La Nintendo Switch vient d’être démontée par un site chinois. L’occasion de découvrir un peu plus en détail sa puce Nvidia Tegra, et de confirmer la présence d’un ventilateur, comme sur la Shield.

Mise à jour du 20 février à 17h52 : comme nous l’a fait remarqué notre lecteur Mathy dans les commentaires, d’autres informations autour de la Nintendo Switch auraient fuitées sur Reddit. Le Tegra de Nvidia comporterait en effet 512 unités de calcul (CUDA cores) et non pas 256 comme sur le Tegra X1, de quoi proposer des performances deux fois plus élevées que la console de Nvidia, avec presque 1 Tflops de puissance.

La semaine dernière, un chanceux avait reçu la Nintendo Switch en avance. Il avait alors démarré la console pour découvrir rapidement l’interface de la console portable de Nintendo. Nous étions restés sur notre faim. Ce week-end, un site chinois a publié des photos très intéressantes, puisqu’il s’agit de la dissection de la Switch.

Un ventilateur et une grosse batterie

La première chose qui frappe, c’est la place occupée par la batterie : quasiment la moitié de la surface de la console. L’autre information est la présence d’un ventilateur qui viendra refroidir le SoC mobile de Nvidia, grâce également à l’utilisation de caloducs. Nous ne sommes pas loin de l’architecture de la Nvidia Shield, qui dispose également d’un ventilateur pour refroidir son Tegra X1.

Justement, en parlant de SoC, la dissection de la console a permis de découvrir le numéro de modèle du processeur de la Nintendo Switch. Il s’agit de la puce 1629A2 (ODNX02-A2) qui est aux côtés des deux puces de 2 Go de RAM chacune, portant le total à 4 Go de RAM. Vous n’avez jamais entendu parler de ce nom de code ? Nous non plus, mais sur un long fil Twitter, des twittos ont tenté de creuser le sujet… sans vraiment trouver la réponse.

Tegra X1 ou Tegra X2 ?

Pour certains, il pourrait s’agir d’un Tegra X1 avec un GPU Maxwell, pour d’autre on pourrait être en présence d’un Tegra X2, la nouvelle puce de Nvidia qui n’a jamais été utilisée dans un produit grand public jusqu’à présent. Pour information, le Tegra X1 présent au sein de la Shield 2017 porte le nom de code 1632A2 (TM870M-A2) contre 1521A1 (TM670D-A1) pour la Shield TV originale.

Comme le précise un utilisateur de Reddit, le nom de code fait en fait référence à la date de fabrication : la 29e semaine de 2016, soit environ juillet. A2 signifie la deuxième révision de la puce alors que A1 fait mention à la première révision. Puisque les noms de code se ressemblent beaucoup, il y a de fortes chances que nous soyons en présence d’un simple Tegra X1, le même que l’on trouve dans la Shield TV.

À lire sur FrAndroid : Nintendo Switch : c’est un Tegra X1 castré de Nvidia qui équiperait la console

Source : Baidu (1 et 2)