Un haut responsable de Samsung a déclaré dans une interview que l’entreprise donnait de plus en plus d’importance à Tizen, son OS maison. Le prélude d’un divorce entre le géant coréen et Google ?

Tizen-OS-logo

Samsung s’apprêterait-il à s’éloigner d’Android ? Le constructeur coréen, propriétaire et développeur de l’OS Tizen, a déclaré par la voix de son patron de la division mobile, que son système d’exploitation entrait dans la droite lignée de la stratégie de l’entreprise. “Tizen est plus qu’une simple alternative à Android”, a indiqué à CNET, J.K. Shin. Et d’ajouter qu’”il y a beaucoup de convergences, pas seulement entre les appareils high-tech — smartphones, tablettes, PC, appareils photo —, mais aussi entre différents secteurs comme l’automobile, les biotechnologies ou les banques. La convergence est un des domaines où nous pouvons être les meilleurs car nous avons tous les composants et les produits pour le faire« , rappelant par là que Tizen ne sera pas uniquement destiné aux smartphones mais bien à d’autres appareils. Toutefois, on ne peut encore jurer de rien quant à un éventuel abandon d’Android. Samsung, qui devrait présenter son smartphone sous Tizen d’ici la fin de l’année, n’a encore rien affirmé. Le terminal, prévu initialement pour la rentrée prochaine, a été reporté mais on pressent son arrivée dans les mois qui suivent. Il s’agira probablement pour l’entreprise d’un moyen de tâter le terrain et de voir si les mobinautes sont prêts à accueillir un nouvel OS.

Pour le moment, il n’est pas question pour Samsung de remplacer intégralement Android par Tizen. Android avec qui l’entreprise a connu et connaît ses plus beaux jours, promet de constituer un véritable compagnon aux smartphones du constructeur coréen pour encore quelques années.

Samsung n’a d’ailleurs aucun intérêt à lâcher l’OS de Google au profit d’un système d’exploitation basé sur Linux, qui pourrait éventuellement connaitre le même sort que WebOS avec HP, ou même que Bada. Ceci, en dépit des avis favorables qu’il avait reçus par le passé, notamment de la part de ABI Search, un cabinet d’études.

Pour rappel, Tizen est un OS dont le développement fait appel à la contribution de Samsung, Intel et la fondation LiMo.