Le Nexus 6P vient tout juste d’être annoncé, les médias américains ont déjà pu mettre la main dessus. Nous avons lu une dizaine de prises en main, pour en décortiquer les premières impressions de nos collègues américains, en attendant de pouvoir mettre la main sur un exemplaire.

Capture d’écran 2015-09-29 à 21.29.49

Google Nexus 6P

Le Nexus 6P n’avait pas fait rêver lors des premières révélations, les premiers visuels mettaient en avant une zone haute plutôt étrange, où se logent les différents capteurs à l’arrière de l’appareil. Nous étions donc plutôt curieux découvrir sur les premières vraies photos de l’appareil, en attendant de pouvoir le prendre en main. Pour Gizmodo, le Nexus 6P possède « une grande partie en aluminium magnifique, qui me rappelle l’original HTC One. », pour Engadget, c’est plutôt le « métal unibody » du Huawei P8.

Nexus 6P - techradar

Nexus 6P – techradar

En tout cas, les premières impressions de ce design semblent plutôt bonnes, avec une vraie sensation de solidité et de bonnes finitions. Il faut dire que Huawei nous a plutôt impressionné ces derniers temps, avec la Huawei Watch mais aussi le Huawei Mate S. Petit bémol au tableau, pour techradar, le « bourrelet » à l’arrière est disgracieux, voir « laid », ils ont néanmoins apprécié que l’écran ne soit pas aussi grand que celui du Nexus 6 de Motorola.

Capture d’écran 2015-09-29 à 21.29.12

Google Nexus 6P

Engadget est impressionné par le poids du 6P, 178 grammes. Avec ce corps en métal et un écran de 5,7 pouces, le média américain s’attendait à un poids bien plus élevé et un design plus massif, cela aurait pu en effet être un point faible de ce modèle. Bien entendu, avec le Qualcomm Snapdragon 810 (3 Go de RAM), tous les médias sont plutôt inquiets des problèmes de chauffe de ce modèle, néanmoins le métal est sûrement un des matériaux les plus adaptés pour la dissipation thermique. Pour le moment, personne n’a réussi à tester l’appareil suffisamment pour avoir des premiers retours sur ce point.

6pfb

Google Nexus 6P – Engadget

 

Super AMOLED, quelques réserves personnelles

Aucun média n’a prêté attention à l’écran Super AMOLED en définition QHD. Pour ma part, j’ai quelques réserves sur la technologie Super AMOLED. Huawei nous avait habitué à utiliser l’IPS-NEO de JDI, mais depuis le Mate S, le constructeur chinois a choisi l’AMOLED. Si vous n’êtes pas sensibilités à cette technologie d’écran, sachez que les écrans AMOLED possèdent une forte luminosité et un beau rendu des couleurs, avec un contraste important. Effectivement, c’est plutôt élogieux, dit comme ça. Malheureusement, sur le Mate S, nous avons assisté à une mauvaise calibration, le rendu des couleurs laissait à désirer, avec une saturation trop élevée, l’un des travers des AMOLED lorsqu’ils sont mal gérés. Mais contrairement à Samsung, Huawei ne proposait pas de profils colorimétriques, et se contente de laisser l’utilisateur régler la température des couleurs. Connaissant Google, nous pourrons certainement calibrer notre écran bien plus finement, en particulier grâce à l’aide de développeurs tiers.

Nexus6P-HandsOn-12

Google Nexus 6P – VB

 

 

La photographie, un des atouts du Nexus 6P

Le média venturebeat a passé un peu plus de temps à tester le capteur photo arrière. Il faut dire que les Nexus n’ont jamais brillé pour les performances de leurs capteurs photo. Pour le coup, Huawei et Google ont choisi des composants très corrects, on retrouve des photosites (taille de pixels) de 1,55 µm (1,12 µm pour le Motorola Nexus 6 et 1,22 µm pour l’iPhone 6S) pour 12,3 mégapixels. Si vous avez suivi les aventures de HTC, vous savez certainement l’importance des photosites (l’Ultrapixels avec des photosites de 2 µm). Théoriquement, un capteur avec plein de mégapixels aura des photosites plus petits qu’un capteur de même taille mais avec moins de pixels, c’est ce qui expliquait les 4 mégapixels du HTC One avec l’Ultrapixels. Pour le Nexus 6P, nous retrouvons une taille de capteur (12,3 mgapixels) et une taille de pixel (1,55 µm) qui devraient donner de bonnes performances.

Vidéo en 4K

Vidéo en 4K – Gizmodo

Bien évidemment, aucun de ces éléments, pris seul, ne garantit une bonne qualité d’image. La qualité de l’objectif et du processeur d’image, associée au capteur, détermine la qualité générale de l’image. L’objectif du 6P devrait tenir le coup, avec une ouverture f/2.0 et Google a assuré avoir réalisé un gros travail d’intégration, ce qui est encourageant. Enfin, on remarque également une mise au point automatique laser à infrarouge et la présence d’un double flash CRI-90 à large spectre. Les premiers retours des médias américains confirment une « nette amélioration », surtout par rapport aux précédents Nexus. J’ai plutôt hâte de voir ce que cela donnera avec des photos en RAW…

 

Le meilleur Nexus jamais conçu ?

Ce Nexus 6P n’est pas donné, près de 650 euros en France. Certes, c’est moins cher que le Galaxy S6 edge+ ou l’iPhone 6S Plus, néanmoins Google nous avait habitué à des prix plus bas. Il faut néanmoins relativiser, ce Nexus 6P ne semble pas avoir de défauts apparents. En effet, tous ses composants sont de qualité, du capteur photo au SoC, en passant par son écran. Son positionnement prix n’est pas excellent, mais il est loin d’être mauvais.

Quels défaut à première vue ? Les différents médias soulignent l’absence du slot microSD, ce qui n’est pas une surprise, ainsi que le « bourrelet » au niveau des capteurs, jugé disgracieux par quelques journalistes. On peut néanmoins se satisfaire des bonnes finitions et de la qualité apparente, de la présence du port USB-C et des caractéristiques techniques encourageantes.

 

Les prises en main vidéo glanées sur YouTube

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid