Enfin ! Après des semaines de teasing et de fuite sur le web LG s’est décidé à dévoiler le LG G3 au monde entier. Le mot d’ordre de cette conférence de presse était difficile à éviter : sim-pli-ci-té ! LG dit avoir écouté ses consommateurs avec attention (et bien observé ses concurrents) pour concevoir un sérieux concurrent aux Galaxy S5, Xperia Z2 ou HTC One (M8).

LG G3

Cette première prise en main du LG G3 était surtout l’occasion de voir à quoi ressemblait ce smartphone de grande taille (un écran de 5,5 pouces !) et s’il se prenait bien en main. Et la réponse est oui, sans aucun doute. La coque, tout d’abord, est très agréable au toucher.

14098534090_a13660fdef_h

Dos du LG G3

LG parlait lors de sa conférence d’une « peau métallique ». Le toucher est très différent de ce que l’on a pu connaître avec le dernier porte-étendard de HTC : on sent très bien qu’il s’agit de plastique légèrement métallisé. Cette coque ne prend effectivement pas les traces de doigts et semble très résistante aux rayures mais laisse toutefois la nette impression que c’est encore du plastique. C’est mieux que ce qu’on avait connu avec le G2 mais encore à mille lieues du HTC One (M8). Le téléphone est en tout cas étonnamment léger et très agréable à prendre en main.

LG G3

LG a longuement insisté durant sa conférence de presse sur le travail effectué sur le design de son téléphone. Que ce soit le dos arrondi du LG G3 ou les bords très fins, les premiers instants avec le « petit » dernier ne donnent vraiment pas l’impression d’avoir affaire à un smartphone de 5,5 pouces.

14305336813_eda95fe918_h

Bas du LG G3

Comme pour le LG G2, LG a opté pour une façade très épurée. L’écran prend exactement 76,4 % de la façade. Et comme pour son aîné, les boutons physiques existent et se trouvent à l’arrière du téléphone. Ces derniers ont été revus par rapport au G2 : leurs matériaux ont été améliorés, ils ne donnent plus la sensation de ressortir du téléphone et d’avoir été posés là parce qu’il fallait les déposer quelque part. Et ils tombent parfaitement sous les doigts lorsqu’on prend le téléphone.

LG G3

Comme on s’y attendait, l’écran du LG G3 est bien un écran QuadHD. Avec une définition de 2560 x 1440 pixels et une résolution de 538 ppi, c’est bien le nouveau champion des téléphones de cette catégorie. Reste encore la question de son utilité. Le constructeur coréen a longuement insisté durant sa conférence de presse sur le fait que, oui, une résolution supérieure à 300 ppi pouvait bel et bien être discernée par l’oeil humain. Alors, soyons honnêtes, les quelques minutes que nous avons passées avec l’écran du LG G3 ne nous ont pas déçus. Mais nous avons été franchement incapables de discerner la moindre différence avec un écran de Galaxy S5.

14285160205_c93fe02264_h

Epaisseur du LG G3

LG a également tenté de rassurer ceux qui se posaient la question de la consommation d’énergie d’un tel écran. D’une part, le téléphone possédera bien une batterie de 3000 mAh et d’autre part, LG a développé des technologies pour diminuer la consommation de son écran (les 3A pour Adaptative Rate, Adaptative clocking et Adaptative timing control). On ne demande qu’à les croire et c’est bien quelque chose que l’on vérifiera lors du test. Pour le reste, il s’agit d’un écran aux couleurs très chaudes et aux angles de vue impeccables. Comme pour le G2, le toucher de cet écran est également très agréable.

SONY DSC

Notifications du LG G3

La plus grosse nouveauté introduite par le LG G3 est indéniablement son autofocus laser. Celui-ci permettrait de faire une mise au point pratiquement immédiate sur un objet proche. Sur les quelques essais que nous avons réalisés (mais que nous n’avons malheureusement pas pu exporter) il s’est révélé en tout cas extrêmement véloce. Dans les faits, l’autofocus laser n’est pris en compte que sur une très courte distance.

Les démonstrateurs nous ont affirmé que passé une grande longueur de bras, il ne pourra plus calculer décemment la distance avec l’objet désiré. Là encore, il était difficile de vérifier ses propos.

14285170705_8777804437_h

LG G3 à gauche, LG G2 à droite

L’aspect logiciel de la partie photo du LG G3 semble en tout cas avoir été très soigné. Un mode simplifié permet de prendre des photos d’une simple pression de doigt sur l’écran par exemple. Toujours dans ce mode simplifié, un slide vers la droite permet de passer de l’appareil photo dorsal à l’appareil photo frontal.

LG G3 à gauche, LG G2 à droite

LG G3 à gauche, LG G2 à droite

 

Enfin, LG a intégré – comme tous les smartphones haut de gamme de cette année – la possibilité de jouer avec la profondeur de champ d’une photo une fois celle-ci prise. Le temps de traitement était toutefois assez élevé mais on pouvait jouer avec 8 ou 9 profondeurs de champ différentes. Un aspect photo complet, donc, mais dont on vérifiera la qualité plus longuement là encore durant le test complet.

SONY DSC

Le LG G3 face à un Samsung Galaxy S5

Enfin, au niveau de l’interface, on retrouvera une nouvelle version de l’interface de LG. Le flat design sera bien à l’honneur avec son lot de couleurs vives et d’alternances d’icônes rondes et carrées toujours aussi belles. Le LG G3 reprendra naturellement la plupart des caractéristiques de sécurité des appareils de LG comme le Knock Code, mais introduira également quelques nouveautés chipées chez la concurrence. On pense par exemple au mode Content Lock repris de Samsung et de son Galaxy S5 qui permet de sécuriser certains fichiers et dossiers sur son téléphone. On notera également que le LG G3 – Corée oblige – proposera un Switch Kill dans ses options. Cette fonctionnalité permettra de rendre le téléphone inutilisable en cas de vol ou de perte irrécupérable. Toujours dans les fonctionnalités malignes, LG a travaillé son clavier. Non seulement celui-ci pourra être agrandi ou rétréci pour convenir à des tailles de mains différentes, mais il pourra également être personnalisé : libre à l’utilisateur de disposer les touches d’options ou de ponctuation où il le souhaite sur son clavier. Dernier point concernant le clavier, LG a introduit un mode swipe permettant de choisir le mot suggéré, mais non encore complètement tapé, d’un swipe vers le haut. Le genre de petite fonction qui facilite grandement la vie.

SONY DSC

Batterie du LG G3

En bref ces premiers instants avec le LG G3 ont été très positifs. En dépit d’une coque au ressenti encore très plastique – mais meilleure que celle du G2 – et de l’aspect un peu anecdotique de l’écran QHD, il est difficile de ne pas tomber sous le charme du nouveau téléphone de LG. Car du charme, il en possède beaucoup ! Sa superbe façade remplie au trois quarts d’un très bel écran, sa fantastique prise en main et son appareil photo prometteur en font indéniablement l’un des smartphones les plus ambitieux de cette année.

14283139352_087ddb4b9e_h

LG G3

Il ne reste finalement plus qu’à mettre un prix et une véritable date de sortie sur l’appareil. On parle pour le moment d’un prix approchant les 600 euros et d’une disponibilité pour début juillet prochain en France. À ce prix-là, c’est un appareil à surveiller de très très près !