OnePlus prépare une nouvelle mise à jour d’OxygenOS pour le OnePlus 5. Selon nos sources, celle-ci va apporter un changement majeur qui devrait améliorer sensiblement l’autonomie du téléphone.

Depuis sa sortie, le OnePlus 5 a déjà reçu plusieurs mises à jour, que ce soit pour améliorer certains points ou corriger des bugs. À l’heure de la rédaction de ces lignes, la version la plus récente est OxygenOS 4.5.6, mais personne ne sera étonné d’apprendre que les développeurs de la marque travaillent d’ores et déjà sur une version 4.6.

Nous avons reçu des informations d’une source proche du dossier ayant souhaité rester anonyme sur cette future mise à jour du OnePlus 5. Celle-ci devrait apporter des améliorations majeures au smartphone, notamment au niveau de l’appareil photo, mais aussi du kernel.

 

Une meilleure autonomie

Pour rappel, le kernel — ou noyau — est une partie de l’OS gérant entre autres la communication entre les différents composants. Ce changement permettrait alors de gagner nettement en autonomie et on parle de 7 heures d’utilisation (écran allumé) consommant seulement 50 % de batterie.

Bien sûr ce point de détail reste à prendre avec des pincettes sachant que nous n’avons pas les détails précis de l’utilisation (avec ou sans carte SIM, luminosité de l’écran, etc.), mais cela laisse toutefois rêveur et on sait qu’un tel changement n’est pas impossible.

Rappelons par ailleurs que de base, le OnePlus 5 possède déjà une très bonne autonomie.

 

EAS ou Energy Aware Scheduling

Un changement aussi radical pourrait être lié à plusieurs éléments, que ce soit des changements de governors, comme sur notre tutoriel dont le lien se situe un peu plus haut, ou, plus probablement, l’intégration d’EAS.

EAS, pour Energy Aware Scheduling, est une amélioration de la gestion d’alimentation intégrée au kernel Linux d’Android permettant de mieux tirer parti des architectures multicœurs, et plus particulièrement des architectures big.LITTLE, comme celle du Snapdragon 835 qui équipe le OnePlus 5.

Pour faire simple, EAS permet de mieux gérer les différents cœurs d’un processeur et répartit les tâches en fonction. Ainsi, le système peut comprendre que faire tourner les quatre cœurs LITTLE à pleine puissance sera tout aussi efficace et moins gourmand en énergie que de faire tourner en même temps les huit cœurs à faible puissance.

 

Quid des autres smartphones ?

EAS étant un changement intégré au cœur même du code d’Android, on peut imaginer que n’importe quel smartphone Android pourrait profiter de cette amélioration. Le OnePlus 5 n’est d’ailleurs pas le premier puisque les Google Pixel en profitent déjà, ce qui explique l’autonomie excellente relevée par nos confrères américains malgré des batteries n’ayant rien de révolutionnaire.

Pour cela, à défaut d’une implémentation par Google, il faudrait qu’ARM intègre une détection matérielle automatique ou que les fondeurs et constructeurs l’intègrent d’eux-mêmes. On remarque par ailleurs que sur la page du site d’ARM dédiée à EAS, il est indiqué que cette gestion de l’énergie a été intégrée par Google au kernel Android 3.18, la version sur laquelle reposent les Pixel, en août 2016, et au kernel 4.4 en juin 2017. Et, ô surprise, c’est la version utilisée par le OnePlus 5.

Mais le OnePlus 5 n’est pas le seul à se reposer sur cette mouture du kernel Android et on trouve également dans la liste les autres smartphones équipés d’un Snapdragon 835, dont le Xiaomi Mi 6 et le Samsung Galaxy S8 (ce qui vaut également pour la version Exynos 8895 disponible en France soit dit en passant). On peut donc espérer que le OnePlus 5 ne sera pas le seul à voir son autonomie gonflée dans les prochains mois.

 

C’est pour quand ?

Selon nos sources, OxygenOS 4.6 est la prochaine mise à jour prévue après l’actuelle 4.5.6 et devrait donc être disponible dans les semaines qui arrivent sur le OnePlus 5. Bien sûr, il est toujours possible que des problèmes d’implémentation repoussent cette mise à jour ou que des découvertes de bugs poussent OnePlus à déployer d’autres mises à jour entre-temps.

Pour ce qui est des autres smartphones cependant, il faudra encore se montrer patient.