La Poste se lance dans la livraison par drone. L’entreprise vient d’obtenir l’autorisation d’ouvrir une ligne commerciale régulière dans le Var permettant de relier par les airs deux communes du département.

drone-la-poste

La livraison par drone. Un concept dont on parle depuis un bon bout de temps maintenant. Amazon a déjà commencé à concrétiser ce projet, notamment en Angleterre où les premiers clients ont déjà été livrés. En France, Le groupe La Poste s’y est mis aussi. En effet, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) vient d’autoriser DPDgroup, une filiale de l’entreprise postale,  à réaliser des livraisons commerciales par drone.

 

Une ligne régulière de 15 km

La Poste se lance ainsi dans la phase d’expérimentation, après avoir complété la phase de tests. Les essais ont lieu sur une ligne de 15 kilomètres dans le Var en Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’entreprise se vante ainsi d’inaugurer la première ligne commerciale régulière de livraison par drone.

C’est-à-dire que c’est la première fois qu’une ligne aérienne sert à approvisionner régulièrement un client. Une fois par semaine, un drone décollera de la commune de Saint-Maximin-La-Sainte-Baume pour rejoindre celle de Pourrières (où s’était tenu cet été la course de drone FPV Air Show) afin de livrer une pépinière d’entreprises isolée. Ce système permet ainsi de survoler les zones difficiles d’accès et de gagner du temps. Au départ et à l’arrivée se trouvent des plateformes dédiées à l’atterrissage de l’appareil.

capture-decran-2016-12-16-a-10-09-37

Les caractéristiques du drone

Le drone utilisé – fabriqué par la société pourriéroise Atechsys – se veut optimisé pour ce genre de missions. Il dispose d’une autonomie lui permettant de parcourir jusqu’à 20 kilomètres en un voyage et peut transporter une charge de 3 kilos maximum.

Il se déplace à une vitesse de croisière de 30 km/h. Son système de transmission est relativement puissant puisqu’il permet une portée allant jusqu’à 50 km. Il embarque un GPS et une caméra et peut ouvrir un parachute s’il détecte une anomalie pendant le vol.

À lire sur FrAndroid : La Poste australienne se met à la livraison par drones