Le projet Remix Mini qui vient de dépasser le million de dollars de financement sur Kickstater, n’est pas seulement une box avec un SoC AllWinner. C’est également le développement d’une version Android, nommée Remix OS 2.0, totalement adaptée pour proposer une expérience PC. Elle est disponible en bêta sur Nexus 9 et 10, et en voici les premières images.

 

Remix OS 2.0, de l’Android à la sauce PC

Capture d’écran 2015-08-07 à 13.47.12

À première vue, cela ressemble à un launcher Android

Basé sur Android 5.0.1 Lollipop, je dois vous avouer être plutôt séduit par Remix OS 2.0. Cette ROM Android semble être un croisement entre l’interface KDE UI (que je considère déjà être un mélange entre Windows et OS X) que l’on retrouve sur Linux, et de l’Android. En gros, c’est une interface graphique fenêtrée qui donne du sens aux fonctions multitâches, désormais bien maîtrisées sous Android.

Capture d’écran 2015-08-07 à 13.59.33

Là, cela ressemble bien plus à un OS de PC

D’ailleurs, comme vous allez le voir sur la vidéo ci-dessous, l’expérience ressemble beaucoup à ce que l’on peut avoir sur Windows 10, avec l’encapsulage d’une application – il est possible de modifier la taille de fenêtre à la volée.

Capture d’écran 2015-08-07 à 13.49.40

YouTube encapsulé

L’équipe Remix est allée jusqu’à recréer un explorateur de fichiers, où il est possible de glisser/déposer des fichiers. Les barres de tâches et l’accès aux paramètres ont également été revus, il est ainsi possible de modifier les accès WiFi depuis la barre située en bas de l’écran.

Capture d’écran 2015-08-07 à 13.47.46

La gestion des réseaux WiFi, l’icône WiFi est extrêmement… moche

L’accès aux notifications se fait à partir d’une barre latérale, à l’image de Windows 8.1 et de OS X. Il est également possible de passer d’une application à une autre, ou encore de copier-coller des textes entre plusieurs applications.

Capture d’écran 2015-08-07 à 13.48.57

Possibilité de copier/coller du texte entre plusieurs applications, ici avec l’application Word

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

Une expérience unifiée

En réalité, Remix OS est l’illustration d’une expérience que j’ai longtemps recherchée, avec la puissance de nos smartphones et de nos tablettes, j’imaginais depuis longtemps une expérience unifiée entre tous les écrans. Motorola avait déjà vendu du rêve il y a quelques années avec son Lapdock – où il était possible de charger Webtop, une version de Linux chargée aux côtés d’Android. L’expérience était catastrophique, surtout pour la version ARM de Firefox qui donnait l’impression d’être exécutée sur un Pentium III cadencé à 500 MHz. Motorola a rapidement mis fin à l’expérience… Mais ce n’est pas la seule initiative, comme le prouvent Andromium et Ubuntu Edge évoqués en fin d’article.

lapdock

Au final, Remix OS 2.0 est la parfaite illustration que l’on pourrait attendre d’un mariage entre Chrome OS et Android. Un mariage souhaité, que l’on imagine assez facilement, surtout depuis que Sundar Pichai a pris les rênes de tout cet écosystème, avec désormais la possibilité de lancer des applications Android sur Chrome.

 

Disponible dès maintenant sur Nexus 9 et Nexus 10

Des premières versions ont été mises à disposition pour la Nexus 9 et la Nexus 10. L’installation est toujours risquée, et fonctionne comme n’importe quelle installation de ROM personnalisée. Notez la présence des Play Services avec le Google Play, nous ne savons pas si ces applications Google font partie du package de base, ou s’il est nécessaire de les installer à côté.

 

Andromium

Un projet que j’ai découvert en avril de cette année, Andromium est une station d’accueil qui permet de charger une interface, toujours en bêta sur le Play Store.

andromiumos

 

Ubuntu Edge

Ubuntu Edge est un smartphone annoncé par la société Canonical visant également à proposer une expérience unifiée entre le PC et le smartphone. Malheureusement, le projet est mort-né.