Présenté juste avant le MWC 2014, le LG G2 Mini est une déclinaison « mini » du G2. Attendu pour ce mois-ci en France, nous avons pu découvrir une variante équipée d’une architecture NVIDIA Tegra 4i au GTC 2014.

DSC02464

Pour rappel, la version du LG G2 Mini présente au MWC était équipée d’un SoC Qualcomm S400, compatible 4G LTE. NVIDIA nous avait réservé une surprise avec une variante équipée du Tegra 4i.

DSC02456

Connue également sous le nom de Projet Grey, le Tegra 4i est une architecture quadruple-cœur composée de 60 puces graphiques et cadencée à 2,8 GHz. On retrouve un CPU ARM Cortex-A9  r4 ainsi qu’un GPU . Enfin, on retrouve également un cinquième coeur nommé « Compagnon ». Derrière ce cinquième coeur se trouve la technologie vSMP (variable Symmetric MultiProcessing) qui prend le contrôle lorsque la puissance des quatre coeurs principaux n’a pas besoin d’être utilisée.

Le modem intégré est un i500 (Icera) qui repose sur la technologie SDR : Software Defined Radio. Une technologies de 8 coeurs programmables cadencés à 1.3 GHz, pour supporter d’une manière flexible un maximum de standards avec un débit maximal de 150 Mbps en 4G LTE de catégorie 4. Enfin, la version présente sur les premiers smartphones ne fonctionnera qu’en catégorie 3 (jusqu’à 100 Mbps en débit descendant) et pourra passer à 150 Mbps après une mise à jour logicielle.

Malheureusement, nous n’avons pas pu réaliser de tests techniques afin d’évaluer les performances du Tegra 4i embarqué sur le LG G2 Mini. Pour rappel, le Wiko Wax sera également équipé du Tegra 4i. Il est attendu en France pour la fin du mois pour un prix avoisinant les 200 euros.

Concernant le LG G2 Mini en version Tegra 4i, c’est une variante qui ne sera disponible que dans un nombre restreint de marchés. A priori, le marché européen bénéficiera de la version équipée du Snapdragon 400.