La dernière étude publiée par Burst Media dévoile les habitudes des Américains quant aux réseaux sociaux. C’est surprenamment Google+ qui remporte la deuxième place du classement US, devant Twitter ou Pinterest.

Etude Google+

Google+ faisait son entrée dans le monde des réseaux sociaux voilà maintenant deux ans, venant concurrencer le site de Mark Zuckerberg, et surtout créer un coeur social aux multiples services de Google. Aux Etats-Unis, la mayonnaise semble avoir pris, puisqu’un quart des Américains* sont inscrits sur Google+.

L’étude de Burst Media est claire : 26,1 % des femmes et 24,5 % des hommes américains sont à ce jour inscrits sur Google+. Pour comparaison, le premier réseau social aux USA comme dans le monde, Facebook, attire 56 % des femmes et 49,5 % des hommes. Sur la troisième marche du podium, Twitter fait gazouiller 16,9 % des Américaines et 15,5 % des hommes interrogés.

Oublions un instant l’engouement visiblement plus féminin que masculin pour Pinterest (21,9 % des femmes l’utilisent contre 4,9 % des hommes) pour envisager le fossé existant entre inscription et utilisation effective. En effet, les derniers chiffres de Google, publiés en fin d’année dernière, faisaient état de 500 millions d’inscrits dans le monde… contre 135 millions d’utilisateurs actifs du service. Pourquoi tant d’inscrits, si moins de la moitié d’entre eux n’utilisent pas Google+ ? Pensons qu’à chaque activation de compte Google, les smartphones Android proposent à leur propriétaire de créer un compte Google+, quand 52% des Américains sont équipés d’androphones aux USA, selon la dernière étude comScore pour avril 2013. De même que lors de la connexion à un compte Gmail sur la version web du service, conduisant une partie des utilisateurs occasionnels à « oublier » leur compte Google+ sitôt leur profil créé.

Et vous, utilisez-vous régulièrement Google+ ?

* Etude effectuée sur un échantillon représentatif de la population américaine, composé de 2 500 personnes