Google et Adobe ont travaillé main dans la main afin de réduire la consommation de batterie de Chrome sur les ordinateurs. L’idée est de ne pas lancer les contenus Flash qui ne sont pas intéressants pour l’utilisateur, comme la publicité.

Chrome

Sur les ordinateurs portables et en situation de mobilité, l’autonomie est tout aussi importante que sur les smartphones et tablettes. Mais la consommation de Google Chrome n’est pas un exemple d’économie puisque, comme le montrent de nombreux tests sur Internet, c’est l’un des navigateurs les plus gourmands en ressources et qui a le plus d’impact sur l’autonomie des ordinateurs portables. En attendant une éventuelle refonte du moteur de rendu qui permettrait une baisse sensible de la consommation énergétique de Chrome, Google vient d’annoncer un partenariat avec Adobe. Celui-ci devrait permettre de gagner quelques minutes d’autonomie en navigation sur Internet.

Sur les pages web intégrant des contenus Flash, Chrome va automatiquement mettre en pause ceux susceptibles de ne pas intéresser l’internaute. On pense notamment aux publicités en Flash bien souvent envahissantes et bruyantes. Le contenu considéré comme central et intéressant par Chrome (comme par exemple une vidéo de présentation sur une page de test) ne sera pas mis en pause. Bien évidemment, ce comportement est configurable puisqu’il est possible de gérer des exceptions afin d’indiquer à Chrome les contenus à mettre en pause ou non. Il est également possible de demander à Chrome de lancer tous les contenus Flash (ce qui revient à désactiver la fonctionnalité) ou au contraire, de mettre en pause tous les contenus Flash. La solution est plutôt élégante puisque les publicités seront affichées, contrairement à AdBlock, mais pas lues automatiquement. De quoi contenter les régies, les éditeurs et les lecteurs.

Chrome Adboe Flash

Dans tous les cas, si un contenu Flash est mis en pause, mais qu’il intéresse l’utilisateur, celui-ci peut le lancer facilement en cliquant dessus. Cette nouvelle fonctionnalité est disponible depuis hier sur Google Chrome en version Bêta pour Windows, Linux et OS X. Elle sera déployée plus tard sur la version finale de Chrome. Sous Android, une telle fonctionnalité ne servirait à rien puisque Flash n’est plus supporté depuis presque 3 ans.