Rares sont encore les marques acceptant de débloquer le bootloader de leurs smartphones, laissant ainsi la voie ouverte à l’installation de ROM Custom sur leurs appareils. Suivant les traces de Sony notamment, LG devrait offrir aux développeurs et autres amateurs de personnalisation une solution leur permettant de débloquer le bootloader de ses prochains smartphones.

La plupart du temps, les développeurs doivent s’atteler à la tâche appareil par appareil afin de proposer le déblocage de leur bootloader. À l’heure où les ROM Custom bénéficient d’une popularité croissante, mais aussi où le renouvellement très rapide des gammes d’appareils complique la vie des développeurs, certaines marques proposent leur propre outil afin de simplifier les opérations, à l’image de HTC, dont la liste des terminaux compatibles est relativement longue, et surtout inclut ses derniers haut de gamme, à l’image du One M7 et du One M8 (voir ici). Côté Sony, des efforts ont également été fourni depuis quelques années, de même que chez Motorola, dont les récents Moto G, Moto E et Moto X sont concernés.

LG devrait rapidement suivre le mouvement, comme la marque l’a indiqué dans une lette envoyée aux développeurs du forum XDA, connu pour son efficacité notamment en termes de personnalisation des terminaux mobiles. « Nous sommes déjà conscients des demandes de nombreux développeurs et de leur opinion sur le déverrouillage du bootloader. Nous préparons ainsi un serveur afin de fournir un déblocage du bootloader plus sûr. Nous sommes également en cours de discussion interne au sujet des modèles concernés et de la date à laquelle nous fournirons le déblocage du bootloader« , peut-on ainsi y lire.

Beaucoup de précautions sont encore prises par le Coréen, d’autant plus que l’affaire pourrait être un peu plus épineuse du côté des terminaux vendus chez certains opérateurs, notamment les Américains Verizon et AT&T, connus pour leur frilosité en matière de personnalisation des mobiles. La question se pose toutefois d’autant plus que LG a assuré de bonnes ventes au derniers trimestre, dépassant les 14 millions d’unités écoulées et atteignant, selon Strategy Analytics, le sixième rang au palmarès des vendeurs de smartphones dans le monde.