Moins de six mois après son 5X, Honor présentait hier la version française, ou plutôt européenne, de son 5C déjà officialisé en Chine. Un smartphone positionné entre l’entrée et le milieu de gamme, et affichant un design soigné. Voici nos premières impressions.

honor-5C-2

199 euros, c’est donc le prix officiel du Honor 5C, disponible depuis ce 21 juin. Il vient occuper un segment juste en dessous du Honor 5X, mais s’appuie sur une puce Kirin au lieu d’un SoC Qualcomm, et fait l’impasse sur le capteur d’empreintes digitales.

Caractéristiques techniques

Modèle Honor 5C
Version de l'OS Android 6.0 (Marshmallow)
Interface Emotion UI
Taille d'écran 5,2 pouces
Définition 1920 x 1080 pixels
Densité de pixels 424 ppp
SoC Kirin 650 à 2GHz
Processeur (CPU) Cortex-A53
Puce Graphique (GPU) Mali T830 MP2
Mémoire vive (RAM) 2 Go
Mémoire interne (flash) 16 Go
MicroSD Oui
Appareil photo (dorsal) 13 Mégapixels
Appareil photo (frontal) 8 Mégapixels
Enregistrement vidéo 1080p
Wi-Fi 802.11 b/g/n
Bluetooth 4.1 + AD2P + LE
Réseaux LTE, HSPA, GSM
SIM 2x nano SIM
NFC Oui
Ports (entrées/sorties) microUSB
Géolocalisation Oui
Batterie 3000 mAh
Dimensions 147,1 x 73,8 x 8,3 mm
Poids 156 grammes
Couleurs Noir, Argent, Or
Prix 166 euros
Fiche produit | Test

Mais où est donc son capteur d’empreintes ?

Le design du Honor 5C n’a plus grand-chose à voir avec celui d’un Honor 3C, entièrement composé d’un plastique pas franchement enthousiasmant. Il y a vraiment du mieux chez ce Honor 5C qui, est certes un peu plus cher, se pare de métal. Son dos est en effet en aluminium brossé, légèrement arrondi et agréable dans la main. Et si l’on ne voit pas de petites barres réservées aux antennes, c’est bien parce que les tranches du smartphone, entrée de gamme oblige, sont en plastique. Elles sont arrondies et, avec leur coloris mat, ne font pas cheap.

Dans l’ensemble, c’est bien, d’autant que les détails ont été soigné : petites vis rappelant le haut de gamme de la marque sur la tranche inférieure, grilles du haut-parleur percées dans la coque, les petites attentions sont là. Et l’épaisseur est confinée à 8,3 mm.

honor-5C

On notera que contrairement à la très grande majorité des smartphones d’entrée de gamme, le Honor 5C est unibody : sa batterie n’est donc pas amovible, et la carte microSD (ou les cartes) prend place dans un logement situé sur la tranche gauche de l’appareil.

honor-5C-8

En façade, on retrouve tout de même les éléments d’un smartphone à bas prix. Pas de vitre 2,5D, notamment, et des bordures noires assez larges, sans être scandaleuses. C’est pourtant un autre point qui surprend : alors que le Honor 5C avait été officialisé avec un capteur d’empreintes dorsal en Chine, il en est dépourvu en France. L’équipe hexagonale de la marque confirme un choix imposé par le prix d’un tel capteur, qui aurait augmenté le tarif global du 5C… et aurait contraint Honor à le mettre en concurrence avec son autre mobile phare, le 5X. Soit, même si on regrette cette lacune.

honor-5C-6

À lire : Notre test du Honor 5X

Un écran Full HD, enfin

L’entrée de gamme se contente (trop) souvent de définitions HD sur des dalles dépassant allègrement les 5 pouces. On apprécie ici la présence d’une dalle IPS de 5,2 pouces « seulement », ce qui est trop rare encore sur le segment des smartphones à moins de 200 euros. La bonne surprise vient surtout du fait que la vitre est peu éloignée de la dalle tactile, ce qui fait bonne impression. La luminosité de l’appareil ne semble toutefois pas suffisante, à première vue, pour éviter des reflets assez présents. Quant aux couleurs, elles sont vives, et témoignent d’une nette amélioration des smartphones d’entrée de gamme dans leur globalité.

honor-5C-9

Marshmallow est là

Alors qu’en février, le Honor 5X sortait sous Lollipop, le 5C dispose d’emblée de Marshmallow associé à Emotion UI 4.1. Une bonne nouvelle, même si Android 6.0 se généralise actuellement sur l’entrée de gamme.

Toujours aussi simple, EMUI 4.1 embarque toutefois quelques applications préinstallées. Un podomètre très pratique est de la partie via l’app Santé, et les réseaux sociaux Twitter et Facebook sont préinstallés. Même combat pour Shazam, News Republic ou encore le navigateur Opera, ainsi que quelques petits jeux. Heureusement, ces bloatwares sont désinstallables. Un bon point, sachant que l’espace de stockage interne du 5C est de 16 Go.

honor-5c-4

Côté réseaux, notez que le Honor 5C est compatible avec la 4G de catégorie 4. En revanche, il n’assure que le minimum avec le support du WiFi 2,4 GHz, mais pas 5 GHz.

Performances et autonomie

Fidèle à ses habitudes, Honor propose chez son 5C des composants un peu plus perfectionnés que ne le laisse espérer son prix. L’appareil est ainsi doté d’une puce Kirin 650, c’est-à-dire le SoC que l’on trouve chez un P9 Lite sorti il y a quelques semaines chez Huawei – avec toutefois 3 Go de RAM et un prix plus élevé de 100 euros.

Grosso modo, cette puce approche d’un Snapdragon 615 de Qualcomm, dont la version 616 est intégrée au Honor 5X, situé à peine au-dessus de son jeune frère. On remarquera surtout que cette puce est associée à 2 Go de RAM, comme chez le 5X, et que l’on peut s’attendre à des performances semblables. Pendant le laps de temps que nous avons passé avec le Honor 5C, il s’est montré réactif. Il faudra toutefois vérifier cette bonne tenue lors d’usages plus critiques, par exemple avec des jeux gourmands en ressources.

Côté autonomie, on peut espérer de bonnes performances, puisque Honor a placé une batterie de 3000 mAh dans son 5C. La marque promet deux jours d’autonomie, voire plus, ce qui nous semble assez optimiste, puisque le Huawei P9 Lite fait un peu moins bien, avec un écran semblable, le même Kirin 650 et une batterie de 3000 mAh.

Multimédia

C’est sans grande surprise que le Honor 5C est doté d’un capteur photo dorsal de 13 mégapixels, que l’on soupçonne être le même que celui du P9 Lite. Dans de bonnes conditions de luminosité, il semble bien se comporter, même si les résultats semblent manquer un peu de piqué. En revanche, on note et on apprécie la présence de modes « pro » permettant d’affiner ses réglages à la fois en photo et en vidéo. Un mode « gourmet » est quant à lui dédié aux amateurs de photographie culinaire. Dans l’ensemble, Honor propose une offre complète et a retenu de bons points présents dans la version 4.1 d’Emotion UI.

honor-5C-3

Notre avis

Alors que le Honor 3C, il y a plus de deux ans, se contentait d’un design et de caractéristiques internes peu engageantes, le Honor 5C a de vrais atouts à faire valoir. À commencer par un design soigné, des performances approchant théoriquement (voir équivalant) celles des Honor 5X et Huawei P9 Lite, pour un prix contenu. Il faut certes faire l’impasse sur un capteur d’empreintes bien pratique, mais lorsque l’on constate que le 5C est déjà disponible avec 30 euros de réduction, soit à 169 euros au lieu de 199 euros, on le voit déjà se positionner parmi les meilleures options du moment pour les budgets serrés.