Dans l’émission Capital, Xavier Niel a indiqué vouloir lancer un tout illimité à moins de 50 euros.

Hier soir de l’émission Capital sur M6, le premier reportage avait pour sujet :

Téléphone, Internet : la bataille des abonnements
Être abonné à la fois à Internet, à la télévision, au téléphone fixe et au téléphone mobile, tout ça chez le même opérateur : c’est la dernière trouvaille commerciale du moment, et ça s’appelle le « quadruple play ». Une offre tout compris, donc a priori alléchante pour le consommateur. Mais derrière cette promesse toute simple se cache une véritable jungle de tarifs. Capital décrypte la guerre commerciale sans merci que se livrent les opérateurs téléphoniques français pour vous fidéliser.

A la suite du reportage, Xavier Niel (PDG de Illiad-Free) était l’invité de Guy Lagache. Les premières questions du journalistes se sont portées sur le quadruple play. Il a affirmé que le marché français du mobile était celui avec « les prix […] les plus élevés au monde ». D’après le reportage, une minute de communication serait facturée en moyenne 18 centime, alors qu’elle ne revient qu’à 3 centimes à l’opérateur. Il ajoute alors « Quelles sont les entreprises en France qui font plus de 30 % de marges ? Même la grande distribution fait 1, 2, 3 % de bénéfices ».

C’est pour cela qu’il veut diviser les prix plus que par deux, car pour l’heure les offres « tout illimité » sont proposées entre 90 et 100€. « On a annoncé qu’on fera plus que diviser par deux ce type d’offres. Nous allons proposer des forfaits de ce type à significativement moins de 50 euros. » Le signal est donc fort et la concurrence va devoir drastiquement s’aligner. Le pire est que sur ce prix là, Free gagnerait 25€ de profit. Notez que nous vous avions déjà communiqué un aperçu des éventuels prix des forfaits mobiles.

La politique commerciale de Free est différente car elle s’appuie sur cette philosophie : « nous gagnerons de l’argent, si nous avons la meilleure offre ». Faisant référence à un opérateur avec plus de 70 pages d’offres, Xavier Niel a voulu mettre en avant l’aspect compréhensible et simple.

Pour regarder l’émission (interview à la 30ème minute), suivez ce lien.

Source : Clubic