Je suppose que l’équipe sur place au CES le prendra en main, mais il est toujours intéressant d’avoir un pré-aperçu des caractéristiques techniques de ce nouvel Huawei qui s’invite dans le rang des hauts de gamme du genre.

Il se nomme Huawei Ascend P1 S, c’est le nouveau smartphone le plus fin au monde qui vient détrôner le Motorola RAZR (7.1 mm) avec seulement 6.68 mm d’épaisseur. Où on va, dites-le moi avec des mobiles aussi fins ..vous n’avez pas peur vous qu’ils se tordent/cassent en deux dans votre poche ? Surtout qu’il semble uniquement être composé de plastique (si je dis pas de bêtises).

Mise à part ça, le constructeur chinois semble avoir mis les bouchées doubles quant aux caractéristiques techniques de l’appareil. On y retrouve un large écran tactile Super AMOLED d’une diagonale de 4.3 pouces avec une résolution d’écran de 540 par 960 pixels, une architecture double-cœur TI OMAP4460 cadencée à 1,5 GHz, accompagnée par la puce PoweVR SGX 540.

Ensuite, il y a une caméra frontale de 1.3 mégapixels, ainsi qu’une caméra dorsale de 8 mégapixels avec un flash et la capacité d’enregistrer de la vidéo en FullHD (1080p). Sur la partie batterie, il est à noter qu’il y est installé une 1,800 mAh. A souligner qu’une variante existe, l’Ascend P1 qui est 1mm plus épaisse (7.69 mm d’épaisseur).

Les Huawei Ascend P1 et P1 S pourraient bel et bien pointer le bout de leur nez chez nous, puisqu’ils sont prévus en plusieurs coloris noir métallisé, blanc céramique et fleur de cerisier rose en Europe, en Asie, en Amérique du Nord, en Australie, au Moyen-Orient et en Chine, à partir du deuxième trimestre 2012 sous Android Ice Cream Sandwich.

Via Phone Arena