Depuis longtemps, je cherche un moyen de ne plus coller mon téléphone sur mon visage. Je veux dire, c’est scientifiquement prouvé : le téléphone agit comme un micro-onde sur notre cerveau, il va agiter les atomes qui composent nos cellules. Alors, je ne sais pas si cela causera ma mort, néanmoins si je peux éviter une tumeur au cerveau, j’aime autant. Les solutions existent, des écouteurs avec microphone, aux casques sans fil sans oublier les kit-main libres.

c_DSC_0020

J’ai tout essayé, pour le moment, j’utilise des écouteurs avec microphone, ceux qui accompagnent la grande majorité des smartphones, ainsi qu’un casque filaire Bose. Mais le fil, ce n’est pas vraiment pratique, ni discret. Tellement peu discret que mon chat n’arrête pas de les couper. Vous savez combien coûte un câble de casque Bose ? 35 euros en magasin, et… 2 euros sur un site d’importation.

Après, c’est vrai : j’ai toujours détesté les kit main libre. On ressemble trop rapidement à un cyborg, et cela a une vraie influence sur son entourage. Voilà, je ne supporte pas le stigmate de porter cela en public, c’est-à-dire le fait de passer pour celui qui parle dans le vide.

L’année dernière, j’étais tombé sur un projet Kickstarter, The Dash, dont l’objectif était de créer des mini-écouteurs, cachés dans l’oreille. Idéal pour les sportifs du dimanche, et plusieurs amis ont mis quelques euros pour être parmi les premiers acquéreurs du produit. Aujourd’hui, je n’ai pas de nouvelles de ce projet…

Dans tous les cas, l’idée était là : un kit main libre tellement discret qu’il était invisible pour l’entourage. Le sino-américain Motorola a repris l’idée, avec le Hint. « Hint », on peut le traduire par « Conseil » ou « Conseil ». Vous comprendrez très vite la signification.

c_DSC_0034

Le Motorola Hint est connecté et intelligent. Est-ce l’avenir du smartphone ? Vous voulez la réponse courte : peut-être, mais c’est loin d’être suffisant pour le moment.

Concrètement, c’est impressionnant : seulement 6 grammes, la taille d’une framboise. Motorola a vraiment soigné le produit, qui reste malgré tout composé entièrement de plastique.

c_DSC_0032

Avez-vous vu le film de Spike Jonze ? Le personnage principal, Theodore Twombly, interagit par une petite oreillette avec un système d’exploitation, qui se nomme Samantha. Voilà, on y est.

Car le Hint vous permet de passer vos appels à travers une connexion Bluetooth (pas de soucis pour connecter d’autres périphériques en même temps), il permet également d’écouter des podcasts ou de la musique. Mais ce n’est pas tout, il permet également d’utiliser directement les assistants vocaux. Google Now, Apple Siri… il apporte les fonctionnalités de l’assistant personnel directement dans votre oreille. Et jusqu’à 150 mètres de votre smartphone. En pratique, ça tient 30 mètres à l’intérieur, avec un ou deux murs de séparation.

Voilà, vous appuyez sur l’oreillette – comme si vous appuyiez sur votre oreille – et le Hint se met à vous écouter : « J’aimerai écouter de la musique », « Peux-tu appeler Nicolas ? », « envoie un SMS à François », on se met également à l‘activer pour être guidé dans les rues à Paris avec Google Maps. Alors, effectivement la reconnaissance vocale est moins bonne qui se on dicte directement les commandes à son appareil.

Alors, le Hint est-il visible ? Oui, si on regarde directement l’oreille. Pour l’avoir utilisé plusieurs jours, les personnes se demandaient davantage « Qu’est ce qu’il a dans l’oreille ? » que « Quel beauf. ».

c_DSC_0018

Pour l’autonomie, avec sa batterie d’une capacité de 46 mAh, il peut tenir environ 3 heures en conversation (10 heures en veille). L’étui de transport permet également de le recharger, car il contient une batterie d’une capacité de 150 mAh, ce qui permet de recharger 2,5 fois le Hint.

c_DSC_0025
c_DSC_0029

C’est à travers l’étui que l’on recharge le tout via microUSB. D’ailleurs, le Hint s’allume et s’éteint automatiquement grâce à un capteur de proximité infra-rouge, il arrive à détecter l’oreille. Pratique.

 

Note finale du test 6/10
Pour 150 euros, le Motorola Hint est assez unique. Discrète, esthétique, légère… elle ne peut malheureusement pas être un « must-have » pour plusieurs raisons : ses performances encore trop irrégulières en tant que assistant vocal ou encore son prix en tant qu'oreillette Bluetooth.

Bref, c’est audacieux de la part de Motorola de sortir un produit comme celui-ci, j’aime l’initiative et la finition. Il faudra pousser le concept encore plus loin avec un kit stéréo, améliorer les performances du microphone, doubler (au moins) l’autonomie et… baisser son prix.
  • Points positifs
    • Taille (d'une framboise) et poids
    • Discrétion et confort
    • Etui de rechargement
    • Compatibilité cross-plateforme
    • Fonctionnement avec Google Now et Apple Siri
  • Points négatifs
    • Prix
    • Autonomie trop juste
    • Pas d'option stéréo avec une seconde oreillette