Niantic Labs, les développeurs d’Ingress, s’est enfin décidé à lever le voile sur leur nouveau projet intitulé Endgame : Proving Ground. Un jeu un peu particulier puisqu’il est directement lié à la série de livres Endgame, dont le premier tome est sorti l’année dernière.

endgame proving ground 3

Un jeu vidéo dont l’objectif est de compléter la trilogie Endgame

Ce n’est pas la première fois que nous parlons d’Endgame dans nos colonnes. La dernière fois, c’était en octobre dernier, à l’occasion de la sortie du premier tome de la trilogie Engame, intitulé L’Appel et qui était l’occasion de rappeler que l’auteur du livre travaillait avec Niantic Labs pour développer un jeu qui enrichirait l’histoire principale. On apprenait alors qu’il s’agirait d’un jeu plus ou moins semblable à Ingress dans le principe, mais sans avoir plus de précisions. Nous nous sommes entretenus avec une partie de l’équipe de Niantic Labs pour en savoir un peu plus sur ce mystérieux projet.

Si l’on en croit Jim Stewartson, Senior Producer chez Google Niantic Labs, James Frey, l’auteur derrière Endgame aurait été à la rencontre de Niantic Labs pour créer un jeu sur mobile avant même d’avoir un éditeur ou de signer avec le studio de Fox pour les livres. James Frey désirait ainsi créer une histoire réellement interactive dès le départ. Difficile de savoir s’il a réellement procédé de la sorte puisque Endgame est avant tout une immense machine marketing destinée à créer un nouveau succès littéraire comparable aux livres et films Hunger Games. L’idée qu’a voulu faire passer Niantic Labs est toutefois assez claire : Engame, le jeu, n’est pas un produit marketing dérivé mais bien un jeu ambitieux en développement depuis de nombreux mois.

De fait, un premier jeu Endgame a été lancé il y a quelques mois, en parallèle de la sortie du premier volume de la trilogie. Disponible uniquement sur les navigateurs web, ce premier jeu cross-media se trouve sur le site Ancient Societies, un faux blog monté de toute pièce par Niantic Labs et Jim Stewarston et destiné à creuser l’univers de Endgame. Il propose ainsi des challenges, des énigmes et des histoires parallèles au premier livre. Ce qu’il faut retenir de cette première expérience, c’est que la personne qui tient ce site, Stella, pousse les joueurs à prendre parti pour l’une des 12 lignées, des 12 camps de l’univers de Endgame afin de former une armée pour chacune de ces factions. Et Stella va mettre dans les mains de ces joueurs un programme d’entraînement, en l’occurrence, le jeu mobile de Niantic Labs.

 

Un mélange de Ingress et de jeux en ligne

Le jeu mobile commencera par la création d’un personnage virtuel. Il sera demandé dans un premier temps au joueur de choisir l’une des 12 factions, puis de créer un personnage qui lui sera affilié. Il sera alors possible de le personnaliser et de lui donner une apparence qu’on nous promet unique et dont l’apparence sera en rapport avec la lignée choisie. Une fois son personnage créé, c’est à l’extérieur que se passera le reste du jeu. Comme dans Ingress, il faudra se rapprocher de points d’intérêts — un rond point, une église, le centre d’un parc, une place — semblables aux Portails d’Ingress et appelés « points clés » et tenter de s’en emparer. En fait, une fois à proximité d’un point clé, le joueur aura trois possibilités.

endgame proving ground 2

Niantic Labs ne nous a fourni des artworks pour illustrer Endgame : Proving Ground.

La première consiste à récupérer des armes. Les points clés permettront ainsi au joueur de trouver des armes qui disposeront d’une certaine rareté et de caractéristiques propres à chacune des lignées. Les armes devraient être lootées aléatoirement sur ces points clés et bénéficieront de statistiques plus intéressantes. Chacune des lignées aura des armes qui lui sont propres et que n’importe quel joueur de n’importe quelle faction pourra porter. Toutefois, porter une arme de sa propre faction permettra de gagner de substantiels bonus d’attaque ou de défense. Le jeu devrait par ailleurs contenir une centaine d’armes lors de sa sortie, « qui disposeront d’un design travaillé en fonction de leur liaison avec une lignée ».

Ces armes, elles vont servir à s’emparer des points-clés, en lançant des combats contre d’autres joueurs de lignées adverses. Concrètement, les points-clés appartiennent à la faction qui dispose de la majorité des emplacements d’un point-clé. Pour posséder ces emplacements, il faut y déposer un jeton. Lorsqu’un emplacement est libre, n’importe qui est libre d’y déposer un jeton. Mais lorsqu’un emplacement est occupé, il est nécessaire de se lancer dans un combat avec un autre joueur.

endgame proving ground 7

Les armes changeront de design en fonction de la faction choisie.

endgame proving ground 9

Les combats vont alors s’effectuer au tour par tour dans un environnement en 3D. On ne sait pas encore comment se dérouleront exactement les combats. Ceux-ci seront régis par les armes, les pièces d’équipements et le nombre de points d’action des joueurs. Il sera alors possible de viser certaines parties du corps de l’adversaire, ou de détruire auparavant des parties de leur armure pour les affaiblir. Une fois le combat remporté, le joueur possède un des emplacements du point-clé, ce qui fait monter le score global de sa faction.

 

Une  sortie prévue « avant la fin de l’année »

Concrètement, le jeu ressemble beaucoup à un Ingress-like situé dans l’univers de Endgame mais avec un système de combat original. On n’en saura pas plus. Les développeurs insistent toutefois beaucoup sur le fait que, à l’instar d’Ingress, l’aspect social et coopératif du jeu est particulièrement mis en avant. Les joueurs de mêmes lignées seront ainsi amenés à discuter entre eux, à se rencontrer et à élaborer des stratégies qui leur permettront de gagner de nouveaux points clés. Si les combats sont bien au cœur du jeu, les développeurs insistent beaucoup sur le fait que l’aspect compétitif ne représente qu’un tout petit aspect du jeu.

endgame proving ground 1

Quel est l’impact du jeu sur les futurs livres ? Les développeurs de Niantic Labs se sont montrés très flous sur le sujet : « Certains événements qui se passeront dans le deuxième livre ont déjà été écrits et sont finalisés. Mais d’autres seront modifiés en fonction des actions des joueurs dans le jeu mobile ». Il faudra attendre la fin de l’année pour savoir exactement comment tout cela se mettra en place. Endgame n’a en effet toujours pas de date de sortie précise si ce n’est un vague « avant la fin de l’année ». Le jeu sera gratuit au téléchargement mais devrait disposer d’une boutique ingame pour acheter des pièces d’équipements contre de l’argent réel. Endgame : Proving Ground, puisque c’est son nom, sortira simultanément sur iOS et Android. Il est d’ailleurs possible de s’inscrire à la bêta fermée du jeu en créant un compte sur ancientsocieties.com.