La marque taïwanaise n’est pas au mieux de sa forme. L’équipe française a beau nous rassurer en précisant que « en France, HTC va très bien, avec des partenariats stratégiques », le haut du marché est tellement convoité qu’il devient difficile de s’y frayer une place. HTC souffre, mais a encore des arguments à faire valoir : une maîtrise et expérience dans la construction de smartphone de qualité, une offre logicielle différenciante et une excellente intégration d’Android. Nous avons pu mettre les mains sur le One A9, voici donc nos premières impressions.

c_HTC One E9 DSC09965

Modèle noir et blanc

Nous vous voyons venir, le HTC One A9 a des allures d’iPhone. Ce n’est pas faux, mais j’ai préféré dédier un sujet à cette question (publié à 19h), avec des photos de comparaison sur lesquelles on peut le mettre face à l’iPhone 6S. Au lien de nous attarder sur ce point, focalisons-nous sur ce que le HTC One A9 propose.

c_HTC One E9 DSC09962

L’arrière en métal unibody

Le HTC One A9 est annoncé comme une version épurée de la gamme One, avec une coque tout en métal à l’aspect anodisé. Les finitions sont très bonnes, comme nous avons l’habitude de le voir avec le reste de la gamme One.

c_HTC One E9 DSC00003

Le capteur fourni par Sony

 

Des bordures d’écran 2,5D

c_HTC One E9 DSC00001

On dirait un…

Même si HTC nous indique qu’il s’agit d’une évolution des précédents designs, il est difficile au premier abord d’y voir une véritable ressemblance. Pour le coup, ce One A9 ne ressemble à aucun autre HTC. Il adopte un écran 2,5D, ce qui est plus agréable en main qu’un téléphone standard. Pour rappel, sur les écrans 2,5D ou arrondis, le verre est arrondi sur les bords, et l’écran reste plat, comme sur les écrans standard. D’ailleurs, lorsqu’on regarde l’écran allumé, on se rend compte que la zone d’affichage est plate et qu’elle ne va pas jusqu’aux bords arrondis.

c_HTC One E9 DSC09997

Environ 7 mm d’épaisseur

Pas de haut-parleurs stéréo ni d’USB type-C

Au-dessous du téléphone se trouve le haut-parleur mono, HTC n’a pas repris sa technologie BoomSound comme sur le HTC One M9. L’entreprise taïwanaise n’y a pas mis non plus de connecteur USB Type-C, et lui a préféré une prise microUSB standard. Tout à droite, on retrouve la prise son jack 3,5 mm, qui possède une particularité que l’on découvrira un peu plus loin dans la prise en main. On en profite pour signaler l’épaisseur du produit : 7 mm, sauf au niveau du capteur où l’on atteint 7,26 mm. C’est un des HTC les plus fins, à peu près comme le HTC One S (vous vous souvenez ?).

c_HTC One E9 DSC00006

Le capteur photo arrière sort d’environ 0,26 mm

Sur le côté droit, deux boutons physiques : la gestion du volume, qui peut également servir à déclencher le capteur photo, ainsi qu’un bouton de déverrouillage rainuré.

c_HTC One E9 DSC00005

Le bouton de déverrouillage est rainuré

Sur le côté gauche, se trouvent les deux ports : nano-SIM et microSD. Notez au passage la présence de seulement 16 Go d’espace de stockage interne, auxquels on pourra rajouter jusqu’à 128 Go supplémentaires grâce à une carte microSD.

c_HTC One E9 DSC09974

Slot microSD et nano-SIM

Au-dessus, nous retrouvons une barre en plastique, qui doit sûrement améliorer la portée de la réception radio, mais qui n’est pas très esthétique, surtout que l’on a déjà des barres de séparation à l’arrière

c_HTC One E9 DSC09966

Bande blanche en plastique sur le dessus

Un capteur d’empreintes digitales qui fait doublon

Sur le devant se trouve le capteur d’empreintes digitales, avec un format assez similaire à celui du Galaxy S6.

c_HTC One E9 DSC09949

Capteur d’empreintes digitales

D’ailleurs, ce bouton sert à déverrouiller l’écran et à réaliser toutes les actions que l’on aura sur Android 6.0 Marshmallow, la première version d’Android à intégrer nativement les fonctions de ce type de capteur. Ce bouton peut également servir pour retourner à l’accueil, ce qui est un point étrange. En effet, on retrouve les boutons virtuels classiques d’Android, avec un bouton doublon, celui réservé à l’accueil. Il est très étrange que HTC ait choisi ce type d’intégration, puisque la marque aurait pu en profiter pour déplacer le capteur d’empreintes digitales sur le côté du téléphone (comme le Sony Xperia Z5) ou à l’arrière (comme sur le Huawei Mate S).

c_HTC One E9 DSC09946

Configuration

Dans tous les cas, la configuration se fait rapidement, en environ 30 secondes. L’utilisation est ensuite rapide (1 seconde environ), et elle semble plutôt fiable. Vous pouvez enregistrer jusqu’à 5 empreintes, additionnées à un code PIN au cas où.

Un écran… AMOLED

Pour l’écran, HTC a opté pour une dalle de 5 pouces en définition 1080p et technologie AMOLED. Comme on pouvait s’y attendre, le rendu des couleurs laisse à désirer, avec une saturation trop élevée, l’un des travers des AMOLED lorsqu’ils sont mal gérés. De plus, contrairement à Samsung, HTC ne propose que deux profils colorimétriques, AMOLED et sRVB. Le profil AMOLED est le mieux ajusté, néanmoins on remarque des effets bleutés dès lors que l’on incline le téléphone.

IMG_0285

L’écran n’est pas mauvais en soi, mais nous aurions préféré du Super LCD, comme sur le HTC One M9. Pour HTC, l’AMOLED était sûrement le meilleur rapport qualité/prix, une sorte de compromis.

13 mégapixels avec quelques surprises

Fini le capteur UltraPixel à l’arrière, c’est ce que nous avions déjà pu voir sur le One M9. On retrouve un capteur photo fourni par Sony de 13 mégapixels avec stabilisation d’image optique (OIS), une lentille grand-angle de 28 mm. Sur l’application appareil photo pré-embarquée, on remarque  que l’expérience a été simplifiée avec moins d’options directes, le mode HDR et le mode Zoé en accès direct depuis l’interface. Pour ceux qui ne connaissent pas Zoé, il s’agit d’un mode qui capture des extraits de 3 secondes sous forme de vidéo. Oui, comme sur les nouveaux iPhone 6S, mais HTC le propose déjà depuis quelques années.

Enfin, HTC a eu la bonne idée de travailler sur un mode « Pro », qui permet la capture de photos au format RAW, avec des ajustements en manuel. Il tire ainsi parti des API Camera2, que l’on retrouve depuis Lollipop. Enfin, vous remarquerez aussi la présence d’un mode HyperLapse, qui permet de créer des vidéos accélérées. Pour la vidéo, pas de 4K, mais du 1080p jusqu’en 60 fps.

HTC One E9 DSC00024

En façade, le capteur UltraPixel n’a pas de définition dans les documents que j’ai à disposition, il doit être de 4 mégapixels si on se réfère aux derniers capteurs similaires. Nous avons néanmoins quelques détails supplémentaires, comme la taille des pixels 2.0 µm, une des forces de la technologie UltraPixel, une ouverture f2.0, et un objectif grand-angle de 24,7 mm.

Android 6.0 Marshmallow natif

Voilà ce qui surprend, Android 6.0 est disponible nativement, dès la commercialisation. Il s’agit du premier (hors Nexus) appareil à être commercialisé sous cette dernière version d’Android, quelques semaines après son officialisation. HTC a réalisé peu de travail, a adapté l’interface HTC Sense avec quelques nouveaux réglages. C’est le cas dans BlinkFeed, où vous pouvez plus finement personnaliser le contenu qui sera disponible. Par exemple, au lieu de « Sport » ou « Football », vous allez pouvoir sélectionner directement le club dont vous voulez suivre l’actualité. On remarque également quelques nouvelles fonctions du côté de l’interface de l’appareil photo, bien plus claire et intuitive.

HTC a surtout misé sur les nouvelles fonctionnalités de l’OS, en particulier : la possibilité d’étendre la mémoire en agrégeant l’espace de la microSD, la transparence des autorisations, le système Google Backup qui est désormais le système par défaut de HTC et en effet Doze. Ce dernier permet d’améliorer l’autonomie de l’appareil.

Du son Hi-Res

HTC a rendu son One A9 100 % compatible avec le son haute résolution (24 bits / 96 kHz). Pour cela, la marque a travaillé sur une intégration de bout en bout, à travers le logiciel mais aussi l’utilisation d’un amplificateur ou encore de leur propre DSP. Aucun matériel compatible n’est vendu avec le One A9, mais HTC vend des oreillettes depuis quelques semaines.

Ce n’est pas une première dans le secteur de la téléphonie, mais peu de constructeurs avaient communiqué autant sur cette capacité. Nous avons pu essayer quelques casques audio, et effectivement il y avait de la pêche, de l’aération, le rendu des voix et des instruments était très corrects. Le grave est plutôt riche, également. Il devrait se classer parmi les meilleurs élèves de la catégorie. Pour autant, le Galaxy S6 n’a rien à lui envier.

Concernant les services qui vendent de la musique numérique, ils tardent à se mettre à la haute résolution. C’est le français Qobuz qui est précurseur dans le domaine avec un nombre d’enregistrements haute définition qui ne cesse de croître sous l’appellation Studio Masters. Vous pouvez également retrouver Tidal ou encore Bleep, ou même opter pour les fichiers .FLAC. Mais attention : vous n’avez que 9 Go de disponibles sans carte microSD supplémentaire. C’est peu pour stocker des gros fichiers.

Le HTC One A9 surprend

Le HTC One A9 surprend. Il surprend car il adopte un design vu et revu, malgré une excellente finition. Ses caractéristiques sont loin d’être excellentes, à l’image de son prix (599 euros « nu »). HTC a eu l’intelligence de le positionner chez les opérateurs en France, ce qui fera dégonfler sa valeur réelle aux yeux des consommateurs, cependant il aura de grandes difficultés à séduire les consommateurs chez les revendeurs classiques.

Il n’a pas de défauts à première vue, malgré quelques petites choses à lui reprocher, néanmoins il ne me convainc pas. Pour 500 euros, il existe des produits bien mieux armés, comme la génération 2014-2015 d’appareils haut de gamme : LG G4, Sony Xperia Z3 et même le Galaxy S6, avec quelques bons plans. Sans oublier les produits chinois, comme le OnePlus 2, quelques Oppo ou les Xiaomi que l’on peut importer.

Ce HTC One A9 a tout de même un atout majeur : il est fabriqué par HTC, un des constructeurs de smartphones les plus réputés dans le monde, avec beaucoup d’expérience dans le logiciel et le matériel. Attendons de voir ce que cela donne dans un test qui sera publié dans les prochains jours.