Suite à l’éditoid de la semaine dernière, on continue la petite analyse polémique.

Si vous suivez les informations sur Android depuis quelques temps, ou si vous avez bien cerné le système, vous avez certainement remarqué que les appareils dans la nature peuvent être sous différentes versions. On parle de versions en « x.y.z », où x représente une version majeure, y une version mineure et z une version de correction de bug.  On peut retrouver :

  • 1.1 (sans nom) : sur les vieux HTC Dream
  • 1.5 (cupcake) : sur le Samsung Galaxy, le Motorola Dext, le HTC Hero, le LG GW620
  • 1.6 (donut) : sur le HTC Magic, le HTC Tattoo, le Acer Liquid
  • 2.0 (éclair) : sur le Motorola Milestone
  • 2.0.1 (éclair debugué)
  • 2.1 (sans nom) : sur le Google Nexus One
  • Puis, Flan…

Statistique by Google

Chaque version apporte son lot d’améliorations souvent conséquentes. Le téléphone évoluant d’une version mineure à une autre mineure ou plus fortement à une nouvelle version majeure voit ses capacités lourdement améliorées ! L’expérience Android est vraiment plus agréable sous 2.0 que 1.6 par exemple.

La question qu’il faut se poser et qui est sur toutes les lèvres est : « mon appareil pourra-t-il profiter d’une montée en version ? ». Si dernièrement HTC a rassuré les utilisateurs de Hero et Tattoo pour la version 2.1, Acer a fait de même avec le Liquid, c’est Samsung qui garde un flou désagréable autour du Galaxy. On voit donc qu’il y a une très forte attente des utilisateurs pour pouvoir profiter de la dernière version d’Android.

De plus, il faut noter la vitesse à laquelle évolue le système. On note :

  • 1.0 : septembre 2008
  • 1.5 : février 2009
  • 1.6 : septembre 2009
  • 2.0 : décembre 2009
  • 2.1 : janvier 2010 (apparemment)

Plus le temps avance, plus les nouvelles versions se rapprochent. Alors il faut comprendre que les constructeurs qui ont adapté leurs téléphones avec des développements et des investissements importants aient du mal à suivre. De plus, le market peut filtrer les applications sur la version d’Android. Certains utilisateurs 1.5 se plaignent de l’absence d’application pour leur appareil.

Quelle est la solution pour régler ces problèmes ?

  • Ne plus ajouter de développements constructeurs ?
  • Faire moins de versions mais plus complètes ?

Il est difficile d’imaginer acheter un téléphone fonctionnant avec un système reconnu et supporté par de nombreux constructeurs, et de ne pas voir les nouvelles versions arriver. Cependant, quelles sont les investissements pour un constructeur ou encore un opérateur pour porter leur androphone sur une nouvelle version ? Mise à jour de la home ? Des applications ? Il faut aussi rendre la mise à jour intuitive pour l’utilisateur lambda, il faut donc penser : accessibilité et sécurité (perte des données en route), mais aussi se demander si la version suivante apporte autant que ça, et s’il ne suffirait pas de se concentrer sur une version plus majeure, comme le cas du HTC Hero qui passe de 1.5 en 2.1 directement.

Bref, c’est un sujet assez sensible pour le moment, malgré l’arrivée de couche permettant les mises à jour over-the-air, c’est-à-dire, directement sur le téléphone, ce facteur ne devrait pas rentrer en compte dans les arguments d’achat d’un androphone comme pour l’iPhone où les mises à jour sont disponibles pour tout le monde (pour le moment). Il faut donc penser global et standardisation, et simplifier les architectures pour simplifier les mises à jour. Ce n’est pas si compliqué que ça. Non ?

Et vous qu’en pensez-vous ?