Les constructeurs font des progrès quant à l’intégration rapide du dernier patch de sécurité d’Android.

Décidément, les constructeurs prennent de bonnes résolution pour la rentrée. Le patch de sécurité de septembre vient à peine d’être partagé par Google que HMD s’en empare le premier pour le déployer sur son Nokia 5, au point de devancer la firme américaine.

Il n’aura pas fallu attendre plus longtemps pour voir d’autres fabricants suivre le même chemin, puisque BlackBerry et Sony viennent également de déployer le nouveau correctif par le biais d’une mise à jour vers leurs terminaux. Pour la firme nippone, seuls les Xperia X, X Compact, X Performance et XZ sont pour le moments éligibles.

L’intention est louable mais il serait bien de mettre davantage de terminaux à jour, car trop nombreux sont les appareils avec un niveau de sécurité obsolète, vulnérables aux malwares et autres applications vérolées.