HTC One peut capturer des vidéos en 1080p en 60 images/seconde, mais également capturer des vidéos en HDR. Les fonctionnalités liées à la photo et la vidéo sont très nombreuses comme HTC nous avait habitué.

Une des nouveautés se nomme HTC Zoe. Cette fonctionnalité permet de capturer automatiquement quelques secondes de vidéo à chaque déclenchement photo. Ces séquences ressemblent à l’application « Vine » disponible sur iPhone. Toutes ces séquences sont ensuite visionnables dans une galerie spécialement conçue pour cela.

Nous avons publié un article qui reprend en détail les fonctionnalités photo et vidéo du HTC One.

HTC Sense 5 : épuré, mais plus de contenus !

Un des avantages concurrentiels de HTC sur les autres fabricants Android, c’est sûrement son interface Android nommée HTC Sense. HTC a tout naturellement annoncé la version 5 de HTC Sense.

Une des nouveautés de HTC Sense 5 se nomme HTC BlinkFeed : il s’agit d’un flux de données où l’on navigue verticalement directement depuis le bureau. Parmi ces contenus, nous retrouvons les réseaux sociaux, mais également des articles issus de plusieurs milliers de sources : magazines, journaux, blogs… Une partie de ce contenu est fourni pas News Republic, un agrégateur mobile de contenu.

Découvrez HTC BlinkFeed dans cet article.

c_DSC04226 c_DSC04227

Les menus ont également été épurés pour plus de visibilité et moins d’artifices. HTC Sense 5 intègre donc moins de personnalisations, mais bien plus d’options : l’interface complète la version Jelly Bean (Android 4.1) avec de très nombreuses fonctionnalités multimédia. On peut par exemple éditer une vidéo pour ralentir certains passages ou encore rajouter des filtres sur les photos.

c_DSC04228

Il est difficile de rentrer en détail sur toutes les nouveautés de HTC Sense. Comme d’habitude, HTC a intégré de très nombreuses options : sons, vidéos, photos, contenus… que nous découvrirons dans le test détaillé du produit.

c_DSC04236

c_DSC04237
c_DSC04240

En mars… chez tous les opérateurs !

Le HTC One sera disponible chez tous les principaux opérateurs français : SFR, Orange, Bouygues Telecom, Sosh, B&YOU, Virgin Mobile… ainsi que dans de très nombreux pays. HTC semble avoir appris de ses erreurs du passé, la marque taïwanaise ne semble pas avoir négligé la distribution.

D’après les premiers retours, le HTC One sera disponible courant mars aux alentours de 650 euros « nu » en version 32 Go. Bien entendu, il sera disponible à un prix subventionné chez les opérateurs téléphoniques.

c_DSC04242
c_DSC04244

La dernière chance pour HTC ?

Ce HTC One était l’unique produit présenté lors cette conférence. La marque en a profité pour annoncer qu’ils ne feront aucune annonce lors du Mobile World Congress la semaine prochaine. Néanmoins, la marque taïwanaise pourrait annoncer une gamme plus complète de smartphones après l’événement espagnol.

Ce One n’est pas le premier superphone de HTC, nous étions sortis très enthousiastes de la conférence du MWC 2012 durant laquelle HTC avait annoncé les HTC One X, One S et One V. De très bons produits qui se sont pas vendus au regard de la concurrence…

On pourrait penser qu’avec un smartphone si bon, HTC pourrait désormais être le leader mondial des smartphones. Malheureusement, la réalité est tout à fait différente. Ce sont Samsung et Apple qui mènent la danse. Une réalité vraiment « injuste », puisque HTC a prouvé qu’il était capable d’investir beaucoup plus dans la qualité de ses produits par rapport à ce que Samsung à pu offrir sur Android.

Dans cette logique, si des produits innovants ne peuvent pas permettre à HTC de gagner des parts de marché, que peuvent-ils faire ? Eh bien, l’innovation continue et de beaux produits n’ont pas permis à Apple ni à Samsung d’obtenir les positions qu’ils ont actuellement, mais il est important de préciser que chacun de ces deux concurrents a choisi de le faire différemment. Ces deux sociétés ont investi intelligemment non seulement dans la promotion de leurs produits à travers un marketing agressif, mais aussi en rendant ces produits indispensables. En mettant en œuvre des stratégies globales et en ne négligeant aucun point du marketing-mix : produit, prix, publicité, distribution (les fameux 4 P).

Nous sommes d’accord : HTC mérite de réussir. Ce HTC One est un excellent produit qui n’a rien à envier au Sony Xperia Z ou au prochain Samsung Galaxy S4. Néanmoins, HTC ne possède pas les mêmes ressources, ni les partenaires de constructeurs tels que Samsung, Apple ou encore Sony. HTC ne fabrique aucun de ses composants et le nombre de fournisseurs n’a de cesse de diminuer dans le marché du smartphone. De plus, HTC a tout à (re)prouver : des technophiles au grand public.

Dans un marché de plus en plus concurrentiel, HTC aura de plus en plus de mal à se différencier des autres constructeurs, c’est en adoptant une stratégie de communication agressive et en améliorant sa « flexibilité » que HTC arrivera à retrouver la fameuse « rentabilité » perdue depuis plusieurs mois.

Malheureusement, HTC se retrouve bien souvent coincé au milieu du spectre des prix. Ce HTC One ne déroge pas à la règle, vendu aux alentours de 650 euros, il se retrouve dans un segment de marché entre Samsung, Sony, LG, BlackBerry ou encore Apple.

Alors, seriez-vous prêt à investir dans un HTC One, alors que vous pourriez opter pour un Xperia Z ou encore un Galaxy S4 pour le même prix ?