Fitbit serait en difficulté sur le marché du bracelet connecté et pourrait licencier 10 % de ses employés. Parallèlement à cela, la marque aurait pour projet de lancer sa montre connectée.

Le marché des objets connectés évolue très vite. Il y a un mois, Fitbit officialisait le rachat de Pebble pour moins de 40 millions de dollars et la même entreprise pourrait aujourd’hui annoncer le départ de 10 % de ses employés.

Très connu pour sa gamme d’accessoires de sport, le fabricant aurait enregistré un mauvais trimestre alors que le marché des bracelets est en net ralentissement. D’après The Information, Fitbit devrait annoncer demain une restructuration de l’entreprise et le licenciement de 80 à 160 employés parmi les 1 600 actuels. L’entreprise économiserait ainsi environ 200 millions de dollars, un chiffre qui nous semble étonnamment élevé.

 

Fitbit Watch : une boutique d’application serait préparation

On le suspectait lors du rachat de Pebble, qui visait en particulier les ingénieurs logiciels de la start-up, Fitbit serait bien en train de développer un nouvel écosystème pour ses produits.

La marque voudrait lancer une montre connectée avec une boutique d’applications indépendante, à la manière de ce que proposait Pebble. Cette boutique serait bien entendu ouverte aux développeurs d’applications qui peuvent notamment déjà travailler sur l’Apple Watch et Android Wear.

À lire sur FrAndroid : 10 bracelets connectés à s’offrir pour Noël