Jusqu’à présent, savoir si un modèle précis de voiture supportait Android Auto relevait d’un parcours du combattant. Pour faciliter l’information auprès des consommateurs, Google a décidé de lister sur la page du site Android les marques et les modèles de voitures supportant son système d’exploitation destiné à l’automobile.

Android Auto

Android Auto a été dévoilé par Google en mai 2014 lors de la Google I/O. L’intégration d’Android Auto au sein des voitures s’est faite au compte-gouttes, avec dans un premier temps Pioneer et Kenwood qui ont proposé des autoradios de seconde monte, suivi des constructeurs qui ont intégré Android Auto à des voitures déjà présentes sur le marché via une mise à jour logicielle, puis aux nouvelles voitures.

Chaque constructeur a sa stratégie au niveau de l’infotainment, et le taux de pénétration d’Android Auto au sein des voitures est encore très disparate. Google a donc décidé de lister les marques et les modèles de voitures supportant Android Auto.

 

Des modèles 2015, 2016 et 2017

On trouve déjà 17 constructeurs disposant de modèles commercialisés compatibles avec Android Auto. Dans la liste, seule la Hyundai Sonata est un modèle 2015 (qui avait profité d’une mise à jour logicielle), le reste étant composé de modèles 2016 ou 2017, commercialisés donc en 2015 et 2016. On trouve dans la liste quelques modèles pas encore commercialisés (ils sont alors indiqués par une étoile) ou qui ne sont pas encore compatibles avec Android Auto, à l’image des Volvo XC90, S90 et V90.

Volvo V90

 

Une liste encore incomplète

La liste semble être plutôt à jour, même s’il manque quelques informations. Par exemple, chez Ford, on trouve uniquement le Ford Escape 2017, un SUV qui n’est pas vendu en Europe, alors que la marque américaine a annoncé, lors du MWC 2016, l’arrivée d’Android Auto sur les Mondeo, S Max, Galaxy et Kuga en Europe pour l’été. Précisons enfin que l’apparition d’un modèle dans la liste ne signifie pas forcément que celui-ci est doté d’Android Auto. Chez certains constructeurs, selon les modèles et la finition choisie, il faudra parfois passer par une option payante supplémentaire permettant de bénéficier du système d’infotainment supportant Android Auto à l’image justement du Sync 3 chez Ford.

Capture d’écran 2016-03-15 à 10.29.36

 

Android Auto dans 11 pays

Pour accéder à cette liste, il suffit de se rendre sur le site d’Android Auto et de changer la langue (tout en bas de la page) en « United States – English » puisque la page française n’ayant pas encore été mise à jour. On apprend également qu’Android Auto est pour le moment disponible en Australie, au Canada, en France, en Allemagne, en Irelande, en Italie, au Mexique, en Nouvelle-Zélande, en Espagne, au Royaume-Uni et enfin aux États-Unis. Enfin, la page « brands » (marque) permet de voir les 43 marques partenaires avec pour le moment seulement 17 d’entre elles ayant lancé ou prévu de supporter Android Auto sur leurs modèles.

A lire sur le sujet : http://www.frandroid.com/produits-android/automobile/334313_ces-2016-lintegration-dandroid-auto-par-ford-devrait-plaire-a-google