Introduction

testé par:
Laure Renouard

Reviewed by:
Rating:
4
On 11 octobre 2015
Last modified:1 février 2016

Summary:

La Moto 360 2 pour femmes est une jolie montre. Son design est soigné - on apprécie sa dalle tactile située au même niveau que son pourtour métallique -, les matériaux sont de bonne qualité, le bracelet beige rosé est de bon ton, et les options de personnalisation permettent à toutes (et tous, pour ses homologues pour hommes) de trouver facilement chaussure à son pied. Côté logiciel évidemment, c'est sans grande surprise, puisque les ajouts de Motorola à Android Wear son rares, et que l'ensemble fonctionne sans encombre. Quant à l'autonomie de l'appareil, elle est dans la moyenne de ses concurrents : on n'aura donc pas de reproche à lui faire sur ce point.

En revanche, Motorola est le seul à présenter l'une de ses montres comme un appareil fait pour les femmes. Une stratégie évidemment risquée, les autres préférant d'ailleurs préférant parler d'un modèle standard et d'une version plus petite, sans aller plus loin. À notre sens, leur prudence est justifiée, car il est à ce jour difficile de parler de montres connectées adaptées aux (petits) poignets féminins. La Moto 360 2, quelle que soit son diamètre, conserve une même épaisseur qui dépasse le centimètre, ce qui existe bel et bien dans le monde de l'horlogerie féminine, mais est loin d'être la norme. Elle pourra donc séduire... Mais pas toutes les femmes. Pour le reste, elle va dans le bon sens, et on ne peut que saluer les efforts de Motorola.

La Moto 360 2, ou nouvelle Moto 360, de Motorola est désormais disponible, notamment par le biais de sa boutique de personnalisation Moto Maker. On y trouve deux versions de la montre sous Android Wear destiné aux hommes, et un modèle destiné aux femmes. C’est l’appareil que nous avons eu au poignet pendant quelques jours : voici notre avis.

moto-360-14

Un peu plus d’un an après la première Moto 360, dévoilée lors d’une Google I/O 2014 où elle avait fait son petit effet, au côté d’une LG G Watch pas franchement design, voici donc qu’arrive dans le commerce une Moto 360 de deuxième génération. Une, ou plutôt trois, puisque la montre se décline désormais en deux versions destinées aux hommes – l’une avec un boîtier 46 mm, l’autre mesurant 42 mm – et en un modèle destiné aux femmes, cette fois avec un boîtier 42 mm. Ce qui change entre ces « petits » modèles 42 mm, selon qu’ils sont destinés aux hommes ou aux femmes tient essentiellement aux coloris proposés, mais aussi à la dimension des bracelets compatibles. Ainsi, quand les bracelets pour hommes mesurent 22 ou 20 mm de largeur selon que l’on choisit un grand ou un petit boîtier, le bracelet femme mesure 16 mm.

 

Caractéristiques techniques

Voici les caractéristiques de la Moto 360 2, comparée à ses concurrentes du moment, dont la Huawei Watch. On remarquera d’ailleurs que les deux montres, celle de la marque chinoise et la version femme de la Moto 360 2 que nous avons testée, disposent d’un boîtier de 42 mm. Leurs dimensions globales sont d’ailleurs très similaires, à un dixième d’épaisseur près, qui prouvent d’ailleurs que la montre de Motorola n’est pas tout à fait la plus fine.

ModèleHuawei WatchMotorola Moto 360 (2015)Asus ZenWatch LG Watch Urbane
Taille écran1,4 pouce1,37 ou 1,56 pouce1,63 pouce1,3 pouces
Technologie d'écranFull AMOLED
Cristal Saphir
LCDAMOLEDP-OLED
Définition d'écran400 x 400 pixels
286 ppp
360 x 325 pixels
360 x 330 pixels
320 x 320 pixels320 x 320 pixels
Format écranCirculaireCirculaireRectangulaireCirculaire
Espace mémoire4 Go 4 Go 4 Go4 Go
ProcesseurQualcomm Snapdragon 400 à 1.2GHzQualcomm Snapdragon 400 à 1.2GHzQualcomm Snapdragon 400 à 1.2GHzQualcomm Snapdragon 400 à 1.2GHz
Mémoire RAM512 Mo512 Mo512 Mo512 Mo
GPSNonNon-
WiFiOuiOuiNon-
Dimensions42 x 42 x 11,3 mm42 x 42 x 11,4 mm
46 x 46 x 11,4 mm
50,6 x 39,8 x 9,4 mm45,5 x 52,2 x 10,9 mm
Poids (boitier)50 grammes
Batterie300mAh300 ou 400 mAh369 mAh410 mAh
Mesure poulsOuiOuiOuiOui
CapteursGyroscope
Accéléromètre
Baromètre
Boussole
Gyroscope
Accéléromètre
Boussole
Gyroscope
Accéléromètre
Boussole
Gyroscope
Accéléromètre
Boussole
RechargementModule micro USBSans-fil inductionModule micro USBModule microUSB
Résistance à l'eauIP 67IP 67IP 55IP67
Prix449 euros (modèle maille)À partir de 299 euros199 euros349 euros

 

Ce que veulent les femmes ?

Le véritable challenge de Motorola, c’est ici de convaincre le public féminin, souvent laissé de côté par les constructeurs d’appareils conçus pour des technophiles traditionnellement imaginés comme des hommes, même si cette distinction n’est plus pertinente à notre époque. Reste que si les fonctionnalités peuvent séduire les femmes, encore faut-il que le design leur convienne, et que le format des appareils en question soit adapté aux poignets les plus fins.

moto-360-12

Revenons d’abord aux bases : avec son boîtier de 42 mm de diamètre et de 11,4 mm d’épaisseur, la Moto 360 de dernière génération est naturellement plus petite que la première 360, et affiche des dimensions similaires à la Huawei Watch, elle aussi d’un diamètre de 42 mm mais pour une épaisseur de 11,3 mm. Là où Motorola se distingue nettement, c’est par le système d’attache de son bracelet, fixé à une petite barre comme sur les montres classiques. Non seulement on économise quelques millimètres de part et d’autre du boîtier, mais on peut espérer changer très facilement le bracelet en question – un petit poussoir permet de l’ôter un quelques secondes. Il est d’ailleurs possible de changer le bracelet de base par un bracelet de montre standard. Une bonne idée pour les femmes comme pour les hommes, qui laisse entrevoir de vraies possibilités de personnalisation, sans oublier que la possibilité de changer un bracelet de montre permet d’en accroître la durée de vie. Notez aussi, et ce n’est pas négligeable, que la bordure d’écran ne passe pas par-dessus la dalle, contrairement à la Huawei Watch : cela accentue son aspect « vraie montre ».

moto-360-7

À gauche, la Huawei Watch, et à droite, la Moto 360 2.

moto-360-6

Ce qui ne change pas en revanche, c’est la présence de la fameuse barre noire située en bas d’écran de la montre, et qui est absent des montres concurrentes. Concédons à Motorola qu’elle accueille le capteur de luminosité de sa montre, qui reste une option utile pour préserver les yeux de l’utilisateur et la batterie de la montre. Il n’empêche : si utile soit-elle, cette barre noire altère clairement l’impression que l’on peut avoir de la montre.

moto-360-10

Pour hommes comme pour femmes, cette Moto 360 ressemble par ailleurs à une montre classique, avec un bracelet en cuir de bonne qualité, un boîtier en métal – la version dorée est mate au niveau du boîtier et plus brillante concernant le « bezel », c’est-à-dire le pourtour de l’écran. Son poids reste limité à une cinquantaine de grammes, le port de la montre est confortable, et Moto Maker offre quelques options de personnalisation bienvenues. Celles-ci concernent notamment la couleur du boîtier, celle du contour de l’écran et le bracelet. Concernant le modèle féminin, seul le boîtier argenté avec un bezel lisse (quelle que soit sa couleur, par opposition aux contours d’écran striés et facturés 20 euros supplémentaires) et un bracelet à un seul tour se facturera 299 euros. Pour un boîtier doré ou couleur or rose, un bracelet à deux tours ou un pourtour d’écran plus original, il faudra mettre la main au portefeuille – 80 euros en choisissant les options les plus onéreuses.

moto-360-8

Si l’on revient à la version féminine de notre Moto 360 de 2e génération, on saluera naturellement l’effort fourni par Motorola. Les coloris sont féminins sans surjouer le rose et le clinquant (même si le doré n’est pas franchement discret), le boîtier semble légèrement plus arrondi que son homologue masculin, mais il y a toujours un mais. Avec un bracelet 16 mm, le boîtier de la montre n’en paraît que plus massif, et le contraste pourra décevoir ses acheteuses. On notera en outre que le bracelet à deux tours, facturé 10 euros de plus qu’un bracelet standard, offre un maintien douteux du boîtier qui, si léger soit-il, a tendance à balloter sur le poignet. Grosso modo, pour réellement apprécier de porter cette montre, un poignet fin, mais pas trop, sera sans doute le plus approprié.

moto-360-13

Ce que veulent les hommes ?

Nous avons pu également mettre la main sur un modèle « plus masculin », je vous invite à le découvrir à cette adresse avec toute une galerie de photos et l’avis d’Ulrich.

Moto 360 (2015)

Moto 360 (2015)

Écran et utilisation

Rappelons pour commencer qu’au lieu d’un SoC TI OMAP 3 à 1 GHz combiné à 512 Mo de RAM, la Moto 360 de 2e génération embarque un SoC Qualcomm Snapdragon 400 quadricœur à 1,2 GHz, toujours combiné à 512 Mo de RAM. Autant dire que même si Motorola ne proposait pas des performances en retrait par rapport à ses concurrents en s’approvisionnant chez Texas-Instruments, il se met ici au goût du jour. En termes de réactivité au quotidien, ne vous attendez pas à des changements particuliers : cela fonctionne, et c’est bien tout ce que l’on demande à cette montre connectée. La navigation est fluide entre les pages, l’écran réagit au clic, les applications se chargent relativement rapidement : côté performances, rien à redire.

moto-360-5
moto-360-3

On sera plus circonspect concernant l’écran de la montre, qui n’évolue pas énormément d’une génération à l’autre. Côté définition, les choses s’améliorent puisqu’on relève une résolution de 263 ppp sur la montre 42 mm (360 × 325 pixels sur une diagonale de 1,37 pouce) et de 233 ppp sur la 46 mm (360 × 330 pixels), quand l’ancienne Moto 360 affichait 320 × 290 pixels, soit 205 ppp. Il serait malhonnête de dire qu’on perçoit la différence, mais l’affichage est suffisamment fin pour que les aiguilles de la montre « fassent vrai ». La luminosité, définie selon 5 paliers, pourra s’ajuster automatiquement – une bonne idée pour épargner la batterie – et offre une bonne lisibilité en extérieur, grâce à une luminosité maximum relevée à 570 cd/m2 sur notre sonde. Dommage en revanche que Motorola conserve le traitement Gorilla Glass 3 de la première Moto 360 : on aurait apprécié un passage au Gorilla Glass 4 ou même, rêvons un peu, au saphir synthétique qu’a adopté Huawei.

moto-360-4

Côté usage et logiciel, rien ne change vraiment chez cette Moto 360, qui embarque un capteur de rythme cardiaque, associé à l’application Moto Body dédiée au fitness. Celle-ci permet donc de vérifier régulièrement le rythme du cœur, mais sans monitoring en continu, de vérifier le nombre de pas réalisés dans la journée, et envoie de temps à autre des notifications d’encouragement. Le reste est classique : contrôle à la voix, réception de notifications, réponse aux SMS, possibilité de dessiner des emojis directement sur l’écran de la montre, itinéraires avec Google Maps… Évidemment, Motorola fournit quelques « watchfaces » permettant de personnaliser un peu la montre. Privilégiez tout de même les fonds noirs pour ne pas trop voir la barre noire située en bas d’écran. On trouve ici une connectivité Bluetooth et WiFi.

moto-360-2

 

Autonomie

Motorola promet une autonomie de 1,5 jour en usage mixte pour la version Femmes de sa Moto 360 2. La montre est dotée d’une petite batterie de 300 mAh, soit la même capacité que chez une Huawei Watch. Elle est associée à un chargeur à induction incluant un socle qui permet de poser la montre de façon à pouvoir lire ses notifications même lorsqu’elle est en charge, ce qui est pratique, d’autant qu’il faut la charger souvent. Motorola est bel et bien dans le vrai dans sa description, puisque nous avons généralement tenu une journée et demie, voire quelques heures supplémentaires, à chaque charge, avec des utilisations variées : réception des notifications, vérification du rythme cardiaque une ou deux fois dans la journée, réponse à des SMS, un peu d’itinéraires Maps… Mais en ne conservant pas l’allumage permanent de l’écran de la montre, et en prenant soin d’utiliser la luminosité automatique. Avec un écran allumé en permanence, il n’est pas très difficile de perdre 30 % de batterie en une grosse après-midi, même sans être un utilisateur acharné de la montre.

Notez que la charge complète de la montre prend environ 2 heures.

 

Note finale 8/10
La Moto 360 2 pour femmes est une jolie montre. Son design est soigné - on apprécie sa dalle tactile située au même niveau que son pourtour métallique -, les matériaux sont de bonne qualité, le bracelet beige rosé est de bon ton, et les options de personnalisation permettent à toutes (et tous, pour ses homologues pour hommes) de trouver facilement chaussure à son pied. Côté logiciel évidemment, c'est sans grande surprise, puisque les ajouts de Motorola à Android Wear son rares, et que l'ensemble fonctionne sans encombre. Quant à l'autonomie de l'appareil, elle est dans la moyenne de ses concurrents : on n'aura donc pas de reproche à lui faire sur ce point.

En revanche, Motorola est le seul à présenter l'une de ses montres comme un appareil fait pour les femmes. Une stratégie évidemment risquée, les autres préférant d'ailleurs parler d'un modèle standard et d'une version plus petite, sans aller plus loin. À notre sens, leur prudence est justifiée, car il est à ce jour difficile de parler de montres connectées adaptées aux (petits) poignets féminins. La Moto 360 2, quelle que soit son diamètre, conserve une même épaisseur qui dépasse le centimètre, ce qui existe bel et bien dans le monde de l'horlogerie féminine, mais est loin d'être la norme. Elle pourra donc séduire... Mais pas toutes les femmes. Pour le reste, elle va dans le bon sens, et on ne peut que saluer les efforts de Motorola.
  • Points positifs
    • De nombreuses options de personnalisation
    • Finition et matériaux de qualité
    • Autonomie correcte
    • Bonne lisibilité en extérieur
  • Points négatifs
    • Design massif pour les femmes
    • Présence (encore !) d'une barre noire en bas d'écran
    • Pas de GPS intégré

 

Prix et disponibilité

La Moto 360 2 est disponible à partir de 299 euros dans sa version classique, et peut être acquise pour quelques dizaines d’euros supplémentaires selon les options de personnalisation choisies par l’acheteur. Celles-ci sont disponibles sur le site de Motorola, ou chez des revendeurs en ligne tels qu’Amazon.