Un nouveau home découvert grâce au nouvel ajout de l’Android Market, et je dois dire que ses avantages m’ont assez surpris.

J’ai eu l’occasion de le prendre en main depuis hier après-midi, et même s’il n’est pas encore très avancé comme les autres alternatives existantes, il y a de quoi y prêter attention.

Il se présente sous la forme d’un home alternatif simple et reprend des idées aux interfaces de MIUI & TouchWizz, tout en gardant l’aspect propre d’Android.

On ajoute à ça certaines de riches fonctionnalités des homes déjà existants, et on obtient quelque chose de correct, ergonomique et en plus gratuit.

Si vous utilisez déjà un home alternatif ou encore celui par défaut, et que vous ne connaissiez pas Home Switcher, vous serez ravi de le découvrir (version standard et FroYo). Il permet de changer de home en un simple claquement de doigts.

Vous pourrez aussi découvrir EasyHome qui permet de créer des raccourcis vers vos homes préférées (vidéo ici). Faites toutefois attention avant de le choisir comme home par défaut, car de nombreux utilisateurs se plaignent de bugs et d’écran noir sur le home par défaut, ce qui peut rendre le téléphone inutilisable.

Voici ce que j’ai retenu de cette prise en main :

L’interface simpliste apporte un grain appréciable au design, à l’aide des touches présentes au bas de l’écran on accède rapidement aux options voulues, en plus d’être configurables sur 15 emplacements différents.

Un appui sur la touche menu pour afficher l’ensemble des options actuelles : ajouter un élément au bureau, choisir un fond d’écran, effectuer une recherche, afficher le menu des applications, les préférences du home, ainsi que les préférences natives du téléphones.

L’appuie long sur le bureau provoque l’affichage des options de raccourcis, d’ajout de widgets, de création de dossiers, de modifications de fond d’écrans, mais aussi d’un accès aux paramètres du home.

Les paramètres du home se divisent en cinq parties bien distinctes :

  • 1. Les paramètres d’affichage
  • 2. Les paramètres du dock
  • 3. Les paramètres du menu d’applications
  • 4. Les paramètres de manipulations
  • 5. Les paramètres avancés

Depuis le bureau, vous avez un accès à beaucoup de possibilités, au pied du home, que ce soit dans un sens ou dans l’autre, vous pouvez à tout moment faire défiler les accès rapides. Au total, ils se comptent au nombre de 15 raccourcis.

La modification est bien entendu réalisable, d’un appui long sur icone déjà créée. Vous avez la possibilité d’en changer l’application cible et son icône (unique skin inclus dans l’application. Cependant les modifications avec BetterCut doivent fonctionner).

L’autre petit plus est la configuration du nombre de grille de raccourcis dans le dock. Vous pouvez en avoir 5, 10 ou 15, et même en inverser les style ou la rendre presque invisible.

Déplacez, renommez, retirez ou supprimez vos applications à souhait, que ce soit depuis le bureau ou le menu d’applications.

En dehors des gestes rapides (raccourcis) disponibles également sur la page principale, il est à noter que le multi-touch est possible et vous affichera les miniatures de chacune des fenêtres présentes sur le bureau.

A retenir que le déplacement entre les fenêtres est possible, mais aussi déterminer la fenêtre par défaut en appuyant sur la partie « maison » de l’une d’entre elles.

Un appel manqué, un message non lu ou un email reçu ? Pas de problème, vous pouvez activer dans les paramètres du dock ces options pour en voir les notifications.

Un petit avantage qui peut parfois faire toute la différence, afin d’être au courant de tout ce qu’il se passe sur son mobile (ou presque) sans rien oublier.

En plus du multi-touch sur le bureau, vous pouvez également exécuter différents gestes, glisser son doigt vers le haut ou le bas ou appuyer sur le home. Ces trois manipulations auront pour effet, si vous les avez pré-configurées de lancer une action.

Cela peut être, un retour direct à la fenêtre par défaut, afficher les miniatures des fenêtres (ou les possibilités précédentes ensembles), ou bien montrer/cacher/faire descendre la barre de notifications, et même ouvrir une application ciblée.

Si vous trouvez vos icônes trop grosses, il y a un moyen d’arranger ça avec le menu d’affichage.

Le menu d’affichage se compose d’options utiles, telles que : Cacher la barre de notifications, cacher le nom des applications, choisir le quadrillage des élements sur les bureaux (4×4, 4×5 et 5×5).

Vous pouvez cacher les points d’identifications des fenêtres (qui se multiplie lorsque vous en ajoutez une dans les miniatures), ou encore améliorer l’effet de vitesse et d’élasticité.

Pour commencer avec le menu d’applications, et les applications qui y sont présentes, on y retrouve des options similaires avec la grille des applications (4×4, 4×5 et 5×5), cacher ou non leur nom.

Sauf qu’en bonus, on peut choisir de faire apparaître ou disparaître le fond d’écran et choisir le mode de rotation de gauche à droite ou en liste défilante. Par contre, on ne peut pas classer les applications par ordre alphabétique, c’est l’un des gros manque.

Noter que plus les configurations sont larges, plus les demandes en ressources sont importantes, et donc la batterie peut y jouer.

Toutes les applications peuvent être déplacées sur le bureau dans l’une des miniatures d’une fenêtre choisie. Le deuxième onglet est aussi intéressant puisqu’il montre les applications récemment ouvertes, comme une sorte de mini-raccourci pratique.

Pour finaliser ce test avec le troisième onglet de Go Launcher, il vous permettra de voir les applications qui prennent de la mémoire sur votre androphone.

A souligner que le kill de ces applications n’est pas nécessaire pour les utilisateurs d’Android Eclair (2.1) et FroYo (2.2), puisque le système gère automatiquement la mémoire allouée.

Quant aux paramètres avancés, on pourra bientôt choisir la police d’écriture (pas encore disponible), regarder la version de l’application et vérifier si aucune mise à jour n’est disponible, ainsi qu’en rétablir les paramètres par défaut.

A la suite, une petite vidéo de prise en main, qui peut être incomplète puisque j’ai aussi découvert de nouvelles options après l’avoir réalisée.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Cette application est disponible gratuitement sur l’Android Market en scannant/cliquant le code QR ci-joint depuis votre androphone.