Strategy Analytics publie aujourd’hui une étude de marché concernant les montres connectées. Et pour la première fois, les ventes de montres intelligentes auraient dépassé celles de montres mécaniques.

Apple Watch-7

Même s’il est qualifié par certains d’épiphénomène, et qu’on lui prédit une avenir peu radieux, le marché des montres connectées est pour le moment en forte croissance. Durant le quatrième trimestre 2015, et comme le révèle Strategy Analytics, il se serait écoulé 8,1 millions de smartwatches. L’année d’avant, sur le même trimestre, il ne s’en était vendu que 1,9 million. C’est donc une croissance de 315,6 % d’une année sur l’autre.

À l’inverse, et toujours d’après SA, le marché des montres mécaniques connait le chemin inverse puisqu’il s’était vendu 8,3 millions de montres au quatrième trimestre 2014, contre seulement 7,9 millions au cours du quatrième trimestre 2015. Ce qui représente une baisse de 4,8 % d’une année sur l’autre.

Capture d’écran 2016-02-19 à 18.15.16

L’institut explique que la croissance du marché des montres connectées est très rapide en Europe, en Amérique du Nord et en Asie, avec une Apple Watch qui représente jusqu’à 63 % des ventes du quatrième trimestre 2015. Derrière le géant californien, c’est Samsung qui obtiendrait une part de marché de 16 %, et ils représenteraient donc à eux deux 80 % du marché. Un peu comme sur le marché du mobile, sauf que c’est bien Samsung qui domine celui-ci.

Difficile cependant de tirer des conclusions hâtives sur un renversement du marché de la montre. Si celui-ci suit la même trajectoire que le marché des tablettes, il se pourrait que le consommateur s’intéresse de nouveau à des montres classiques lorsque la curiosité autour de ces produits connectés se sera estompée. Encore faut-il qu’elle tende à s’estomper, puisque les horlogers suisses s’y intéressent de plus en plus, à l’image de Tag Heuer.