Sans grande surprise, les récentes fuites en ligne ayant révélé les principaux traits du smartphone, le G4 de LG est désormais officiel. Nous avons pu passer du temps avec le smartphone aux allures légèrement revues par rapport au G3, mais aussi et surtout au SoC pour l’instant vu sur nul autre appareil.

c_LG-G4-FrAndroid-DSC08363

Ecran 5,5 pouces

Il n' y a pas d'offres pour le moment

Première approche

On prend le G4 en main, et l’on se surprend à regretter que les fuites aient touché son design. Sa coque en cuir, originale certes, mais pas tant que cela – Motorola la propose également via son service Moto Maker sur son Moto X 2014 – offre une très agréable impression à l’œil comme à la prise en main. On sent que la qualité est de la partie, et que LG n’exagère pas quand il précise – et il aime le faire – que le processus de fabrication de ses coques prend trois semaines, et que les coutures comme le tannage végétal renvoient au luxe et à la mode.

A lire sur le sujet : Test du LG G4, un sérieux prétendant au trône

c_LG-G4-FrAndroid-DSC08373

Prise en main agréable

Notez que le G4 sera certes proposé en version cuir, avec une coque toujours amovible, et au prix de 699 euros, mais que l’appareil sera également décliné en plastique à l’effet métallique, cette fois pour une cinquantaine d’euros de moins.

c_LG-G4-FrAndroid-DSC08368

De côté

Une de ces coques, dans leur version dorée, sera d’ailleurs offerte aux acheteurs d’un G4 cuir (noir, camel ou bordeaux pour la France). On apprécie un peu moins l’aspect facetté qu’a choisi LG et qui gâche un peu l’effet premium du smartphone.

c_LG-G4-FrAndroid-DSC08375

Bouton à l’arrière, caractéristiques des LG

Si le LG réussit le pari visuel, il ne faut pas oublier qu’en main, le téléphone pèse la bagatelle de 155 grammes. Ce n’est pas le plus lourd du milieu, mais ce n’est pas le plus léger. Son objectif n’est pas là, en témoignent ses dimensions.

c_LG-G4-FrAndroid-DSC08397

Fin, mais pas très fin !

Il faut tout de même compter sur une épaisseur de 9,8 mm (148,9 x 76,1 x 9,8 mm), loin des standards de finesse que cherchent à imposer ses concurrents, coincés entre 6 et 7 mm d’épaisseur. On ne peut pas dire que ce soit désagréable, d’autant plus que le G4 est affublé d’une coque bombée et que son écran est lui aussi légèrement incurvé, à la manière d’un G Flex.

c_LG-G4-FrAndroid-DSC08382

Capteur IR au-dessus, pour changer vos chaînes TV à la volée

L’appareil tient très bien en main, peut-être un peu moins bien dans une poche, et il faut bien avouer que si LG ne nous l’avait pas dit, nous n’aurions peut-être pas perçu d’emblée la courbure de son écran. Il faut croire que plus que du côté du confort, c’est de celui de la solidité que ce point se révèle utile : la courbure est censée éviter le bris de l’écran lorsqu’il tombe face contre terre.

A lire sur le sujet : D'après iFixit, le LG G4 est un plaisir à démonter

c_LG-G4-FrAndroid-DSC08387

Batterie de 3000 mAh amovible, coque interchangeable

La courbure de la coque dorsale, quant à elle, complique un peu l’usage du téléphone lorsqu’il est posé sur une table, puisqu’il n’est alors plus stable.

c_LG-G4-FrAndroid-DSC08388

MicroSIM et microSD

 

Un écran QHD « revisité »

Cet écran, parlons-en : LG a fait le choix d’une dalle IPS de 5,5 pouces, à l’image du G3, toujours pour une définition Quad HD (2560 x 1440 pixels). Cette fois, il ne s’agit plus d’un écran IPS LCD traditionnel, mais d’une dalle Quantum Dots, technologie empruntée au monde de la télévision. Le G4 est ainsi censé être capable d’afficher 20 % de couleurs supplémentaires, mais aussi offrir un meilleur contraste. Au premier abord, on ne peut que constater un rendu très convaincant des couleurs et une bonne luminosité, et il nous faudra passer le téléphone à l’épreuve de notre sonde pour en savoir plus. On remarque tout de même que malgré la très bonne impression qu’il nous laisse, ses bordures n’ont pas été particulièrement amincies par rapport à celles du G3.

c_LG-G4-FrAndroid-DSC08346

Définition Quad HD (2560 x 1440 pixels)

En retournant le téléphone, on constate la présence du désormais traditionnel bouton power entouré de touches de réglage du volume légèrement texturées et de bel effet. La coque, quant à elle, est amovible et laisse accéder à une batterie de 3000 mAh, comme sur le G3, et aux ports nano-SIM et micro-SD. Nous voilà au moins rassurés sur ce point.

c_LG-G4-FrAndroid-DSC08367

Bons angles de vision

 

 

Un appareil photo maison

Au dos évidemment, on retrouve le fameux capteur photo de 16 mégapixels développé par LG Innotek. Celui-ci est équipé d’un autofocus laser censé être amélioré, dispose d’une ouverture f/1.8 pour accueillir plus de lumière, d’un flash à deux tons, un nouveau stabilisateur optique et est couplé à une nouvelle application.

c_LG-G4-FrAndroid-DSC08409

Mode manuel qui utilise les API Camera2 de Lollipop

De fait, celle-ci propose une foule de réglages manuels (une cinquantaine, nous dit-on) et permet notamment de régler le temps d’exposition afin de réaliser des photos en basse luminosité ou du light painting. LG n’hésite pas, pour le reste, à comparer son appareil photo à celui d’un Samsung Galaxy S6 ou d’un iPhone 6 pour démonter que son capteur est capable d’accueillir plus de lumière et d’offrir un rendu plus détaillé. En termes de selfies comptez sur un appareil photo de 8 mégapixels couplé à des gestures permettant notamment d’enregistrer quatre photos de suite, afin d’en conserver la meilleure.

A lire sur le sujet : Comparatif photos : le LG G4 face aux Samsung Galaxy S6 et...

c_LG-G4-FrAndroid-DSC08393

Selfie avec 8 mégapixels

Voici les résultats que nous avons obtenus avec le modèle non final :

20150428_185639

Mode automatique

20150105_045615

Mode macro

20150428_185644

Zoom logiciel

20150105_045543

Portait en intérieur

En mode HDR

En mode HDR

 

 

LG UX 4.0, avec de l’Android 5.1

Côté interface, LG vante une expérience plus intuitive. Dans les faits, on retrouve un Android 5.1 habillé d’une interface ressemblant presque trait pour trait à celle d’un G3 standard. Le tout tourne sous Android 5.1.

c_LG-G4-FrAndroid-DSC08412

Smart Bulletin

On y retrouve donc une allure flat, un outil santé incluant un podomètre (le Smart Bulletin), et quelques retouches concernant la photo.

Le déverrouillage reprend le système Knock Code, et l’on peut désormais ouvrir l’appareil photo d’un double clic sur la touche de déverrouillage. LG promet d’ailleurs une ouverture en 0,6 seconde au lieu de 0,7 seconde, comme c’est habituellement le cas sur les smartphones. La partie Smart Settings permet de planifier des actions automatiques, en fonction de votre géolocalisation par exemple.

c_LG-G4-FrAndroid-DSC08427

Smart settings

 

 

L’arrivée du Snapdragon 808

Dans le G4, LG a fait le choix de tourner le dos au Snapdragon 810, le SoC haut de gamme de Qualcomm. À la place, c’est le petit frère, le Snapdragon 808.On passe ainsi de 8 à 6 cœurs (2 x Cortex-A57 et 4 x Cortex-A53) qui promettent un rapport performances / consommation intéressant. En revanche, la puissance du GPU a été revue à la baisse puisqu’on trouve l’Adreno 418 en lieu et place du 430. Voyons donc ce que cela donne dans une petite série de benchmarks.

Benchmark/ModèleLG G4LG G Flex 2Samsung Galaxy S6HTC One M9
SoCQualcomm Snapdragon 808Qualcomm Snapdragon 810Smasung Exynos 7420Qualcomm Snapdragon 810
DéfinitionQHD (1440p)Full HD (1080p)QHD (1440p)Full HD (1080p)
AnTuTu43 82547 22061 15055 000
PCMark4 4074 5805 0004 224
GFX Bench
(T-Rex offscreen / onscreen)
31 / 13 FPS40 FPS47,1 / 19,1 FPS49 / 46 FPS
GFX Bench
(Manhattan 1080p offscreen / onscreen)
15 / 5 FPS18 FPS23,3 / 7,6 FPS23 / 24 FPS
3D Mark Ice Storm Unlimited (Total)17 71222 03522 26522 148
3D Mark Ice Storm Unlimited (Graphic)22 63832 11223 63033 892
3D Mark Ice Storm Unlimited (Physic)10 00510 50118 52110 009
Lecture / écriture séquentielle239 / 154 Mo/s216 / 71 Mo/s318 / 143 Mo/s236 / 121 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire8 000 / 3885 IOPS3610 / 844 IOPS20 023 / 5 146 IOPS5 207 / 3466 IOPS

Le score sous AnTuTu (un benchmark purement synthétique) n’est pas très très élevé, à cause des deux cœurs en moins et d’un GPU moins costaud. On est toutefois proche du LG G Flex 2 mais un peu plus loin du HTC One M9, tous deux équipés d’un Snapdragon 810.

PCMark
  • G4 : 4407
  • G Flex 2 : 4580
  • S6 : 5000
  • One M9 : 4224

Sous PCMark, un benchmark application simulant divers scénarios du quotidien, le score est quasiment similaire au G Flex 2 et supérieur au One M9. Le Galaxy S6 tient toutefois la tête de cette manche.

Bonne surprise en revanche pour 3DMark, un benchmark faisant aussi bien appel au CPU qu’au GPU. Ici, le Snapdragon 808 se place clairement sous les terminaux en Snapdragon 810. Il semble que les deux cœurs en moins et l’Adreno 418 soit à la peine. Le score total est inférieur, handicapé par un score graphique en chute de 45 % par rapport à l’Adreno 430. Le score physics – qui fait appel au CPU – est similaire entre les deux SoC.

T-Rex Offscreen
  • G4 : 31
  • G Flex 2 : 40
  • S6 : 47
  • M9 : 49

Sous GFXBench, un benchmark qui fait massivement appel au GPU, l’Adreno 418 est environ 60 % moins performant que l’Adreno 430. Un score décevant.

Toutefois, si les benchmarks représentent plutôt bien les performances pratiques par la suite, il ne faut pas perdre de vue que parfois, les performances pratiques ne ressemblent plus vraiment aux benchmarks. C’est surtout le cas du Snapdragon 810 qui perd une bonne partie de sa puissance au bout de quelques minutes dans une application gourmande. Nous n’avons pas pu vérifier ce point ce soir et il faudra donc attendre le test complet.

LG a fait un effort au niveau de la mémoire flash comme on peut le voir avec la vitesse d’écriture séquentielle mais surtout les vitesses de lecture et d’écriture aléatoire. Un bon point qui devrait permettre une meilleure réactivité lors notamment des installations.

Sur les 32 Go d’espace de stockage, il reste seulement 21,72 Go d’espace libre. On ne manquera donc pas de désinstaller certaines applications de base comme McAfee Security par exemple.

Enfin, pour conclure avec cette partie performances, on notera l’apparition d’une option intitulée « Optimiser pour les jeux » dans la partie dédiée à la batterie. Cette fonctionnalité servirait à ajuster la qualité vidéo dans les jeux afin d’économiser la batterie. Nous avons hâte d’en savoir plus sur le fonctionnement pratique de cette option et son impact.

 

LG G4, de bonnes premières impressions

Rappelons que le G4 sortira en France le 5 juin prochain, et que la version que nous avons eue entre les mains n’est pas tout à fait finalisée. Le smartphone sera proposé dans une version cuir facturée 699 euros (camel, noir ou bordeaux, avec une coque en plastique gold offerte) ou 649 euros dans sa version en plastique imitation métal.

Les premières impressions sont bonnes, le fabricant coréen semble avoir fait des choix judicieux, en abandonnant le Snapdragon 810 et en développant son propre capteur photo. LG pourrait séduire les (anciens) utilisateurs Samsung, à la recherche d’un produit premium équipé d’un slot microSD et d’une batterie amovible, mais aussi les consommateurs sensibles à la texture du cuir (ou qui veulent assortir leur téléphone à leur chaussure).

Depuis la publication de cette prise en main, nous avons pu tester le LG G4 sous toutes les coutures. Vous pouvez découvrir notre avis définitif en vous rendant ici.

Il n' y a pas d'offres pour le moment