Avec la disparition de Microsoft du marché des smartphones et les mauvais résultats de l’iPhone d’Apple, les ventes de smartphone Android progressent et font atteindre de nouveaux sommets à Google.

apple-iphone-smartphone-technology

Hier, le cabinet Strategy Analytics nous apprenait que la situation d’Android sur le marché des tablettes empirait face à l’émergence des machines 2-en-1 tournant sous Windows. Aujourd’hui, les mêmes analystes ont rendu les résultats de leur recherche concernant le marché du smartphone.

Leur recherche porte sur les parts de marché des systèmes d’exploitation mobile dans le monde et le nombre de smartphones vendus pour chaque système. Le cabinet note que le marché était en croissance si l’on compare le troisième trimestre de 2016 et le même en 2015 puisque les ventes de smartphone sont passées de 354,2 millions d’unités vendues à 375,4 millions.

 

Apple est en baisse, Android bat son record

Malgré un marché en croissance, les ventes de l’iPhone baissent comparées à l’année dernière, de 5,2% d’après Strategy Analytics. On comprend mieux pourquoi Apple devrait miser gros sur l’iPhone de 2017 qui fêtera les 10 ans du produit.

os-part-de-marche-q3-2016-android-ios

 

Bye bye Windows Phone et BlackBerry OS

À ces mauvais résultats d’Apple s’ajoute la disparition pure et simple de Windows Phone et de BlackBerry OS relégués dans une section « autre » ne comptant plus que pour 1,3% du marché, une chute de 84% en un an, principalement imputable au retrait de Microsoft du secteur.

Les problèmes des concurrents font en fin de compte les affaires de Google puisqu’Android récupère les déçus et voit sa part de marché monter à 87,5% avec une augmentation du volume de vente sur le trimestre de 10% par rapport à l’an dernier. Le palier de 87,5%, que Strategy Analytics arrondit à 88%, représente un nouveau record pour Android. L’hégémonie du système de Google sur le marché du smartphone semble maintenant définitivement établie et rappelle le quasi-monopole de Windows sur le marché du PC.

 

Des risques pour Android

Woody Oh, directeur de strategy analytics, explique cependant qu’Android va devoir faire face à plusieurs défis dans le futur. Hormis Samsung, il y a peu de fabricants de smartphones Android qui font aujourd’hui des bénéfices alors que le nombre de fabricants est trop important pour la santé de la plateforme. L’arrivée de Google sur le marché avec la gamme Pixel pourrait aussi mettre en danger l’écosystème de fabricants qui ont rendu le système populaire.