Lors de la Geek’s Live, nous avons pu prendre en main l’Archos GamePad. Le français Archos est entrain de préparer le lancement d’une console portable sous Android. Avec un écran de 7 pouces (1024 par 600 pixels), un double coeur (Rockchip), 8 Go d’espace disque, du miniHDMI et du microUSB, des contrôles physiques incluants des sticks analogiques, cet Archos GamePad semble très intéressante sur le papier, surtout pour un prix de 149 euros.

Une fois en main, l’appareil reste intéressant. Il semble bien conçu, avec une finition correcte, sans oublier une couche logicielle pour tirer partie des contrôles physiques situés à gauche et à droite de l’écran, ainsi que les gâchettes juste au-dessus. Vous allez pouvoir très rapidement paramétrer les contrôles directement grâce au petit icone en forme de manette.

Jelly Bean pré-embarqué, dernière version d’Android, Archos est entrain de peaufiner l’offre logicielle. En effet, la firme française devrait faire pré-embarquer quelques jeux et autres logiciels pour tirer partie d’Android. On retrouve, de toute façon, le Google Play avec les centaines de milliers d’applications. Le reste assez complet comme toutes tablettes Android : du WiFi, Bluetooth, une puce GPS, un accéléromètre sans oublier une boussole.

Pour le moment, le bilan est assez positif. Le seul bémol, serait sûrement ce chassis en plastique qui fait assez « cheap » mais qui permet à la tablette d’être très légère. Il reste également à tester l’autonomie, mais cela nécessite un test en bonne et due forme.

Alors faut-elle la comparer à une Nexus 7 ou une Vita ? La GamePad est à mi-chemin entre les deux « tablettes » et semble finalement assez loin de la qualité de ces deux dernières. Pour 79 euros de plus, vous pourrez acquérir un PS Vita. Pour 49 euros de plus, une Nexus 7 « 8 Go ».  Les avantages de la GamePad assez clairs : une expérience « jeu » grâce aux commandes physiques, l’accès aux émulateurs sur Android, l’accès au Google Play, une conception « intelligente »… Néanmoins, une résolution d’écran faible, un chassis en plastique et une architecture Rockchip qui n’est pas compatible avec les jeux 3D plutôt gourmands.

Bref, disponible fin novembre pour 149 euros en version 8 Go.