Après le succès relatif de l’Acer Liquid, un an auparavant. On pouvait s’attendre à une mise à jour du Liquid (E)… Acer n’a pas attendu si longtemps pour présenter le Liquid Metal. Nous l’avions déjà pris en main, avec des impressions à chaud plutôt bonnes. Après 10 jours de test, je peux enfin vous donner mes impressions sur cet androphone équipé d’Android 2.2 et la si particulière interface d’Acer.

Déballage de la bête

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

L’aspect extérieur et la prise en main

L’Acer Liquid Metal gagne en finition, avec du métal chromé sur la coque arrière, un écran bombé en verre et un souci du détail. Malgré des changements radicaux, je dois avouer que je trouve la « silhouette » de l’Acer Liquid assez aboutie. Acer est reparti sur la base de l’ancien produit qui a connu tout de même un beau succès, bien que sa distribution ne soit pas à la hauteur des Samsung et autres très gros constructeurs.

Les notifications importantes apparaissent sur le haut du téléphone, mais malheureusement le côté chromé efface ces signaux…

Très agréablement surpris par cette montée de gamme sur le plan de l’aspect visuel, je dois vous avouer me sentir beaucoup mieux lorsque je le sors de la poche de mon jean. L’Acer Liquid Metal possède des courbes moins imposantes et d’une meilleure finesse que son prédécesseur qui restait bien trop « carré » et « imposant ».

Néanmoins petit point négatif pour cet écran incurvé,  bien qu’il soit efficace, il reste moins facile à utiliser avec le clavier virtuel. En particulier avec le clavier Swype, qui n’est pas prévu pour fonctionner sur un tel écran.

Android 2.2 et l’interface made in Acer

Acer a misé sur l’interface déjà disponible sur l’Acer Stream. A l’époque, bien que l’Acer Stream (haut de gamme d’Acer) fut un monstre en termes de caractéristiques (processeur Snapdragon, port HDMI, etc), l’interface un peu trop fouillis d’Acer montrait ses faiblesses : manque de stabilité avec des performances au rabais. Néanmoins, je dois tout de suite vous dire qu’Acer a enfin une interface en version finale : elle ne ralentit plus le téléphone.

Néanmoins, j’aimerais bien qu’Acer soit attentif : KEEP IT SHORT AND SIMPLE (Fais simple et court) ou également le fameux KEEP IT SIMPLE AND STUPID. L’interface d’Acer est tout, sauf simple. Je l’ai déjà présentée en vidéo, elle intègre des nouveautés très intéressantes qui la différencie complètement des autres interfaces (comme HTC Sense ou TouchWizz de Samsung). Néanmoins, elle reste bien trop compliquée et peu intuitive.

Acer a laissé le choix à l’utilisateur : il peut démarrer sur l’interface Acer ou sur l’interface « pure » Android.

Petit conseil pour les prochaines évolutions de l’interface Acer : « La simplicité est la sophistication suprême », cette phrase vient du fameux rasoir d’Occam, mais d’autres adages très populaires restent largement suivis, commme « Pourquoi faire compliqué… », je vous laisse terminer.

Benchmarking : Le test Quadrant

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Vidéo de prise en main

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid


Au final…

Cet Acer Liquid Metal a beaucoup d’un grand et possède également quelques particularités : écran incurvé, l’interface Acer (4.0), etc. Il est réactif et stable, malgré une interface assez chargée. J’ai aimé la finition chromée et l’impression de solidité. Bref, Acer a accumulé beaucoup d’expérience sur Android, ils sont donc capables de sortir un androphone avec un bon rapport qualité/prix et une expérience « Android » plus que correcte.

L’appareil photo ne fait pas des merveilles mais il est suffisant pour la plupart des situations, pour terminer : l’autonomie est globalement meilleure que les autres androphones, ce qui ne vous empêchera malheureusement pas de le recharger tous les jours.

Aujourd’hui, cet Acer est une vraie alternative aux Samsung et HTC, en particulier si vous avez un budget limité mais que vous souhaitez un smartphone complet.

Les caractéristiques

Modèle
Acer Liquid Metal
VersionAndroid FroYo (2.2) avec l'interface Acer UI 4.0 'Breeze'
Support Adobe Flash PlayerOui
Ecran3.6 pouces
Résolution(WVGA) 800x480 pixels
TechnologieTFT LCD en technologie capacitive multi-points
Processeur (CPU)Qualcomm MSM7230 cadencé @ 800 MHz
Chipset graphique (GPU)Adreno 205
Mémoire RAM512 Mo
Mémoire Interne512 Mo
Support micro SDOui, jusqu'à 32 Go
APN / CaméraOui, 5 mégapixels avec flash (led) + autofocus (vidéo 720p)
Webcam (caméra frontale)Non
Wi-FiOui, b/g/n
Boussole/GPS/BluetoothOui / Oui / Oui, 2.1
GyroscopeNon
Réseaux3G (DL : 14.4 Mbps / UL : 2 Mbps)
AccéléromètreOui
NFC (Near Field Communication)Non
Dolby® Mobile & SRS / DLNA Oui / Oui
Sortie jack 3,5 mmOui, audio 2 canaux
Capteur de proximité et lumièreOui / Oui
Un port micro-USB (standard)Oui
Tuner FM (Radio)Non
Support DivXOui
Formats vidéos supportésXviD/MP4/H.264/H.263
Formats audio supportésMP3/WAV/WMA/eAAC+
Batterie1 500 mAH
Dimensions115 x 63 x 13.5 mm
Poids135 g
Date de sortieDécembre 2010
Prix à sa sortieA partir de 1 € en abonnement, et 349 euros sans abonnement.

Les plus

  • Bonnes performances
  • Interface Acer pour Android
  • Finition chromée
  • L’autonomie
  • Rapport qualité/prix

Les moins

  • Ecran incurvé qui a ses limites (clavier virtuel moins efficaces, rayures, etc)
  • Appareil photo moyen