Après l’annonce hier que Cyanogen Inc allait fermer ses services dès le 31 décembre 2016, le projet CyanogenMod annonce officiellement qu’il ferme lui aussi ses portes, pour renaître au mieux sous un autre nom.

cyanogenmod

Mise à jour le 26 décembre à 9h : Depuis l’annonce d’hier soir, le site officiel de CyanogenMod ne répond plus à cause d’un problème de DNS. Le compte Twitter officiel de CynaogenMod a indiqué ce matin que l’équipe en charge du projet n’avait plus la main sur le DNS et sur le Gerrit (qui permet de gérer le code source).

On pensait que le projet open-source CyanogenMod surivrait à la mort de Cyanogen OS et au départ de Steve Kondik mais il n’en sera finalement rien. Par une annonce sur le blog officiel du projet (lien Google Cache), l’équipe en charge de CyanogenMod annonce que les dernières décisions de Cyanogen Inc ont marqué l’arrêt de mort de la célèbre ROM alternative pour Android.

À cause du départ de Kondik, et de la fin du support de Cyanogen OS par Cyanogen Inc, la communauté CyanogenMod n’aura plus son mot à dire concernant l’avenir du projet. De plus, l’infrastructure commune entre CM et Cyanogen Inc qui permettait, entre autres, la mise en ligne de version nightly pour des dizaines d’appareils, est également abandonnée. Enfin, la marque ‘Cyanogen’ appartient à l’entreprise, et l’équipe ne veut pas prendre le risque que cette marque soit rachetée par un tiers, qui pourrait alors potentiellement prendre possession de CyanogenMod, ou mettre en danger le projet.

 

Lineage : le renouveau à l’avenir incertain

Le projet CyanogenMod va donc cesser d’exister après 8 ans d’existence. La ROM était devenue la référence pour les nombreux fans d’Android qui souhaitait s’affranchir de la version d’Android proposé par le fabricant de leur smartphone, et souvent lourdement éloigné de la vision de Google. Elle permettait en plus à de nombreux appareils de gouter à de nouvelle version d’Android, longtemps après l’arrêt de leur support. On se souvient notamment d’appareils légendaires comme la HP TouchPad ou le HTC HD2 qui ont eu le droit à de nombreuses versions de CyanogenMod, alors qu’il ne s’agissait pas d’appareils sous Android à l’origine.

L’équipe et la communauté vont maintenant porter tout leurs efforts sur le nouveau projet LineageOS (ou Lineage Android) qui se veut reprendre le flambeau. Il s’agit tout simplement d’un fork de CyanogenMod en utilisant la dernière version du code source. Sans l’infrastructure de Cyanogen et le circuit de financement de CyanogenMod, la vie de Lineage pourrait être plus compliquée à ses débuts. Il va également falloir beaucoup de communication auprès des fans pour expliquer que Lineage est le nouveau CyanogenMod. L’avenir de Lineage devrait se jouer dans les semaines à venir et il va maintenant attendre de voir si le projet parvient à trouver du financement et le support des développeurs qui jusqu’à présent, aidaient volontiers CyanogenMod.

Lineage a d’ores et déjà ouvert un site web, des comptes sur les réseaux sociaux et un projet sur GitHub :