1] Présentation du téléphone 6] Appareil photo et vidéo
2] Tour du propriétaire 7] Multimédia
3] Ecran 8] Performances et autonomie
4] Android Jelly Bean selon Sony 9] Conclusion
5] Communication et Internet

3] L’écran

3.1] Sur le papier

L’écran Full HD 1080p Sony bénéficie du moteur Bravia Engine 2, une technologie venant s’appliquer sur les photos et vidéos et permettant d’offrir une qualité d’image encore meilleure. Elle ajoute l’optimisation du contraste en temps réel, améliore la netteté, propose une gestion des couleurs de haute qualité et la réduction du bruit.

MBE2_sharpness1

Le Xperia Z embarque également la technologie OptiContrast qui permet d’avoir moins de reflets et une meilleure luminosité, même avec un fort soleil. Lorsque l’écran est éteint, ce panneau offre un aspect noir homogène : il n’y a donc aucune relation avec l’AMOLED comme certaines rumeurs le disaient.

3.2] En réalité

Avant même de commencer la comparaison, sachez que le Xperia Z que nous avons eu lors du test était bien une version finale du produit.

Dans notre comparaison, nous avons utilisé :

  • Asus Nexus 7 : IPS
  • LG Nexus 4 : IPS
  • HTC One X : Super LCD 2 (IPS)
  • Sony Xperia Z : LCD avec Bravia Engine 2
  • Samsung Galaxy Note 2 : Super AMOLED HD
  • Samsung Galaxy Nexus : Super AMOLED HD
  • HTC Nexus One : AMOLED

Le blanc est le point fort des écrans LCD, là où l’AMOLED essaie de limiter la casse. Le haut de gamme 2012 de Sony s’en sortait généralement très bien sur ce plan, mais la nouvelle dalle 1080p nous est apparue un peu décevante.

Dans notre comparatif, c’est le HTC One X qui prend les devants en offrant le blanc le plus proche de la réalité et avec une luminosité à la hauteur. Le Xperia Z suit et malgré sa luminosité élevée (407 cd/m²), il perd à cause de sa teinte jaunâtre. La Nexus 7 est sur la dernière marche du podium, mais sa luminosité est vraiment faible.

Le Nexus 4 est quatrième, largement distancé ici, car plusieurs éléments ne lui sont pas favorables : sa luminosité moyenne, sa teinte jaunâtre/verdâtre, mais surtout une luminosité inégale qui provoque des zones plus sombres sur les bords. Les différents AMOLED suivent : Galaxy Note 2 (vraiment beaucoup trop sombre et trop gris), Galaxy Nexus (du gris-jaunâtre) et enfin le Nexus One qui est totalement hors sujet avec sa coloration violette.

Test-Xperia-Z-Blancs-630x460

Place maintenant au point fort de l’AMOLED : le noir. Pourquoi est-il si performant ? Simplement parce que ses pixels sont éteints, il est alors difficile de faire mieux. Du côté du LCD, l’objectif est de reproduire au mieux cette couleur, mais le rétroéclairage est facilement visible.

Sur la première marche du podium, deux téléphones sont ex aequos : le Samsung Galaxy Nexus et le Samsung Galaxy Note 2. Le Nexus One est légèrement moins bon, car le noir semble un peu moins profond. Le classement est ensuite composé de la sorte : One X (meilleur LCD), Nexus 4 (on note des fuites lumineuses sur les côtés), Sony Xperia Z (bien trop lumineux et fade) et enfin la Nexus 7 (qui offre un arc-en-ciel plutôt qu’une couleur unie).

Test-Xperia-Z-Noirq-630x433

Passons maintenant aux couleurs et c’est ici que le Sony Xperia Z reprend le dessus, grâce à sa teinte naturelle et sa luminosité adaptée. Le Nexus 4 est en seconde position avec un très bon compromis, mais les zones sombres sur les bords viennent lui voler la vedette. Le One X suit et est pénalisé par son manque de brillante. Les trois AMOLED suivent et comme à leur habitude les couleurs sont vraiment trop flashies et difficiles à regarder. Enfin la Nexus 7 ferme la marche avec des couleurs beaucoup trop fades.

Test-Xperia-Z-Mire-630x452

En regardant la fameuse mire, on écarte le Nexus One qui est une nouvelle fois trop rose, le Galaxy Note 2 trop sombre, le Nexus 4 trop jaune/vert et le Galaxy Nexus trop jaune/gris. Le match se joue alors entre la Nexus 7 (couleurs fades), le One X (un peu trop clair) et le Xperia Z (trop clair et jaune). A vous de vous forger votre avis !

Sony intègre une vidéo de démonstration sur son téléphone afin de montrer les performances du Bravia Engine 2, combiné à l’OptiContrast. Nous avons lu la vidéo simultanément sur plusieurs smartphones et le résultat est disponible dans cette vidéo :

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

3.3] Les pixels

L’avantage des écrans FullHD est d’offrir une densité de pixels encore supérieure aux écrans HD qui permettaient déjà de se mettre au niveau du fameux Retina d’Apple sur des dalles de 4 pouces. A distance normale d’utilisation, les pixels ne sont absolument pas visibles, mais en se rapprochant du téléphone on arrivait à les distinguer.

Maintenant que les écrans sont encore plus grands, il était nécessaire de passer au niveau supérieur et le 1080p répond parfaitement au problème. Finis les pixels, ils ne sont plus visibles car le Xperia Z offre une densité de pixels de plus de 440 ppi, là où un Nexus 4 (« 720p » – 1280 x 768) se limite à du 318 ppi.

Test-Xperia-Z-Pixels2-630x349

Comme vous pouvez le voir sur cette photo, les pixels sont bien plus nombreux et le niveau de détails est très fin.

Screen Shot 2013-02-12 at 11.48.07 PM

3.4] En extérieur

En plein soleil (les occasions de tester ont été rares sur Paris), le Sony Xperia Z reste parfaitement lisible. Comme tous les smartphones, il faut privilégier une luminosité maximale pour bien distinguer tous les éléments de l’interface.

Test-Sony-Xperia-Z-Exterieur

3.5] FullHD… donc ?

Avec un écran de 5 pouces et une nouvelle définition, est-ce que plus d’éléments vont être affichés à l’écran ? Oui, car la diagonale est plus importante. La définition n’a ici aucun impact sur le nombre d’informations affichées :

Test-Sony-Xperia-Z-frAndroid-site

Samsung Galaxy Note 2 / Sony Xperia Z / LG Nexus 4

Test-Sony-Xperia-Z-FrAndroid

Samsung Galaxy Note 2 / Sony Xperia Z / LG Nexus 4

Test-Sony-Xperia-Z-Play-Store

Samsung Galaxy Note 2 / Sony Xperia Z / LG Nexus 4

1] Présentation du téléphone 6] Appareil photo et vidéo
2] Tour du propriétaire 7] Multimédia
3] Ecran 8] Performances et autonomie
4] Android Jelly Bean selon Sony 9] Conclusion
5] Communication et Internet

Verdict Sony Xperia Z

design
5
Sony a bien compris les attentes du public : un smartphone haut de gamme doit avoir des matériaux "premium". Avec du verre sur la totalité du téléphone et un design sobre, on a (selon nous) le meilleur design à l'heure actuelle. Ses dimensions et son poids sont parfaitement équilibrés et le format 5 pouces vous semblera plus que jamais le format idéal.

Certains regretteront toutefois l'absence d'un déclencheur pour l'appareil photo.
écran
8
Avec une définition FullHD, les pixels ne sont désormais plus visibles à l'oeil nu. Cette dalle toute récente semble toutefois être un peu trop lumineuse et dénature les couleurs, mais cela ne se constate qu'en la comparant aux modèles concurrents. En utilisation normale, vous ne noterez absolument rien d'anormal. Au contraire, vous serez subjugués par la densité de pixels !
caméra
9
Du 13 mégapixels qui surpasse à l'heure actuelle les concurrents Android du marché. Le HDR n'est pas si bluffant, mais ce capteur pour smartphone reste impressionnant.
performances
10
Du lourd, du très lourd, avec Android qui n'a jamais été aussi fluide grâce au Project Butter.
logiciel
10
Alors que HTC et Samsung s'approprient Android en modifiant en grande partie l'interface, Sony préfère l'améliorer par quelques touches. L'ensemble est plus que cohérent et l'offre logicielle est adaptée (surtout pour la partie Walkman / Albums / Films).

On regrettera toutefois que ce téléphone certifié Playstation Mobile n'intègre pas un lien pour télécharger l'application directement le Store ou mieux qu'elle soit directement intégrée.
autonomie
8
Selon les points de vue , on peut la trouver bonne ou mauvaise. Si vous considérez le téléphone comme une phablet (type Galaxy Note), vous aurez des difficultés à dépasser la journée. En revanche, si on considère plutôt le Xperia Z comme un smartphone classique, on a des performances similaires, voire même meilleures.
Note finale 10/10
L'ensemble cohérent offert par le Sony Xperia Z mérite un 5/5, car il s'agit du meilleur téléphone de l'année 2013 ce qui n'est pas très difficile vu que c'est l'un des premiers haut de gamme qui sort chez nous en ce début d'année. Plus généralement, c'est aussi le meilleur haut de gamme en smartphone toute génération confondue prenant le meilleur de ce qui se fait. Il n'est certes pas le moins cher (difficile de concurrencer le Nexus 4) et va voir débarquer la concurrence sous peu, mais Sony a gommé tous les défauts de ses précédentes générations de smartphones Android.