L’opérateur Virgin Mobile s’appuiera désormais sur le réseau de SFR. Il se lancera également comme FAI dès 2012.

Aujourd’hui, les opérateurs virtuels (MVNO) ont réussi à occuper 10% du marché français. Virgin Mobile en est le leader, avec près de 2 millions de clients. Il est arrivé en France en 2006 et s’appuyait jusqu’à présent sur le réseau d’Orange, car il ne possède pas d’infrastructure propre. Un inconvénient était qu’il ne proposait que de la 3G pour Internet, mais qui depuis les dernières offres (à condition de payer plus cher) utilise la 3G+.

Mais le MVNO vient d’annoncer aujourd’hui que les communications transiteront désormais par le réseau de SFR. Outre ce changement, il devient également un « full MVNO », ce qui va lui permettre de ne plus être aussi dépendant des fournisseurs. Le président d’Omea Telecom, maison mère du MVNO a déclaré :

« Grâce à cette autonomie nouvelle, nous serons capables d’offrir des services innovants. Nous pourrons par exemple bâtir une offre familiale où les parents ont un forfait qui permet de recharger les formules prépayées des enfants. Nous allons imaginer de nouvelles formes de segmentation des offres d’Internet mobile, pas seulement au volume consommé. »

Ce contrat comporte l’utilisation du réseau mobile 3G+. Dans un premier temps, seuls les nouveaux clients et ceux renouvelant leur mobile utiliseront ce canal. Pour les autres :

« Ensuite nous arbitrerons en fonction du prix, du débit et de la couverture de nos fournisseurs. »

L’objectif de cet accord est une meilleure négociation des prix. Tous les bouleversements que l’on voit apparaître ces derniers temps montrent que l’arrivée d’un quatrième opérateur (Free) ravive la concurrence pour, espérons-le, des avancées significatives pour les clients.

Mais Virgin Mobile va également sortir sa box ADSL dès 2012 :

« Malgré dix-huit mois de discussions, Orange, avec qui nous travaillons depuis sept ans, ne veut toujours pas nous permettre de dégrouper le mobile. Nous nous sommes donc tournés vers SFR. »

L’objectif est la création d’une offre quadruple play (téléphone fixe, mobile, internet et télévision). Mais Virgin Mobile ne compte pas vouloir acquérir une license 4G. Seuls les 4 opérateurs y participeront.

Source : Les Echos