D’après Facebook, 1 milliard de messages sont envoyés tous les mois via l’application entre les professionnels et les utilisateurs. Et comme nous pouvions nous en douter, cela a donné des idées de monétisation à Facebook puisque la publicité vient de faire son apparition dans Facebook Messenger.

Les entreprises veulent atteindre toujours plus d’utilisateurs et Facebook cherche à rentabiliser son réseau social. Cette nouvelle forme de monétisation pourrait prendre la forme d’offres spéciales ou d’annonces de produits. Cela va, dans les prochaines semaines, faire l’objet de tests sur un nombre restreint de personnes en Thaïlande et Australie.

Des annonceurs dans Facebook Messenger

Après les Instant Games arrivé en fin d’année 2016, les utilisateurs vont commencer à voir apparaître des annonces (publicités) sur leur application Facebook Messenger. Ces publicités devront être visibles sur l’écran d’accueil des dernières conversations, un peu comme ce qui existe déjà avec les notifications d’anniversaires ou la liste des utilisateurs actifs. Facebook a montré un visuel sur son blog :

Facebook déroule un long discours dans son billet pour expliquer que les annonces ne seront pas intrusives. Par exemple, elles n’apparaîtront pas dans une conversation, mais uniquement sur l’écran d’accueil comme le montre l’illustration ci-dessus. Également, les utilisateurs pourront choisir de masquer ou même de signaler les annonces indésirables et il n’y a qu’eux qui pourront débuter une conversation avec un annonceur. Jamais l’inverse. En revanche, nous ne savons pas s’il pourra ou non vous recontacter quand bon lui semble après un premier échange.

L’équipe affirme qu’elle va prendre le temps nécessaire pour essayer cette nouvelle fonctionnalité dans certaines zones du monde avant d’être sûr de la déployer plus largement à tous les utilisateurs. Mais il y a de fortes chances pour que cela arrive.

À lire sur FrAndroid : Vers des chats publics dans Facebook Messenger ?