Introduction

Il y a maintenant presque six mois que OnePlus a lancé son OnePlus X, son smartphone de milieu de gamme au positionnement tarifaire avantageux, comme toujours lorsqu’il s’agit des smartphones du constructeur chinois. Ce produit en profite pour explorer d’autres univers, misant par exemple sur la finesse et sur une coque en verre pour séduire les foules, ou encore sur une dalle de type AMOLED alors que les OnePlus One et OnePlus 2 se contentent de dalles LCD. Au final, six mois après, le OnePlus X a-t-il tenu ses promesses ?

OnePlus X design 5

N’oubliez pas de le protéger

Le OnePlus X, c’est d’abord un format de 5 pouces qui rompt avec le format de 5,5 pouces habituellement utilisé par la marque. Le smartphone est fin, mais pas trop non plus, et même six mois plus tard, on a franchement du plaisir à l’utiliser au quotidien. Les tranches ne sont pas trop brutes et les fines striures accrochent parfaitement sous les doigts. Si certains mobiles ont la fâcheuse tendance à nous glisser des doigts, ce OnePlus X ne nous a pas paru particulièrement fugueur.

DSC09388

On est par contre un peu moins satisfait de certains aspects du mobile. Le dos en verre se raye vraiment trop facilement – alors que je ne le mets que dans une poche vide – et la coque fournie avec n’épouse pas bien la forme des tranches. Et on a par conséquent tendance à s’en délester, quitte à attirer rayures. Certains diront que c’est parce que je ne suis pas soigneux – ils auront peut-être raison – mais mon téléphone est déjà dans un état moyen, et les tranches du téléphone semblent également commencer à souffrir.

« Mon téléphone est déjà dans un état moyen »

Le détail qui m’agace le plus sur ce OnePlus X (en matière de design, parce que ce n’est pas fini pour le reste…), c’est le montage du port micro-USB. Il est en fait monté à l’envers par rapport à la majorité des autres constructeurs et je passe le plus clair de mon temps à essayer de le brancher du mauvais sens. Il faut sans cesse se rappeler que le micro-USB est monté ainsi si l’on ne veut pas se tromper.

DSC09390

Lors de la sortie du mobile, on saluait l’intégration d’un bouton de contrôle rapide du profil de notifications, mais après 6 mois, est-ce qu’on s’en sert ? La réponse est simple : non. Difficile toutefois de parler au nom de tout le monde, mais dans mon cas, les rares fois où le profil est modifié, c’est de manière accidentelle dans ma poche de pantalon.

Plutôt doué en photographie

Gaël s’était montré un peu déçu lors du test du mobile, mais je dois dire que la partie photo m’a plutôt satisfait lors de ces quelques mois d’utilisation, mais c’est peut-être parce que je n’en attendais pas grand-chose. On n’est clairement pas au niveau d’un haut de gamme, mais le X laisse l’impression de n’être jamais totalement mauvais. Ce qui lui manque clairement, c’est par contre un déclencheur rapide qui permettrait d’obtenir des clichés plus nets en cas de mouvement. Voilà le principal défaut : si votre sujet bouge ou que vous avez la bougeotte, votre cliché risque fort d’être raté.

IMG_20160101_161918

De nuit, ne comptez pas non plus sur des miracles. Les clichés sont souvent légèrement flous, et a bien du mal à obtenir une luminosité suffisante. Mais dans certaines situations, cet appareil photo m’a apporté grande satisfaction, affichant de belles couleurs et gérant parfois à merveille la luminosité. Mes amis à qui j’ai pu montrer certains clichés (comme celui ci-dessus) se sont montrés très enthousiastes sur leur qualité.

Il me fait en fait penser à un sportif qui n’aurait rien d’exceptionnel, mais serait toujours habile lors d’évènements importants. Pour qui consulte ses photos sur son téléphone seulement, il peut être largement suffisant. C’est en tout cas le sentiment qu’il me laisse.

Oxygen OS est un peu vide

OxygenOS, c’est bien parce que c’est simple et que ça ressemble à du Android Stock. Mais hormis ça, je n’ai pas souvenir de fonctionnalités particulières que j’utilise avec ce téléphone. C’est finalement assez vide et si la firme s’était contentée de l’installer sous AOSP, cela n’aurait pas changé grand-chose à l’expérience utilisateur.

D’autant que les bugs ne sont absents de ce terminal, bien que OnePlus publie de temps en temps des patchs censés les corriger. Mais un bug est particulièrement oppressant. Lorsque vous recevez ou passez un appel, l’écran du téléphone a parfois du mal à comprendre l’action que vous faites et vous vous retrouvez à naviguer dans les menus et parfois commander certaines actions avec votre oreille ou votre joue. Alors quand vous raccrochez et que vous avez envoyé un message composé entièrement de consonnes à un de vos contacts, cela ne fait pas plaisir. Et puis on attend toujours Marshmallow.

Elle fond comme neige au soleil

« Le OnePlus X est équipé d’une batterie de 2550 mAh qui est, rapportée à la taille et à la définition de l’écran, ce qui nous semble plutôt bien calibré pour un tel appareil », écrivait-on lors du test de la bête en novembre dernier. Et force est de constater que nous étions indulgents, parce que ce que propose le OnePlus X en matière d’autonomie est bien insuffisant.

Screenshot_2016-05-12-16-54-17

Et ça, c’est une journée calme…

Sur les six mois passés en sa compagnie, il m’a été bien difficile d’arriver chez moi après le travail avec encore un peu d’autonomie. Alors bien sûr, on apprend à dompter cette batterie, et on joue la plupart du temps avec le niveau de luminosité, mais c’est largement insuffisant. Pour peu qu’on soit dehors, avec un mobile à la recherche du réseau, et que le soleil nous oblige à maintenir un haut niveau de luminosité, on risque de faire fondre l’autonomie plus vite que la glace que l’on tient dans l’autre main.

« L’art du compromis »

Sur ce point, on ne s’était vraiment pas trompé. Le OnePlus X, c’est bel et bien l’art du compromis, et un bon smartphone de milieu de gamme à un prix plus qu’abordable. Effectivement, la concurrence s’est durcie dans ce domaine et on trouve des terminaux plus emballants à moindres frais.

Et au bout de six mois, je ne suis pas certain de vouloir encore utiliser le OnePlus X, dont les petits défauts sont agaçants au quotidien. Et pour quelqu’un d’hyper connecté, l’autonomie est un vrai calvaire, d’autant que le mobile ne bénéficie pas de la charge rapide. Pour quelqu’un de plus modéré avec son smartphone, je considère toutefois que le OnePlus X continue d’être une belle affaire.

Il n' y a pas d'offres pour le moment

Dans notre série « Un an après », vous pouvez également retrouver les articles suivants :